Moto GP

Moto GP – Grand Prix de Valence – Morbidelli signe la pole !

Dans des conditions de pistes piégeuses, Franco Morbidelli a de nouveau surclassé la concurrence en signant sa 2e pole position de la saison. Le pilote Yamaha Petronas devance Jack Miller (Ducati Pramac) et Takaaki Nagakami (Honda LCR). Johann Zarco partira 4e, sur la 2e ligne comme la semaine dernière. Pour Fabio Quartararo, la course sera dure car il s’élance 11e, juste devant… Joan Mir, leader du championnat.

 

Quartararo fait le travail en Q1 !

Le Français devait répondre présent en Q1 et il l’a fait ! Après un très bon début de séance, il réalise le second chrono derrière Brad Binder (KTM). Personne n’améliore ensuite à cause d’un drapeau jaune incompréhensible qui a privé chaque pilote d’améliorer tous les chronos. De quoi provoquer la colère du box Suzuki car Alex Rins termine 4e et partira 14e sur la grille de départ.

Une séance marquée par la très grosse chute d’Alex Marquez qui a décollé de sa moto avant de retomber sur le coccyx. Le pilote Honda Repsol a eu du mal à se relever mais il est rentré dans son box en marchant doucement. Espérons que le pilote pourra rouler demain en course, il partira 20e.

 

Fortunes diverses pour les pilotes français !

D’un côté Johann Zarco 4e, de l’autre Fabio Quartararo 11e, des qualifications très différentes pour les 2 pilotes tricolores.

Dans le box Avintia, Zarco peut être satisfait d’avoir bien fait les choses. 4e une bonne place sur la grille, Zarco pourra espérer faire un bon départ et pourquoi pas accrocher un nouveau podium avant de s’envoler vers le team Pramac

Fabio Quartararo aura fait illusion dans les premiers instants de la séance. Sur la première ligne après le premier run, Quartararo ne s’est pas arrêté lorsque les autres pilotes rentraient au box. Quelques tours supplémentaires qui ne lui ont pas permis d’améliorer son temps et qui lui ont fait perdre un temps considérable sur son dernier run. Un dernier run de 2 tours, très loin des premières places, il termine 11e. Seule bonne nouvelle, Joan Mir, son concurrent direct pour le championnat partira 12e, juste derrière lui.

Partir en milieu de grille, Quartararo en a fait les frais la semaine dernière, Mir devra lui aussi gérer cette situation et attention aux chutes.

Des qualifications mouvementées avec des conditions de pistes difficiles et des pilotes qui prennent beaucoup de risques. 3 motos privées aux 3 premières places, symbole de l’homogénéité du plateau 2020. Les feux s’éteindront à 15 heures demain pour couronner Joan Mir ou relancer complètement le championnat ? Réponse vers 15 heures 45 ce dimanche.

 

Crédit photo Une : Presse Sports.

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire
tristique sit vulputate, massa luctus dolor.