Basketball

NBA : Batum de retour, Gobert en patron, la semaine des frenchies

Comme toutes les semaines sur WeSport cette année, les joueurs tricolores dans la ligue nord-américaine de basket-ball seront à l’honneur avec un récapitulatif complet de leurs performances, de nos déceptions ou de nos encouragements. Ils sont onze officiellement sous contrat sur la ligne de départ de cette nouvelle saison. Zoom sur un première semaine en NBA, et les premiers paniers de nos frenchies pour leurs franchises respectives et décernons d’abord les récompenses.

Félicitations : Nicolas Batum renaît de ses cendres

Comparer le Nicolas Batum des deux dernières saisons à Charlotte à un joueur en roue libre, n’assumant pas son nouveau statut, n’a rien d’insultant, et beaucoup ont d’abord souri à son arrivée du côté des Clippers de Los Angeles à l’intersaison.

Les deux premières rencontres montrent pourtant un tout nouveau visage pour un français titulaire dans le 5 de départ des hommes de Tyronn Lue. Pour la première rencontre de la nouvelle saison, Nico Batum commence bien la rencontre avec rapidement cinq passes, et parfait dans le rôle de l’équipier modèle.

Mais c’est sa deuxième et pour le moment dernière sortie de la saison qui va marquer les esprits avec une vraie performance de haut vol, un magnifique double double (13pts, 10 rebonds et 4 passes) pour la victoire des Clippers à Denver. Parfait dans la raquette, habile à trois points, le français signe une magnifique prestation et mérite les félicitations pour un début de saison qui, à l’instar de son équipe, est vraiment très prometteur.

Encouragements : Timothé Luwawu-Cabarrot

C’était très certainement un des français sur lequel les regards étaient le moins tournés en ce début de saison en raison de l’effectif pléthorique des Nets. Et pourtant, le joueur formé à Antibes a d’abord compilé cinq points en sept minutes en ouverture face aux Warriors, ainsi que trois petites minutes vraiment très intéressantes en fin de match face aux Celtics.

Alors certes le temps de jeu est très limité, mais Steve Nash a obligatoirement noté l’application et l’efficacité du français de 25ans qui pourrait se voir offrir de plus en plus de temps de jeu, pourquoi pas dès ce soir à Charlotte.

Avertissement : Killian Hayes doit mieux faire

Titulaire dans le 5 de départ des Pistons, le français drafté le plus haut de l’histoire avait attiré les regards avec de très belles performances en présaison, mais le début de la saison régulière fut beaucoup moins étincelant.

Pour la première rencontre de la semaine des Pistons, le déplacement à Minnesota s’est soldé par une défaite, acquise dans les dernières minutes. Pour le meneur français, 21 minutes de jeu et malgré de bons déplacements, un bilan finalement décevant dans l’ensemble avec une adresse à 50% au tir,et peu d’influence dans la performance de son équipe avec sept points, un rebond et quatre passes.

Le protégé de Derrick Rose à Detroit a tenté de mieux faire la nuit dernière face aux Cavs, mais l’adresse ne fut pas au rendez-vous avec un pauvre 1/7 au tir en vingt minutes pour seulement deux passes et trois rebonds: un maigre bilan pour un meneur.

Les performances des autres français

  • Rudy Gobert : Un nouveau statut bien assumé

Attendu au tournant après la signature de son contrat XXL, le pivot français se devait d’assurer dans ce début de saison du Jazz, opposé à deux beaux outsiders aux playoffs, les Blazers d’abord et les Wolves ensuite.

Avec deux grandes, énormes, prestations dans la raquette, Rudy Gobert est en forme et l’a montré (17 rebonds à chaque sortie) et respectivement 20 et 18 points marqués. La machine Gobert est en marche, et ne manque que d’un peu plus d’adresse dans la raquette pour pouvoir la faire décoller.

  • Evan Fournier: Des débuts maîtrisés

Très bon début de saison pour le français du Magic avec d’abord une grande performance, 25pts, pour s’imposer d’entrée face au Heat, dernier finaliste NBA. L’adresse du tricolore est déjà bien réglée avec presque 70% au premier match et 50% au second avec un peu plus de difficulté derrière la ligne à trois points. Avec son collectif, le Magic de Fournier a répondu au récital de Bradley Beal. Pour faire mieux, Evan devra prendre plus de responsabilités et se montrer décisif dans les dernières minutes pour prendre encore une nouvelle dimension.

  • Frank Ntilikina : Dans l’attente de mieux

Réduit à quelques petites minutes dans la défaite des Knicks en ouverture à Indiana, on attendait mieux du meneur tricolore cette nuit face à Philadelphie. Avec moins de deux minutes offertes par son nouveau coach Tom Thibodeau, Frank Ntilikina n’a pour l’instant pas de temps de jeu significatif pour espérer gagner une place importante dans la rotation des Knicks.

  • Sekou Doumbouya : Une irrégularité inquiétante en de début de saison

Coéquipier de Killian Hayes, Sekou Doumbouya occupe un rôle opposé à celui de son compatriote. Important dans la raquette des Pistons, le français débute bien avec neuf rebonds en 14 minutes face aux Wolves. Une belle performance qui vient compenser le match bien moyen de Doumbouya hier avec un 0/5 au tir et seulement deux rebonds en 9 minutes. Décevant pour celui à qui on promettait une place de titulaire ou joueur important dans la rotation cette saison.

  • Théo Maledon : Des quoi espérer

Premiers pas dans l’élite cette nuit pour Maledon qui, malgré peu de réussite derrière la ligne, s’offre quatre points et deux passes à Charlotte dans la victoire de son équipe du Thunder.

  • Adam Mokoka: Des minutes pour rêver

Alignés les deux matchs avec les Bulls, le joueur drafté par Chicago l’année dernière débute bien sa saison avec quatre points, deux rebonds et deux passes en ouverture face aux Hawks dans la défaite des siens. Beaucoup plus discret face à Indiana, Adam Mokoka devra s’imposer dans une équipe des Bulls en pleine reconstruction cette saison.

Crédit Image à la Une: Los Angeles Clippers / Twitter

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire