NBA

NBA : “Je dois aider davantage Kyrie Irving”, le commentaire cinglant de Luka Doncic

Pas au meilleure de sa forme lors de la défaite des Mavericks contre les Clippers (111-116) dans la nuit de dimanche à lundi, Luka Doncic s'est montré critique envers lui-même devant la presse.

Dallas n'a plus l'avantage du terrain. Dans la nuit de dimanche à lundi, les Mavericks se sont inclinés sur leur parquet contre les Clippers (111-116), permettant à Los Angeles de revenir à 2-2 dans la série. Une défaite qui remet donc les compteurs à zéro avant de retourner dans la Cité des Anges pour le match 5 de cette affiche du premier tour des playoffs NBA.

Malmené en début de match et mené de 31 points à la fin du premier quart-temps, Dallas a refait son retard grâce à un excellent Kyrie Irving (40 points). Légèrement plus discret – malgré un beau triple-double (29 points, 10 rebonds, 10 passes décisives), Luka Doncic a, semble-t-il, été diminué par des problèmes physiques. “Il est évident que mon genou me fait mal, mais je ne dois pas me trouver d'excuses. Nous avons été un peu négligents et nous devons faire mieux que ça”, a-t-il déploré.

“J'ai l'impression de le laisser tomber”

Frustré par cette défaite, le Slovène s'est montré assez critique envers lui-même, et notamment envers son entame de match. “Comme je l'ai dit, nous devons mieux commencer les matches, surtout moi”, a-t-il souligné. Doncic s'est notamment montré assez maladroit à 3 points, ne réussissant qu'un tir primé (sur 9) en fin de rencontre.

Surtout, le Slovène a mis en avant l'implication de son coéquipier Kyrie Irving, que Luka Doncic a eu l'impression d'abandonner dans ce match 4. “Je dois aider davantage Kyrie Irving. J'ai l'impression de le laisser tomber, alors je dois être là. Je dois l'aider davantage. Il donne tout ce qu'il a. Il a été extraordinaire pour nous tout au long de la série”, a-t-il déclaré après la rencontre.

La série doit retourner à Los Angeles pour le match 5, qui est prévu dans la nuit de mercredi à jeudi (4h00 heure française). Si les Mavericks s'imposent, ils auront une opportunité deux jours plus tard pour conclure la série à domicile.

Les mots "Minnesota Miracle" et "No-Call" sont rayés de mon vocabulaire. Mon cœur pleure la retraite de Drew Brees.

Dernières publications

En haut