En équipe

National (J11) : Le Mans stoppe la bonne série du Red Star

Crédit : Actu Le Mans

Le match de clôture de la 11e journée du Championnat National s'est bouclé sur une défaite du Red Star dominatrice à domicile mais piégée par une équipe du Mans efficace (1-2). 

Un soupçon d'Olympico présent sur le bord de la pelouse entre deux anciens défenseurs de Ligue 1 : Habib Beye (ex-OM) recevait Cris (ex-OL) sur la pelouse de Bauer. Objectif ? Prendre les trois points et s'installer dans la première partie de tableau. La rencontre débute sur des chapeaux de roue, mais pas de la manière qu'on espérait : avec un début de rencontre assez haché et deux portiers au jeu au pied approximatif, les déchets techniques sont au rendez-vous. Les Audoniens poussent de plus en plus au début de rencontre, notamment sur les corners puisqu'ils peuvent compter sur leurs gros gabarits. Néanmoins, les hommes de Cris peuvent s'appuyer sur leur qualité de transition offensive : sur un corner mal tiré, Julien Begue s'empare du ballon pour se diriger vers les cages adverses. Il est bien suivi par Julio Donisa, servi pour mettre le ballon dans le but vide (1-0, 11e).

En seulement deux ballons depuis la défense, la longue passe trouve Issouf Macalou sur le côté gauche. Face à un Josue Homawoo trop attentiste, l'ailier manceau se met sur son pied gauche et trouve la lucarne opposée de Paul Charruau au quart d'heure de jeu (2-0, 15e). Le Red Star réduit le score grâce la tête plongeante de Damien Durand, lucarne opposée et poteau rentrant (1-2, 24e). Après la réduction du score, l'Etoile Rouge est beaucoup mieux dans sa rencontre, mettant le pied sur le ballon. Après un festival technique de Moussa Guel dans la surface de réparation, sa tentative du pied gauche est captée en deux fois par Pierre Patron (28e). Les occasions s'enchaînent, notamment sur coups de pied arrêtés, mais le dernier geste n'est pas présent, souvent de la tête, avec Stéphane Sparagna (33e) puis Pape Meissa Ba (35e). A la mi-temps, 2 buts à 1 : Le Mans pliait mais ne rompait pas.

Le Red Star se réveille, en vain

Au retour des vestiaires, les bonnes intentions sont toujours du côté du Red Star : Guel récupère le ballon dans sa propre moitié et sert Durand, qui tente sa chance de loin. Le ballon contré revient sur l'Ivoirien, sa reprise à ras de terre passe près du poteau droit adverse (49e). Les joueurs d'Habib Beye, maintenu sur le banc francilien pour le reste de la saison après son intérim d'un mois, se rassurent en gardant la possession du ballon et forcent leurs offensives sur le couloir droit de Guel et Vialla. Toujours présents sur les seconds ballons, les Audoniens mettent la pression sur des jaune-et-rouge acculés et auraient pu revenir à la marque avant l'heure de jeu, mais le secteur offensif se heurte à un Patron vigilant (57e, 59e).  Les Manceaux se reprennent quelques minutes plus tard grâce à la bonne conservation de balle de Makan Aïko, donnant sur un centre contré et repris directement par Ibrehima Coulibaly, sans danger pour Charruau (62e).

Mais cela ne dure pas longtemps : les locaux pressent haut, s'adjugeant souvent des attaques rapides dans la surface de Patron, qui peut remercier le manque de lucidité de Durand sur sa reprise de volée (65e). Entré dans un front d'attaque à 4 demandé par Beye, le jeune Owen Maes, auteur d'un triplé en Coupe de France face à la modeste équipe de Chambourcy (6-0), fait subir quelques frissons à l'arrière-garde des Sang et Or par sa vivacité et sa maîtrise technique. Malgré une main flagrante à l'intérieur de la zone de vérité, l'arbitre M. Valnet ne bronche et laisse le jeu se poursuivre. La défense du Mans continue de reculer dans les derniers instants, permettant à Guillaume Bosca de prendre sa chance mais sa frappe passe bien loin du cadre (88e). Score final : 1-2. Malgré bon nombre d'occasions, le Red Star (13 points) rate l'occasion d'enregistrer un quatrième match de rang sans défaite et reste bloqué à la 12e place. Le Mans (18 points) gagne trois places et n'est plus qu'à trois points de l'actuel troisième et barragiste pour la promotion, Concarneau.

Les compositions au coup d'envoi

  • Red Star FC :

  • Le Mans FC :

Authors

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début