Biathlon

Mondiaux (Relais H/F) : La Norvège sacrée, les Français déçoivent

Top départ pour les Championnats du monde de biathlon du côté de Pokljuka pour cette saison 2020-2021. En guise d'apéritif, le Relais Mixte qui nous a offert du très beau spectacle malgré un site slovène sans public. En tête tout au long de la course, la Norvège l'a emporté malgré une prestation mitigée derrière la carabine. La Norvège s'offre déjà son premier titre de champion du monde qui vient récompenser une saison exemplaire, l'Autriche et la Suède viennent compléter un podium où les Français n'ont pas pu se hisser.

La Norvège grande patronne du biathlon mondial

C'était une performance collective qu'on attendait de la part des Norvégiens, qui alignaient une équipe des plus compétitives avec une véritable ”dream team” composée du prodige Sturla Laegreid, du désormais légendaire Johannes Boe ainsi que l'expérimentée Tiril Eckhoff et Marte Olsbu Roeiseland pour conclure. Après un très bon début de course concrétisé par le duo masculin, les deux femmes n'ont qu'à assurer pour s'assurer du titre de champions du monde. Malgré un dernier tir très fébrile de Roiseland, la Norvège vient s'imposer sans trop de problèmes et s'offrir une très belle course d'ouverture de ces mondiaux.

L'Autriche surprend, la Suède accroche le bronze

C'est une nation pour le moins inattendue qui a fait sensation derrière les Norvégiens, les Autrichiens ont effectué une course de rêve, parfaits derrière la carabine. C'est la nouvelle étoile montante du biathlon féminin Lisa Theresa Hauser qui est venue conclure un relais récompensé par une magnifique médaille d'argent.

Après un sprint final, c'est la Suède d'Hanna Oeberg qui décroche sa première breloque à Pokljuka, venant récompenser une très belle courses des deux relayeuses suédoises.

La déception nous vient des Français qui échouent à une cruelle cinquième place malgré une belle première partie de course. C'est une fin de tir complètement manquée de la part d'Anaïs Chevalier qui a plombé les efforts tricolores avec un tour de pénalité.

Les Bleus manquent leur entrée en lice mais pourront réagir dès vendredi avec le sprint masculin.

Crédits Image à la Une: Getty Images

Authors

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début