Coupe de France

Montpellier se qualifie face au RC Strasbourg

Dans une Meinau glaciale durant l'après-midi et un ressenti qui atteint -11 degrés, Montpellier se qualifie. Un succès des Héraultais (0-2) suite à l'ouverture du score de Andy Delort (45+1) et un but de Petar Skuletic (88e).

Le Stade de la Meinau dans un silence et une atmosphère glaciale n'a pas perturbé Montpellier qui se qualifie pour les 16e de finale (0-2). Le coup d'envoi est donné à 14h45. C'est la formation de l'Hérault qui se montre dangereuse la première avec une frappe cadrée de Sepe Elye Wahi (7e). Le RC Strasbourg répond à l'offensive avec l'attaquant Majeed Waris mais son tir est hors-cadre (9e).

Le défenseur Lionel Carole arrive à se procurer la première situation chaude dans une Meinau gelée en faveur des Alsaciens. Le portier héraultais effectue un arrêt décisif sur cette action (11e). Le Montpelliérain Andy Delort fait un bon travail même défensif notamment en interceptant le ballon sur un coup franc strasbourgeois (36e). L'Algérien est même proche d'ouvrir le score à la 39e minute sur une frappe bien captée par le portier strasbourgeois. L'attaquant parvient à ses fins dans le temps additionnel de la première période (45+1) en inscrivant le premier but de la partie (0-1).

Strasbourg proche de revenir en fin de rencontre

Au retour des vestiaires, Strasbourg se procure une occasion cadrée avec Mehdi Chahiri (50e). La seconde période peut permettre de relancer la rencontre. En revanche, ce second acte est vraiment pauvre en matière d'occasions. Le Racing est trop imprécis pour trouver le cadre avec Mehdi Chahiri (58e) et Sarjin Prcic (69e). De l'autre côté, Montpellier ne s'illustre pas pour se mettre à l'abri. Ce qui a failli être fatal au club héraultais. Lors de la 87e minute, Jean Ricner Bellegarde tente un centre pour trouver l'attaquant Ludovic Ajorque mais son tir termine sur le poteau du portier montpelliérain après une déviation de Junior Sambia. Juste après cette action proche d'emmener une égalisation, Montpellier enfonce le clou (88e). Une réalisation de Petar Skuletic qui envoie son équipe en 16e de finale de Coupe de France (0-2).

Crédits photo : Twitter @MontpellierHSC

Dernières publications

En haut