NBA

NBA Bilan semaine 18 : les Clippers, des ajustements payants 

Comme chaque semaine, Wesport fait le point sur la semaine écoulée en NBA, avec les satisfactions et les déceptions. Cette semaine, écourtée par le All-Star Game, les 76ers qui restent au contact des Bucks et des Celtics dans la conférence Est, alors qu’à l’Ouest, les Clippers ont marqué les esprits en vue des Play-offs. Retour sur la 18ème semaine de compétition en NBA.

Conférence Est NBA : Joel Embiid et les Sixers suivent le rythme des cadors

Les tops de la semaine

Même si les Celtics et les Bucks attirent tous les regards dans la conférence Est, une équipe ne lâche pas derrière, les Philadelphie 76ers (38-19). Avec Joel Embiid qui continue d’être en mode MVP (33,1 pts et 10,2 rbds) et le distributeur James Harden (10,8 passes et 21,4 pts), les 76ers ont encore enchaîné des victoires la semaine dernière contre les Rockets et surtout les Cavaliers, et sont en embuscade en cas de mauvaises séries d’une des deux équipes qui domine. Il faudra néanmoins voir si le pivot des 76ers reste en bonne condition physique, lui qui s’est blessé la semaine dernière…

Coach Tom Thibodeau a beau être décrié, les Knicks (33-27) réalisent tout de même une belle saison. Si la constance peut-être le principal défaut des coéquipiers de Julius Randle (24,8 pts et 10,8 rbds) et qu’avec une rotation très limitée les joueurs arriveront usés au moment de la post-season, les résultats sont malgré tout là. Avec la confirmation que Jalen Brunson (23,9 pts et 6,2 passes) est un excellent meneur et un collectif qui va dans la même direction, le Madison Square Garden espère revivre des soirées mythiques dans les semaines à venir. Avec 5 victoires sur les 6 dernières rencontres, les Knicks seront d’attaque pour reprendre leur rythme en fin de semaine.

Le flop de la semaine

Arrivé au All-Star Break avec un bilan négatif (29-30), les Hawks n’ont pas réussi à décoller lors de cette première partie de saison. Bien que l’arrivée de Dejounte Murray (20,7 pts et 6,1 passes) était semblée apporter un plus à l’équipe de Trae Young, force est de constater qu’après la mi-saison, la greffe n’a pas prise. Si le talent est bien présent dans cette équipe avec les C.Capela, B.Bodganovic ou encore J.Collins, quelque chose ne tourne pas dans le roster des Hawks, à l’image des deux défaites la semaine dernière contre les Hornets et les Knicks. Il y a urgence en Gérorgie !

Conférence Ouest NBA : les Clippers, favoris à l’Ouest ?

Les tops de la semaine

Avec les retours de Paul George et Kawhi Leonard, mais aussi avec les arrivées d’Eric Gordon ou encore Mason Plumlee, l’effectif des Clippers (33-28) a fière allure. Et les premiers résultats la semaine dernière ont donné de la confiance avec des succès sur les Warriors puis sur les Suns, deux candidats au titre NBA. Avec des temps de jeu enfin conséquents pour les 2 stars de l’équipe, les Californiens pourraient bien être la franchise à suivre lors de cette seconde partie de saison. Avec le double MVP des finales qui monte en puissance (22,1 pts et 6,2 rbds), les Clippers peuvent voir loin, très loin !

Ayant vu tous ses adversaires se renforcer avant la deadline, les Nuggets (41-18) vont devoir prouver que leur collectif en place depuis le début de saison sera capable de les dominer. Avec un Nikola Jokic toujours incroyable et en triple double de moyenne (24,7 pts, 11,5 rbds et 10,1 passes), Denver sera attendu en play-offs et ce manque d’expérience en phase finale (outre leur présence régulière au premier tour) sera un désavantage au moment d’aborder la post-season. Mais avant d’avoir des doutes, l’impression laissée en saison régulière peut leur permettre d’atteindre les finales NBA, avec un collectif soudé à l’image de leur succès contre le Heat et les Mavs avant le All-Star Break.

Le flop de la semaine

Les premières minutes sont difficiles pour Kyrie Irving et les Dallas Mavericks (31-29). Si sa cohabitation avec Luka Doncic n’a pas été un problème sur un plan statistique et même dans l’attitude, les 2 rencontres se sont soldées par un échec. Certes, on ne pourra juger qu’en fin de saison, mais une mauvaise série de défaites dans la conférence Ouest peut faire reculer très rapidement n’importe quelle franchise, d’où l’obligation pour les Texans de réagir dès la fin de semaine au moment de la reprise.

 

Retrouvez toute l'actualité de la NBA et les résultats sur notre site.

Le sport est une religion

Dernières publications

En haut