Auto/Moto

MotoGP : un Grand Prix mythique prolongé jusqu’en 2031

Présent au calendrier des Grands Prix depuis bientôt soixante-quinze ans, le circuit d'Assen (Pays-Bas) a prolongé son bail avec le MotoGP jusqu'en 2031.

Un circuit historique reste au calendrier du MotoGP. Visité par le championnat du monde de vitesse moto depuis sa saison inaugurale, en 1949, le circuit d'Assen (Pays-Bas) a prolongé le contrat qui le liait au MotoGP de cinq saisons. Arrivant initialement à échéance en 2026, il court désormais jusqu'en 2031.

“Nous sommes très heureux de cette prolongation de contrat, surtout maintenant que le MotoGP se développe fortement. Cela réaffirme le statut du circuit d'Assen comme l'un des moments les plus attendus dans le calendrier du MotoGP”, s'est réjoui Arjan Bos, patron du circuit d'Assen. “C'est un circuit fantastique et moderne qui continue à nous offrir des courses et des moments iconiques, et il n'y a pas de meilleur mariage que le meilleur sport mécanique avec l'un de ses meilleurs circuits”, a commenté Carmelo Ezpeleta, patron du MotoGP.

Un circuit historique

L'histoire du circuit d'Assen est presque centenaire. La première course qui y a été disputée a eu lieu en 1925, et le circuit s'est imposé dans le calendrier du championnat du monde de vitesse moto dès sa création, en 1949. Le circuit néerlandais est d'ailleurs le seul à avoir une histoire aussi ancienne avec le MotoGP, qui n'a jamais sorti la course de son calendrier.

Assen est aujourd'hui l'un des circuits préférés des fans de moto, grâce notamment à sa fantastique ambiance et à sa dernière chicane unique, théâtre de plusieurs moments qui ont marqué l'histoire du sport mécanique. Ces dernières années, le circuit néerlandais a souri à Francesco Bagnaia (Ducati), vainqueur aux Pays-Bas en 2022 et 2023 et qui sera forcément parmi les prétendants à la victoire du 28 au 30 juin prochain, date du Grand Prix d'Assen 2024 où l'Italien tentera de réaliser un triplé qui n'a plus été réalisé depuis les années 90.

Les mots "Minnesota Miracle" et "No-Call" sont rayés de mon vocabulaire. Mon cœur pleure la retraite de Drew Brees.

Dernières publications

En haut