Moto GP – Course : Oliveira et Tech 3 profitent d’un scénario complètement fou !

0
Crédit photo : Moto GP.
Ligue 1

Ce 900e Grand Prix de l’histoire de la moto GP restera à coup sur dans les annales. Après un début de course très disputée, l’accident de Viñales provoque un second départ. Dans les derniers virages, Miguel Oliveira (Tech 3) remporte sa première course en catégorie reine. Le portugais profite que Miller (Ducati Pramac) et Espargaro (KTM) se gênent dans le dernier virage pour offrir à l’écurie française sa première victoire en Moto GP. Fabio Quartararo termine seulement 13e, juste devant Johann Zarco auteur d’une superbe remontée. 

Joan Mir, premier leader de la course

4e en qualification hier, le pilote Suzuki partait de la première ligne, profitant de la pénalité reçue par Johann Zarco. L’Espagnol réalise le meilleur départ et sort en tête après le premier virage. Mais Mir rate sa fin de tour et se fait doubler par Jack Miller. 3 tours plus tard, Mir glisse à la 3e place avant de se reprendre et remonter à la première place en seulement 2 tours.

Après 17 tours de course, Joan Mir compte plus de 2 secondes d’avance sur ses poursuivants, en l’occurrence Nagakami et Miller. Il rêve de devenir le 112e vainqueur différent en moto GP, un rêve qui va vite s’écrouler. Le crash de Viñales oblige les commissaires à sortir le drapeau rouge et faire rentrer tous les pilotes au stand.

Grosse frayeur pour Maverick Viñales

L’Espagnol de chez Yamaha vivait une course difficile, parti 5e Viñales stagnait aux alentours de la 10e place. Au 14e tour, Viñales perd 3 places et semble avoir quelques problèmes techniques.

Alors qu’il passe la ligne pour la 17e fois, Viñales n’arrive pas à freiner et se jette de sa moto à plus de 230km/h au sommet du virage 1. Une image effrayante d’autant plus que la moto finit sa course dans les rails et s’enflamme immédiatement. Viñales se relève sans problème mais ne pourra pas repartir pour le second départ.

La course sera interrompue quelques minutes pour replacer les barrières de protection et nettoyer la piste.

 

Un restart parfait pour les KTM

Le malheureux Joan Mir rate son second départ et perd quelques places pour se retrouver 4e à la lutte avec Andrea Dovizioso. Rapidement, 3 pilotes s’échappent Jack Miller en tête suivi d’Espargaro et d’Oliveira. Espargaro passe Miller dans les 3 derniers tours et tente de s’échapper grâce à la maniabilité de sa KTM.

Jack Miller met une grosse pression à Espargaro et l’Espagnol élargit au virage 3 du dernier tour. Miller résiste à Espargaro jusque dans les 2 derniers virages où les 2 pilotes se touchent. Pol Espargaro est obligé de sortir des limites de la piste, Miller lui est sur le vibreur. Quant à Miguel Oliveira, il avait anticipé ce contact, avait freiné tôt pour bien accélérer et devenir sur la ligne, le 112e vainqueur différent en moto GP. Joan Mir termine 4e juste devant Andrea Dovizioso.

Image

Crédit photo : Moto GP.

Un final heureux pour l’équipe dirigée par Hervé Poncharal, qui inscrit son nom au palmarès des équipes vainqueurs en moto GP, sur les terres de KTM.

 

La folle remontée de Zarco !

Parti des stands, le pilote Cannois signe une superbe 14e place. Zarco avait pourtant plusieurs secondes de retard quand il s’est élancé. Après avoir dépassé son coéquipier Tito Rabat, il enchaîne avec plusieurs dépassements sur Bradl et Pirro notamment.

Le second départ est une aubaine pour le français. Zarco a pu reposer quelques minutes son poignet et s’élance 17e. Le pilote Avintia dépasse encore plusieurs pilotes et livre une superbe bataille avec Quartararo dans les 4 derniers tours. Zarco doit s’incliner face à son compatriote mais prouve qu’il avait la rythme pour espérer une belle place sans sa pénalité.

Pour Fabio Quartararo, le niçois conserve la tête du championnat pour 3 petits points. Il pourra se relancer sur le circuit de Misano début septembre après 3 week-ends compliqués. Un circuit qui est plus favorable à sa Yamaha où Quartararo pourra tenter de reprendre de l’avance au championnat.

Un Grand Prix de Styrie encore très spectaculaire après celui de la semaine dernière. Oliveira et Tech 3 sont sur un nuage aujourd’hui. En revanche, petite déception pour Pol Espargaro qui court toujours après sa première victoire en Moto GP. Rendez-vous début septembre à Misano en Italie pour le prochain week-end de course.

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here