France

Montpellier – PSG : le podium en ligne de mire

Le MHSC reçoit le Paris Saint-Germain à la Mosson pour le compte de la 13e journée de Ligue 1. Un match loin d’être anecdotique étant donné son enjeu. Si Montpellier venait à l’emporter, il pourrait s’adjuger une place sur le podium, et ainsi dépasser leur adversaire du soir. Attention pour le PSG à ne pas trop rester dans l’euphorie de leur match face à Manchester United gagné mercredi soir. Le MHSC reste sur 4 victoires en Ligue 1 et dit “vouloir leur passer devant”, dixit Laborde en conférence de presse. Focus sur le 1er choc de cette journée avant Lille – Monaco…

 

L’équipe révélation de cette saison

Tous les voyants sont au vert dans l’Hérault pour le MHSC, actuellement 5e avant d’entamer cette 13e journée à égalité avec Lille, Lyon et Monaco et à seulement 2 points du leader, Paris. Les hommes de MDZ (Michel Der Zakarian) surfent sur une dynamique impressionnante de 4 victoires consécutives en Ligue 1. Une victoire contre le PSG leur permettrait d’égaler leur série de février 2010. La qualité de jeu affichée par le champion de France 2012 depuis le début de la saison force évidemment le respect. 4e meilleure attaque du championnat avec 21 buts, le MHSC prône un jeu des plus offensifs n’hésitant pas à aligner 5 joueurs à vocation offensive devant, comme lors du dernier match face à Lorient. Une armada offensive bien huilée qui trouve son inspiration par le biais des manieurs de ballon que sont Savanier et Mollet, un rôle qu’exécute également cette année Gaëtan Laborde, laissant alors le front de l’attaque à l’inéluctable Andy Delort, élu joueur du mois de novembre au MHSC.

On s’attend à un festival de but, étant donné la statistique folle de 4 buts par match de moyenne lors des matchs à la Mosson. Attention tout de même à ne pas sombrer défensivement, les Héraultais n’ont gardé que 2 fois leur cage inviolée cette saison et affichent (trop) souvent une fébrilité défensive qui pourrait leur porter préjudice. Les Pailladins devront être acteurs de ce match s’ils veulent bousculer l’actuel leader du championnat, et espérer un résultat capital dans la course au podium…

Malheureusement auteur de 6 buts cette saison, Andy Delort ne sera pas présent dans le groupe montpelliérain. Testé positif pour la 2e fois en 2 mois à la Covid, il ne pourra pas faire ses tant attendues retrouvailles avec Leandro Paredes. Il sera vraisemblablement remplacé par Yun, à moins que MDZ opte pour un 5-3-2, une absence de taille qui va peser dans la balance. À noter également l’absence du jeune Jorys Chotard et la première dans le groupe d’Elye Wahi (17 ans), formé au Stade Malherbe et arrivé en 2018.

Attention à l’excès de confiance

Victorieux non sans mal et sans frayeur de Manchester United mercredi soir, le PSG devra se remettre de ses émotions sous peine d’être une nouvelle fois surpris. Il va devoir composer avec une fatigue grandissante au fil des semaines tout en n’oubliant pas le match capital face à Başakşehir mercredi. Rappelons que le PSG a déjà été battu 3 fois cette saison après seulement 12 journées, soit autant que sur l’ensemble de la saison passée (27 matchs). Souvent dans la suffisance dans leur contenu de match, les Parisiens affichent un inquiétant relâchement dès qu’ils mènent au score, perdant alors 5 points sur leurs 2 derniers matchs alors qu’ils étaient en tête à la mi-temps. Néanmoins le PSG reste sur 4 victoires en 5 matchs face à Montpellier, dont 3 d’entre elles qui se sont soldés par au moins 4 buts d’écart en faveur des parisiens. Les hommes de Thomas Tuchel devront faire preuve de sérieux et de rigueur s’ils ne veulent pas voir leur adversaire du soir, leur passer devant.

Thomas Tuchel va bel et bien opérer un turn-over dans son groupe et dans sa composition. La star brésilienne Neymar ne sera pas du voyage tout comme Marco Verrati. Mbappé lui sera sûrement sur le banc. Il devra également composer sans Mauro Icardi, Sarabia et Bernat (en rééducation). Mais pourra compter sur Julian Draxler, de retour dans le groupe après plus d’1 mois d’absence.

 

 

L’homme à surveiller :  Ángel Di María a fait du MHSC sa proie favorite, en inscrivant 5 buts lors des 5 derniers matchs contre Montpellier.

Les compos probables

Montpellier : Omlin – Sambia, P.Mendes, Congré, Ristić – Savanier, Ferri, Mollet – Mavididi, Laborde, Yun (ou Le Tallec)

PSG : Dagba, Kehrer, Kimpembe, Bakker – Herrera, Gueye, Paredes – Di María, Kean, Rafinha (ou Mbappé)

Le match est à suivre sur Canal +, coup d’envoi à 21h. Face à un PSG amoindri physiquement et avec un groupe remanié, le MHSC aura forcément son mot à dire dans une partie qui s’annonce indécise. En cas de victoire, les Héraultais feraient la bonne opération du jour en grimpant sur le podium. 

                                                                                                                                                    Crédits : Le Parisien

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire