Auto/Moto

MotoGP : Marquez parti, Zarco chez Honda Repsol ?

Le départ de Marc Marquez laisse une place vacante chez Honda Repsol. Seul pilote avec un contrat officiel, en plus de Joan Mir déjà titulaire, Johann Zarco pourrait recevoir une belle promotion. Initialement engagé avec le team satellite LCR, le Français est le candidat principal pour obtenir la deuxième moto du HRC. Une offre difficile à refuser qui aiderait tout le monde, hormis l'équipe de Lucio Cecchinello. 

 

Une place est à prendre ! Laissée libre par Marc Marquez, Honda Repsol cherche un pilote pour sa seconde machine. Joan Mir, déjà confirmé pour la saison 2024, ne connaît pas encore son futur coéquipier. Si le constructeur nippon n'a pas encore décidé, les choix sont peu nombreux et un nom est archi favori pour le poste.

A LIRE AUSSI > Le transfert du siècle : Marquez quitte Honda !

Zarco, le choix évident

La grille 2024 déjà bien remplie, trouver un pilote pour succéder à Marc Marquez n'est pas évident. D'autant plus que les dernières performances de Honda n'incitent pas réellement à tout plaquer pour rejoindre la structure nippone. Parmi les cibles potentielles, les Japonais pourraient aller chercher des hommes dont la situation n'est pas incroyable, à l'image de Jack Miller ou Fabio Quartararo.

Le pilote KTM est fréquemment battu par Brad Binder alors que le pensionnaire de Yamaha a toujours du mal à faire progresser sa moto. Mais, ni l'Australien, ni le Français quitteraient leur navire respectif pour un projet comme celui de Honda. Reste alors à se tourner vers les forces en interne.

En 2019, Johann Zarco avait roulé quelques courses avec une Honda. © Icon Sport.

Pour revenir en tête du classement, le HRC doit avoir un pilote capable de développer une machine dans le bon sens et le plus rapidement possible. Johann Zarco, arrivé tout droit de Ducati vers LCR, a clairement les qualités requises. De plus, le Tricolore possède un statut de pilote officiel et peut donc être promu vers Honda Repsol. Cela serait une très belle offre pour le Français dont la fin de carrière approche. Même s'ils sont en difficulté, Honda sait comment gagner, a un vrai savoir faire et beaucoup d'expérience. Le mariage semble parfait, reste encore à l'officialiser.

Qui pour remplacer le Français chez LCR ?

Iker Lecuona semble le candidat idéal pour une place chez LCR en 2024. © Icon Sport.

Dans le cas où Johann Zarco rejoindrait Honda Repsol, l'équipe LCR aurait à son tour un pilote à trouver. Le team de Lucio Cecchinello a déjà confirmé Takaaki Nakagami pour 2024 mais le Japonais n'aurait donc plus de coéquipier. Alors qui prendre ? Trois choix semblent possibles : piocher chez Honda, prendre un autre pilote MotoGP en quête d'un guidon ou aller chercher un pilote Moto2.

Parmi les noms en interne, deux pilotes qui connaissent le MotoGP viennent à l'esprit. D'abord, Iker Lecuona actuel pilote de la marque en World Superbike. L'Espagnol, titulaire chez KTM en 2021, a fait cinq remplacements cette saison en catégorie reine. A seulement vingt-trois ans, il pourrait s'inscrire dans la durée malgré son premier échec dans le championnat. L'autre prétendant est bien plus âgé.

S'il connaît mieux que personne cette machine, Stefan Bradl sera-t-il considéré pour un guidon chez LCR ? © Icon Sport.

Stefan Bradl, trente-trois ans, est pilote de réserve du constructeur nippon. L'Allemand est le remplaçant régulier lorsqu'un des quatre pilotes MotoGP est blessé. Pour le “remercier”, le HRC pourrait pousser son dossier avant de placer un jeune pilote en 2025.

L'équipe satellite peut aussi se renseigner sur d'autres noms du MotoGP. KTM a un problème avec ses pilotes puisque Pedro Acosta pousse pour entrer en catégorie reine. Chez GasGas Tech3, Augusto Fernandez ou Pol Espargaro serait en passe d'être écarté. L'un des deux Espagnols pourrait rebondir au sein de LCR. Pareil pour Fabio Di Giannantonio car la possible arrivée de Marc Marquez chez Gresini Racing le priverait de guidon l'an prochain.

Dans le cas où personne ne serait trouvé, LCR pourrait aller voir dans l'antichambre du MotoGP. L'an dernier, Lucio Cecchinello et ses hommes avaient pensé à Ai Ogura, membre du Honda Team Asia. Mais le Japonais a décidé de quitter cette structure pour rejoindre MT Helmets-MSI en 2024. D'autres candidats potentiels, comme Jake Dixon ou Tony Arbolino, ont eux aussi renouvelé leur bail une saison de plus en Moto2. Il faudrait donc payer leur rupture de contrat pour enrôler l'un des trois. Le choix est difficile mais n'est pour le moment pas à faire puisque Johann Zarco est encore un pilote LCR.

Miser sur la jeunesse d'un pilote Moto2 pourrait être le bon choix pour Lucio Cecchinello. © Icon Sport.

Journaliste spécialisé en sports mécaniques.

Dernières publications

En haut