NBA

NBA : la folle soirée de Victor Wembanyama !

La NBA se poursuivait cette nuit aux États-Unis et un certain Victor Wembanyama en a profité pour s'illustrer de nouveau sur les parquets américains. Contre les New-Yorkais des Knicks, le Français a fait le show devant son public, signant une énième performance historique pour un jeune rookie de 20 ans. Sur les traces de Shaquille O'Neal, l'ancien des Mets 92 a affolé les compteurs notamment grâce à son adresse au shoot.

Les semaines passent et se ressemblent pour les fans du championnat de basketball américain. Que cela soit pour les férus des réveils en pleine nuit ou pour les amateurs de résumés au petit matin, leur routine est animée par les performances XXL du Français Victor Wembanyama. Pour sa première saison en NBA, ce dernier n'est pas resté longtemps dans sa période d'adaptation. Par ses tirs, ses rebonds et surtout ses contres, il donne l'impression de jouer aux États-Unis depuis des années. En effet, le premier choix de draft de l'an passé fait preuve d'une grande régularité avec les Spurs. Et si San Antonio est à la peine au classement (15e sur 15 à l'Ouest), Gregg Popovich est en train de construire quelque chose de très solide avec son “Frenchie”.

Victor Wembanyama : un match dans les pas du grand Shaquille O'Neal

Face aux Knicks, les Spurs ont dû batailler jusqu'au buzzer pour décrocher leur 18e victoire de la saison (130-126). Un bilan (18-56) bien loin des standards auxquels nous a habitués la franchise auparavant. Mais se reconstruire peut prendre du temps. Au moins, dans ce long processus, les supporters de San Antonio voient en Victor Wembanyama et ses statistiques affolantes une grande lueur d'espoir. Hier encore, le Français a enchaîné les ficelles jusqu'à atteindre la barre symbolique des 40 points en un seul match !

Même si son temps de jeu augmente peu à peu, il a réalisé cette performance en moins de 38 minutes. Surtout, il a agrémenté ses stats de 20 rebonds et 7 passes décisives, devenant le premier rookie depuis Shaquille O'Neal à sortir un match à 40 points et 20 rebonds (46pts et 21 rebonds pour le Shaq en 1993).

Actuellement en Master à l'ESJ Lille, je m'avère être un adepte du groundhopping à la recherche de grosses ambiances qui ambitionne de parcourir le globe à travers ses stades de foot. Côté maillot, je fus biberonné au chardon nancéien et au coaching de Pablo Correa. J'ai aussi grandi avec le calme d'Arsène Wenger et les tacles de Laurent Koscielny sur Canal. Mais parce qu'il n'y a pas que le football dans la vie, je vibre tout autant à encourager Thibaut Pinot dans son virage, Julia Simon devant L'Equipe, mais aussi Arthur Fils sur Eurosport.

Dernières publications

En haut