Auto/Moto

MotoGP – Zarco sur le podium au Mans : « C’était un Grand Prix spécial »

Pour la troisième fois de sa carrière, Johann Zarco a terminé sur le podium du Grand Prix de France de MotoGP. Le pilote Prima Pramac Racing entre dans l’histoire en finissant dans le top-3 de la 1000e course de l’histoire de la catégorie.

 

Il aura fait vibrer les 117 000 personnes présentes dans les tribunes du Mans ce dimanche. Au terme d’une jolie course, pleine d’opportunisme et de solidité, Johann Zarco a terminé troisième du Grand Prix de France 2023. Deuxième en 2017 et 2021, le Cannois est monté une nouvelle fois sur le podium lors du 1000e GP de l’histoire. 

« C’est toujours bien de faire un podium mais c’est encore mieux quand c’est en France, savourait le pilote Prima Pramac Racing. Quand j'ai vu le drapeau des 1000 GP, j'ai réalisé que c'était un Grand Prix spécial. C’est bien de faire partie de l'histoire de cette course. J'ai pris le temps de faire le tour d'honneur, de profiter avec les spectateurs. C'était un rendez-vous important. »

Intelligent, Zarco a déjoué tous les pièges 

Jorge Martin et Johann Zarco ont apporté un super résultat d'équipe au Prima Pramac Racing. © Icon Sport.

Auteur d’un bon départ, le Français pointait proche du top-5 jusqu’après la chicane Dunlop. « Au freinage du virage six, j’ai vu Alex Marquez freiner fort à ma droite et arriver sur d’autres pilotes. J'ai pensé qu'il était mieux d'être un peu large que de prendre le risque de chuter, car en vingt-sept tours, je sais qu'il peut se passer des choses. » Une très bonne réflexion puisque certains de ses homologues, à l’image de Brad Binder ou Aleix Espargaro, ont perdu beaucoup plus de temps à cause d’un moins bon jugement de la situation. 

Huitième avec quelques longueurs de retard sur le groupe des sept leaders, le pilote Prima Pramac Racing profitait des accrochages successifs entre Francesco Bagnaia et Maverick Viñales puis entre Alex Marquez et Luca Marini pour remonter dans le top-5. « Le deuxième accrochage était chaud car il y avait les deux pilotes au sol. Heureusement, j’ai pu les éviter. » 

Dans le peloton, Johann Zarco a tout géré à la perfection. © Icon Sport.

Bloqué derrière le très surprenant rookie Augusto Fernandez, Johann Zarco a eu du mal à s’en défaire. « Il était rapide. J’ai essayé de le doubler mais j’ai fait une erreur. Quand je suis passé, j’ai pu avoir un bon rythme. » 

Dixième par dixième, le Français revenait sur le duo Marc Marquez – Jorge Martin qui se disputait la deuxième place. Dans l’avant dernier tour, le pilote Honda Repsol chutait en essayant de défendre sa position. De quoi enflammer la foule qui comprenait que Johann Zarco allait monter sur le podium. «  J'ai pensé à la deuxième place, j'ai fait de mon mieux mais Jorge (Martin) était rapide. Je savais qu'Augusto était une seconde derrière et il restait un tour et demi. Je me suis dit : mieux vaut rester concentré, donner le maximum pour être proche de mon coéquipier et avoir une chance de le battre, et ainsi rester au moins troisième. » Mission accomplie pour le Tricolore ! Fort de ce résultat à domicile, Johann Zarco prouve qu'il est en train de monter en puissance au fil des courses. Jusqu’à la première victoire ? 

Journaliste spécialisé en sports mécaniques.

Dernières publications

En haut