Moto GP

Moto GP – Grand Prix d’Europe : Mir fait coup double à Valence !

Ce Grand Prix d’Europe de Moto GP pouvait être un tournant dans la lutte pour le titre de champion du monde 2020. À Valence, Joan Mir (Suzuki) remporte sa première victoire en catégorie reine et creuse un écart important avec ses poursuivants. Il devance ses deux compatriotes Alex Rins (Suzuki) et Pol Espargaro (KTM). Fabio Quartararo voit ses espoirs de titre diminuer avec une 14e place due à une chute en début de course. Johann Zarco signe un top 10 encourageant.

 

 

Scénario rêvé pour Suzuki

Le dernier doublé de Suzuki daté de 1982, 38 ans plus tard Joan Mir et Alex Rins ont réitéré cette performance. Dès le 2e tour de course, Rins s’est défait d’Espargaro pour prendre les commandes de la course. Mir a patienté 2 tours de plus pour passer lui aussi le pilote KTM. Il est tranquillement revenu sur son coéquipier et a porté son attaque au 17e tour alors que Rins avait élargi au moment de rentrer dans une épingle.

Joan Mir a accentué son avance tour après tour pour devenir le 9e vainqueur différent de cette saison 2020 et surtout remporter une première course en Moto GP. Il compte maintenant 37 points d’avance sur Quartararo et Rins et 41 sur Viñales, de quoi se rapprocher un peu plus du titre de champion du monde à deux courses du terme de la saison. Au classement constructeurs, ce doublé Suzuki permet à l’équipe dirigée par Davide Brivio de se rapprocher aussi du titre constructeur.

 

 

Quartararo, de l’espoir au désastre

En partant de la 11e position, le pilote Yamaha Petronas devait impérativement réaliser un très bon départ, et c’est ce qu’il a fait !

9e après les deux premiers secteurs, Aleix Espargaro est tombé devant lui dans le dernier virage. Le Français a dû remettre un peu d’angle pour éviter le pilote Aprilia et est tombé à son tour. Après seulement un tour, il pointait à plus de 30 secondes de la tête de course et ses chances de réaliser une bonne course s’envolaient.

 

Profitant des chutes et des abandons devant lui, notamment celle de Rossi et de Marquez, Quartararo remonte à la 14e place et inscrit 2 petits points qui compteront peut-être dans la course au titre. Résultat encore plus rageant car Fabio Quartararo roulait dans les mêmes chronos que les leaders et aurait pu facilement se mêler à la victoire dans ce Grand Prix.

Le pilote Yamaha Petronas est rentré dans son box frustré mais va devoir se ressaisir pour le second week-end à Valence dès le week-end prochain.

 

 

Fin de course difficile pour Zarco

4e sur la grille, Johann Zarco pointait au 6e rang après quelques tours. Il fermait la marche du groupe des leaders et était en mesure d’attaquer Nakagami. Dès lors que les Suzuki ont accéléré, le pilote Ducati Avintia a perdu le contact et a vu rapidement revenir Jack Miller.

Le Français avait choisi de partir avec des pneus softs en début de course, ce qui l’a pénalisé dans les derniers tours. En manque de rythme, il s’est fait doubler par Dovizioso puis Binder et termine 9e. Un résultat néanmoins convaincant au vu de son rythme de course et des conditions sèches qui lui étaient défavorables.

Une course parfaite pour les Suzuki et frustrante pour le clan Quartararo. Les Yamaha n’ont jamais réussi à trouver du rythme avec tous les pilotes en dehors du Top 10. A deux GP de la Fin, Suzuki peut espérer décrocher le titre pilote et constructeur. Mais Quartararo n’a surement pas dit son dernier mot. Rendez-vous la semaine prochaine pour un nouveau week-end Moto GP à Valence.

 

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire
venenatis luctus elit. eleifend mattis sed