Basketball

NBA : Embiid et les Sixers maîtrisent Boston

Les Sixers battent les Celtics pour la troisième fois de la saison

2300 spectateurs ont assisté impuissants à la défaite des Celtics face aux Sixers (96-106) cette nuit au TD Garden. Dominés du début à la fin, Boston subit sa troisième défaite cette saison face à Philadelphie.

Embiid taille patron

Intenable dans la raquette, le pivot camerounais a mené les siens vers la victoire grâce à une très belle prestation (35 points, 6 rebonds, 1 passe). Absent lors de la défaite des Sixers contre les Grizzlies dans la nuit de dimanche à lundi, Embiid a montré qu’il était de retour. Subissant de nombreuses fautes, il provoque même l’exclusion de Robert Williams III, qui ne compte que quatorze minutes de jeu. Très adroit sur la ligne de lancer-franc, comme à son habitude, il réalise un beau 16/20 dans cet exercice.

Pas de réelle opposition

Celtics contre Sixers, Larry Bird contre Dr. J, une rivalité qui sentait la poudre… Cette année, il n’y a pas eu match. Plusieurs fois battus en playoffs par Boston ces dernières années, Phila semble être en mesure de prendre sa revanche cette saison. Les Celtics ont pourtant fait illusion le temps d’un quart-temps avec de nombreux paniers à 3 points (15 points sur 24). Mais dès le second quart-temps, les joueurs de Doc Rivers installent leur jeu et surdominent la rencontre. Ils mènent de 13 points à la mi-temps. L’écart de niveau est encore plus évident en deuxième mi-temps tant les Celtics semblent impuissants face à Embiid et ses lieutenants. Le réveil tardif d’un Jayson Tatum (20 points, 4 rebonds, 4 passes) très discret jusque-là ne changera rien au résultat final. Victoire des Sixers 96 à 106.

Grâce à ce succès, Philadelphie (35v-16d) reprend la tête de la Conférence Est avant le match des Nets (35v-16d) cette nuit face aux Pelicans. Avec ce type de performance et malgré sa blessure du mois de mars, Joël Embiid peut continuer à rêver du titre de MVP de la saison. De leur côté, les Celtics (25v-26d) s’accrochent péniblement à la 7e place dans une saison compliquée. 

Crédits image en une : David Butler II – USA Today Sports

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire