NBA – Brooklyn qualifié, les Grizzlies rassurés

0
NBA
(Crédits : NBA Twitter)
Ligue 1

Neuvième jour de compétition dans la bulle, avec six nouveaux matchs NBA au programme la nuit dernière. Retour sur une soirée marquée par une qualification, des équipes qui se rassurent et quelques craquages.

Les Spurs se reprennent face à un Jazz dépeuplé

Utah Jazz [43-26] @ Spurs [30-38] : 111-119

En vue du back to back de ce soir face aux Nuggets, Utah avait laissé quatre titulaires au repos et le l’a payé face à des Spurs bien plus appliqués. San Antonio prend le match part le bon bout, notamment grâce à Jakob Poetl qui profite de l’absence de Rudy Gobert. Utah finit par réagir par l’intermédiaire de Jordan Clarkson, mais il est trop esseulé malgré le réveil de Joe Ingles face au collectif texan. San Antonio domine le premier quart-temps (27-36) et vire logiquement en tête à la mi-temps (50-60).

Au retour des vestiaires, Utah retrouve quelques repères mais n’arrive toujours pas à réduire l’écart. Demar DeRozan est sérieux pour son anniversaire, tout comme Jakob Poetl qui s’amuse dans la raquette. Les Spurs entament le dernier quart-temps avec douze points d’avance (84-96) mais le Jazz restera en embuscade lors de la fin du match. Toutefois, Utah ne sera jamais en mesure de revenir et les Spurs se dirigeront tranquillement vers un nouveau succès.

Memphis goûte enfin à la victoire

Oklahoma City Thunder [42-26] @ Memphis Grizzlies [33-37] : 92-121

Après plusieurs match compliqués dans la bulle, Memphis a enfin décroché sa première victoire depuis la reprise face à une équipe d’OKC privée de Steven Adams et Dennis Schröder. C’est pourtant le Thunder qui débute le mieux la rencontre en prenant rapidement seize points d’avance. Memphis réagira avant la fin du premier quart-temps et reviendra à -8 à l’issue des douze premières minutes (35-27). Le retour de Memphis se poursuivra dans le quart-temps suivant grâce à un 11-0 qui ramène les Grizzlies à un point. Memphis passera même devant, reléguant OKC à trois longueurs à la pause (60-63).

Si Oklahoma City pu tenir bon avant la pause, les joueurs de Billy Donovan vont craquer après la mi-temps. Ja Morant et Jonas Valanciunas se mettent en évidence, et l’écart monte rapidement à +10 puis à +20. OKC est lâché et l’avance de Memphis augmente inexorablement, les Grizzlies atteignant même les 31 pts d’avance. Memphis obtient ainsi un succès précieux leur permettant de conserver une victoire d’avance sur Portland à trois matchs de la fin de la saison régulière.

Les Nets valident leur place en playoffs

Sacramento Kings [29-40] @ Brooklyn Nets [33-30] : 106-119

Après une lourde défaite face à Boston, les Nets ont réussi à battre Sacramento pour valider son ticket en playoffs. Les Kings débutent pourtant mieux la rencontre, réussissant à être devants après un quart-temps, mais Brooklyn réagira et reprendra l’avantage. Les Nets dominent et mènent à la pause (53-63), et font grimper leur avance à +16 au cours du troisième quart-temps. Sacramento fait de son mieux derrière un Bogdan Bogdanovic auteur de son record en carrière hier soir (27 pts), mais les Nets sont au-dessus et contrôlent la fin de la rencontre. Succès précieux pour Brooklyn qui remonte temporairement à la septième place à l’Est.

Philadelphie renverse Orlando

Orlando Magic [32-38] @ Philadelphia Sixers [42-27] : 101-108

Malgré l’absence de Ben Simmons, les Sixers sont allés chercher un troisième succès consécutifs la nuit dernière face au Magic. Une victoire que Philadelphie a obtenu en fin de rencontre en faisant craquer Orlando. En effet, le Magic avait le match en main pendant plus de trois quart-temps, bien emmené par le duo Vucevic/Fournier (43 pts à eux deux). Les Sixers passaient à côté de leur rencontre sans toutefois être lâché, mais réussira à renverser la vapeur en passant un 10-0 à Orlando à cheval sur le troisième et le quatrième quart-temps. Le Magic est alors sonné et Philadelphie en profitera pour s’offrir jusqu’à dix points d’avance et ainsi sécuriser une victoire dans un match pourtant très mal engagé.

Washington hors-course

Washington Wizards [24-45] @ New Orleans Pelicans [30-39] : 107-118

Pourtant privés de Zion Williamson, les Pelicans ont contrôlé la rencontre et se sont offerts une victoire qui élimine mathématiquement Washington de la course aux playoffs. Si les débats sont équilibrés pendant plus d’une mi-temps, New Orleans finira par prendre le dessus sur son adversaire du soir au cours du troisième quart-temps. En effet, les Pelicans passeront un 9-0 aux Wizards pour prendre neuf points d’avance, un écart qui ne fera presque qu’augmenter par la suite. Jrue Holiday récite son basket pendant que ses coéquipiers font mouche derrière l’arc, et l’écart montera jusqu’à +16 pour la franchise du Bayou qui s’imposera tranquillement. New Orleans revient ainsi à hauteur des Spurs et restent dans la course aux playoffs à l’Ouest.

Boston s’offre l’épouvantail canadien

Boston Celtics [46-23] @ Toronto Raptors [49-19] : 122-100

Dans une affiche que l’on pourrait retrouver en demi-finale de conférence à l’Est, Boston a nettement dominé le champion en titre. Dès le début de la rencontre, les Celtics profitent de la maladresse des canadiens pour prendre les devants. Les Raptors enchaînent les erreurs, et malgré un sursaut avant la pause Boston compte tout de même quinze points d’avance à la pause (52-37). Toronto réagit au retour des vestiaires pour revenir à -10, mais le trio Walker/Tatum/Brown (55pts) porte la franchise du Massachusetts et empêche tout retour des Raptors. Toronto comptera jusqu’à 34 points de retard, tuant tout suspens pour la fin de rencontre qui se transforme en véritable garbage time. Boston a brillé, mais il faudra réitérer cette performance lorsqu’il y aura véritablement de l’enjeu.

Rendez-vous dès 19h00 ce soir pour la dixième soirée NBA à Orlando, une soirée qui débutera avec un affrontement entre Clippers et Blazers.

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here