NBA : Le bilan des Los Angeles Lakers

0
Ligue 1

La saison étant terminée depuis plus de deux semaines maintenant, le bilan des franchises NBA de la saison 2017-2018 lui se poursuit de plus belle. Aujourd’hui, on vous présente une franchise emblématique, une franchise qu’on dit « Purple and Gold ». Aujourd’hui, on va évidemment parler des Los Angeles Lakers.

 

La Draft :

Qui a déjà oublié la hype de la Draft de l’année 2017 ? Personne, et personne ne l’oubliera dans les années à venir. Cela pour une seule (et bonne?) raison : Lonzo Ball. En effet, ce dernier ayant été très médiatisé, notamment à cause des sorties médiatiques catastrophiques de son père, tout le monde voulait savoir où ce jeune homme allait terminer. C’est sans surprise que les Lakers l’ont drafté en 2ème position, juste derrière Markelle Fultz et devant le talentueux Jayson Tatum. Bon ou mauvais pick ? Seul l’avenir nous le dira, même si pour le moment le jeune meneur d’UCLA montre des qualités de jeu très intéressantes mais un joueur de sachant pas shooter en 2018 reste un joueur de seconde classe. Encore plus un meneur à notre époque.

La draft s’est poursuivit cette même année pour les Lakers avec l’un des plus gros steal du premier tour. Je parle évidemment de Kyle Kuzma qui a été pick à la 27ème place par ces derniers. Le jeune Kuzma doit encore confirmer son potentiel mais, pour l’instant il a terminé sa saison avec plus de 16 points par match et a été nommé dans la NBA All-Rookie First Team.

Ce duo pourrait donner des belles choses aux Lakers dans un avenir plus ou moins proche. Reste maintenant à savoir si la franchise souhaite les faire évoluer ou pense à les échanger dans un futur trade contre des joueurs déjà plus expérimentés. Affaire à suivre.

Crédit photo : USA Today FTW

 

La saison 2017-2018 : une saison axée sur le développement des joueurs

Bon, que dire sur cette saison des Lakers ? À vrai dire, pas grand-chose. Ça a beaucoup parlé des Lakers cette saison mais non pas en raison de leur jeu mais en raison de la hype qu’il y a autour de cette franchise depuis l’arrivée de Lonzo Ball mais aussi du potentiel futur de cette franchise. Futur qui pourrait être radieux pour la Cité des Anges.

Au final, la franchise s’en tire avec 35 victoire et 47 défaites et une 11ème place dans la Conférence Ouest. Une place qui n’étonne pas grand monde car comme le précisait le titre de cette partie, la saison s’est énormément axé sur le développement des joueurs. De plus, avec la blessure au genou de Lonzo (qui l’a empêchée de jouer 15 matchs), la franchise s’est énormément tourné vers Kyle Kuzma qui a su élever son jeu en apprenant davantage sur le terrain. Reste maintenant à voir si dans les saisons à venir, les Lakers sauront se renforcer et élever leur jeu pour enfin retoucher au goût des Playoffs. La machine étant déjà en marche, avec notamment le recrutement de Isaiah Thomas en février dernier (et de Channing Frye) contre Jordan Clarkson et Larry Nance Jr. Bon ou mauvais move ? À vous de juger.

 

Les Playoffs :

Lol c’est un prank, ils n’y étaient pas.

 

MVP de la Rédac

Le choix est ici très clair et je pense que vous vous en doutez. Le MVP de cette saison chez les Lakers ne peut être un autre joueur que Kyle Kuzma. L’ailier fort de 22 ans, qui a été drafté à la 27ème place a surpris tout le monde par son adaptation au niveau jeu de la NBA et est même considéré aujourd’hui meilleur de Lonzo Ball, qui lui a été drafté 2ème. Enfin quand je dis « considéré comme meilleur », c’est évidemment par certaines personnes, dont moi vous l’aurez compris.

MVP des finales de la Summer League avec 30 points, saison régulière chez les Lakers avec 17 points en moyenne, une place dans le 5 majeur, élu meilleur rookie du mois de novembre de l’équipe et nomination dans la NBA All-Rookie First Team. Je pense qu’il a clairement mérité sa place de MVP pour cette saison.

 

La Saucisse de la Rédac

Le prix de la plus grosse Saucisse de la saison 2017-2018 des Los Angeles Lakers est décerné a (*roulement de tambours*) : Luol Deng. Notre bon Luol, qui tournait à 18/19 points aux Bulls et un peu moins au Heat, nous a sorti cette saison une petite saison régulière à 2 points en moyenne par match. Et pour cause, ce dernier n’a joué qu’un seul match durant toute la saison. Vous me direz, mais où est la saucisse ce n’est pas de sa faute ? La saucisse est dans le fait que ce dernier touche un contrat à plus de 17 millions de dollars. Luol Deng, en plus d’être une Saucisse, est donc un gouffre financier pour les Lakers, ce dernier étant impossible à échanger car personne ne le veut. Au final, on peut dire que la Saucisse peut aussi être décernée à Rob Pelinka, le GM de la franchise. Bien joué les gars.

Crédit photo : Inside Basket
Avis de la Rédac

Une saison un peu compliquée pour les Lakers, surtout du point de vue des victoires-défaites. Cependant, on sent que quelque chose est en train de se développer au sein de la franchise et que les années à venir pourrait être beaucoup plus belles pour la franchise. Les Lakers voient enfin le bout du tunnel. Qui plus est, d’après les rumeurs, les Spurs sont en discussion avec les Lakers pour leur envoyer Kawhi Leonard. Qui dit Leonard dit Paul George et donc potentiellement Lebron James, le King. Affaire à suivre cet été mais l’avenir à LA s’annonce très prometteur.

UPDATE : OUBLIEZ TOUT LE DERNIER PARAGRAPHE ! L’article ayant été écrit il y a deux jours, il est clair qu’il faut le mettre à jour. Lebron James, aka The King, vient de signer un contrat de 4 ans aux Los Angeles Lakers pour 154 millions ! La NBA en sueur on va pas se mentir, sachant que dans la foulée Lance Stephenson, le meilleur ami de Lebron, et Javale McGee, le meilleur pivot de la ligue, débarquent à LA aussi. L’été ne fait que commencer et les Lakers n’ont pas l’air de rigoler. Que va-t-il se passer maintenant ?

 

Crédit photo : ClutchPoints
Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here