MPG : Ceux qu’il faut avoir dans son équipe



Entre deux périodes de mercato, c’est certainement le meilleur moment pour commencer une ligue MPG ! Et après 12 journées de Ligue 1, on en connaît les cracks et on vous livre en bonus des astuces pour réussir sa saison MPG. Voici le top 3 des joueurs MPG par poste !

Gardiens

Maignan : le gardien de Lille est une bénédiction pour tous les joueurs MPG qui ont misé sur lui dès cet été. Annoncé un peu partout pour combler le déficit nordiste, il est resté chez les Dogues et réalise un début de saison tonitruant. Gardien de la troisième meilleure défense de Ligue 1, il ne rate aucun match de championnat et en est à 76 % de ballons sauvés. Monsieur Propre.

Mendy : l’autre valeur sûre au poste de gardien, le portier de Reims enchaîne les performances. Avec 7 clean sheets, 80 % de ballons sauvés, Edu mérite sa place dans le classement. Lui aussi toujours titulaire, il ne lui manque que l’aisance de Maignan dans l’exercice des penaltys pour briller d’avantage.

Areola : drafter Areola, c’est accepter les Rotaldos. En concurrence – Tuchel dirait en alternance, avec la légende Gigi Buffon, Alphonse a jusqu’à présent disputé la moitié des matchs de Ligue 1 et a récolté une note moyenne de 5,9. Son pourcentage de ballons sauvés est impressionnant (84%).


Défenseurs

Meunier : un titulaire irrégulier, mais de qualité. Il a disputé 7 matchs de championnat et est rentré une fois en jeu. Ses statistiques MPG sont toutefois un gage de sérieux : 2 buts, 80 % de tirs cadrés, 58 % de duels remportés et 63 % de dribbles réussis. Comment on dit déjà : latéral moderne ?

Marquinhos : quand il n’est pas titulaire en défense, le petit marquis l’est au milieu du jeu parisien. Qu’importe, pour MPG, c’est un titulaire dans 10 matchs de son équipe depuis le début de la saison. Solide sur l’homme, capitaine courage, quand il n’essaye pas d’arrêter le ballon avec l’endroit où le dos ressemble à la lune, le défenseur brésilien brille dans les ligues.

Soumaoro : il est des grands artisans de la solidité lilloise, et l’une des excellentes surprises MPG. Il est l’archétype du défenseur solide et propre : 59 % de duels remportés, 92 % de passe réussies, et 0 erreur ayant entraîné un but. Il a été titulaire 10 fois lors des 11 premières journées de Ligue 1. Ton gars sûr.

Milieux

Di Maria : son début de saison avec le Paris Saint-Germain est pour le moins paradoxal. Pas toujours hyper inspiré dans le jeu, l’Argentin plante. Et parfois avec brio, comme ce caviar enroulé contre Naples au Parc. Il est celui des milieux titulaires dans son club qui est le mieux noté par MPG et a déjà planté 3 buts pour 10 titularisations. Surtout, il a filé 6 passedés à ses copains tueurs devant. On prend.

Thauvin : avec Bamba, il est le milieu de terrain qui a le plus planté depuis le début de la saison (7 buts), il a également délivré 2 caviars. S’il n’est pas le mieux noté, et qu’il a raté 3 matchs depuis le début de la saison, Flotov pourrait bien faire vibrer plus souvent qu’à son tour les portables de ceux qui voudraient le drafter. Bref, un homme bien.

Mollet : sûrement pas le plus hypé, mais certainement une assurance multirisques. Avec ses 88 % de passes réussis, il régale. Il a récolté un 8 et un 7 lors de ses deux dernières sorties en championnat par les équipes MPG, et la bonne forme de Montpellier pourrait bien l’amener à rééditer ses prestations de champion. Pas le plus spectaculaire, mais un homme de buts verts.

Attaquants

Mbappé : a-t-on vraiment besoin de vous parler de Kyky ? Oui. Car on ne s’en lasse pas. Le garçon a déjà laissé 10 notifs sur les portables de ceux qui l’ont arraché lors de leur draft. Il est, non seulement l’attaquant, mais, aussi, le joueur de champ titulaire le mieux noté par MPG. L’avoir dans son équipe, c’est s’assurer un minimum de réussite. Pour le peu que vous arriviez à l’heure à la causerie. Cordialement.

Neymar : l’autre monstre du jeu, l’autre gars que tout le monde va s’arracher. Celui qui pourrait bien vous obliger à choisir Abdennour en défense centrale. Neymar Jr c’est 8 buts, 4 passedés et 9 titularisations. Ce sera surtout, pour vous, l’occasion de chambrer votre pote qui l’aura raté pour 1M€ et qui devra encaisser ses buts dès la première journée.

Pepe : lui aussi devait être transféré en début de saison, mais il est resté dans notre bonne vieille liguain. Un modèle de réussite : 11 titularisations, 7 buts et 5 passes décisives. Son influence sur l’excellent début de saison des hommes de la Galette est simplement sans équivalent. Sur ton équipe MPG aussi. Si Gerard Lopez n’a pas été très rassurant quant à ce qu’il reste, après le mercato hivernal, du côté de Pierre-Mauroy, Nico continuera de régaler au moins jusqu’en décembre sur MPG.

 

On e donne rendez-vous dans quelques semaines pour un nouveau point sur cette saison MPG. Bon jeu !



A propos de l'auteur

Fan de foot mais aussi de Serie A, je prends autant de plaisir à voir jouer Gilles Simon qu'à attendre une arrivée au sprint entre les Alpes et les Pyrénées. Talking Heads et Panetonne.

Poster un commentaire

libero. in libero felis pulvinar elementum mattis porta. sed mattis ut venenatis,