Auto/Moto

MotoGP bilan 2022 : progression constante pour le Mooney VR46 Team

La saison 2022 de MotoGP terminée, l'heure de faire le bilan est arrivée. We Sport vous propose une analyse équipe par équipe de l'année qui vient de s'écouler. Pas autant sur le devant de la scène que l’équipe officielle ou Gresini Racing, le Team Mooney VR46 a fait son bonhomme de chemin cette saison, s’offrant en prime le titre rookie avec Marco Bezzecchi. 

 

Mooney VR46 Team, 8e 231 points

Soutenu par Valentino Rossi, le Mooney VR46 Team a beaucoup appris cette saison en catégorie reine. S’ils étaient moins présents aux avant-postes, par rapport aux autres équipes utilisant des Ducati, ils n’ont pas démérité leur 8e position au championnat. Malgré la jeunesse de leur duo de pilotes, les hommes de Pablo Nieto ont étonné par leur constance dans le top-10, voire plus haut. Avec une double première ligne au Mugello, les Italiens se sont aussi montrés à leur aise en qualifications. L’équipe du Docteur peut aussi se satisfaire de l’obtention du titre rookie grâce à Marco Bezzecchi, monté sur le podium à Assen.

 

Luca Marini (12e, 120 points) : solidité et constance comme maître-mots 

Pour sa seconde saison en MotoGP, Luca Marini n’a pas été l’Italien le plus en vue de l’année. Pourtant, le demi-frère de Valentino Rossi a affiché un très bon rythme de course tout au long de cette campagne 2022, rentrant à de nombreuses reprises dans les points dès les premières courses. A la mi-saison, le natif d’Urbino avait déjà marqué autant d’unités au championnat que l’an dernier, 41, notamment grâce à une série de 4 top-10 d’affilée (France, Mugello, Catalogne, Allemagne). Un enchaînement de bons résultats qu’il va refaire entre le Grand Prix d’Autriche et celui du Japon, dont deux 4e place, à quelques longueurs de son premier podium en MotoGP. En qualifications, il est aussi rapide avec deux premières lignes en Argentine et au Mugello. Efficace sur un tour et constant en course, il conclut sa saison avec 120 points, presque trois fois plus que son total de la saison dernière.

 

Marco Bezzecchi (14e, 111 points) : rookie de l’année

Ils étaient cinq à prétendre à ce titre honorifique et c’est finalement le pilote Mooney VR46 team qui l’a acquis. Seul rookie à être monté sur un podium, Marco Bezzecchi a impressionné par sa capacité à être présent très souvent dans le top-10 et à quelques reprises dans les cinq premiers. Parti pour la première fois de sa vie en première ligne au Mugello (2e), le coéquipier de Luca Marini a conclu la course en 5e place. Au Grand Prix des Pays-Bas, le pilote de Rimini a offert à son équipe le premier podium de son histoire avec une magnifique 2e place à seulement quatre dixièmes de Francesco Bagnaia. Pour marquer encore plus de son empreinte sa première saison au sein du team de Valentino Rossi, le porteur du N°72 a décroché la pole position du Grand Prix de Thaïlande. Dans des conditions piégeuses, il n’a malheureusement pas réussi à finir le travail en course avec une 16e position au drapeau à damiers. Marco Bezzecchi peut se satisfaire de sa première saison où il a goûté au podium, à la première ligne et même à la pole position. 

Marco Bezzecchi sacré rookie de l'année en Australie. ©MotoGP.

 

Saison 2023 : même duo, plus les mêmes ambitions

Au vu des bonnes performances de ce binôme et de leur bonne entente au sein de l’équipe, les dirigeants du Mooney VR46 Team auraient eu tort de changer leur pilote. En confirmant les deux titulaires actuels, les Italiens ont pu aborder la fin de saison plus tranquillement, ce qui peut expliquer leurs bons résultats. L’an prochain, Luca Marini devra garder sa régularité mais être plus haut dans le classement, au niveau du top-7 minimum. Le demi-frère de Valentino Rossi espèrera monter sur le podium en MotoGP, un déblocage qui pourrait lui permettre de franchir un nouveau palier dans sa progression. Du côté de son voisin de garage, Marco Bezzecchi aura plus de pression sur ses épaules. Le champion rookie 2022 devra confirmer la saison prochaine en continuant ses coups d’éclats tout en étant plus régulier en course. 


Dernières publications

En haut