Basketball

NBA : les Celtics et les Clippers toujours en vie, Atlanta prend l’avantage sur les Knicks

Cette nuit se déroulait les derniers Game 3 du premier tour des playoffs 2021. Ces games 3 toujours cruciaux ont permis aux Angelinos et aux Celtics de revenir dans leurs séries grâce à leurs superstars, tandis qu’Atlanta a profité de son avantage du terrain pour prendre le meilleur sur les Knicks.

 

Image

Le collectif d’Atlanta prend le meilleur sur les Knicks

1-1 partout après deux matchs au Madison Square Garden, la série déménage en Géorgie pour un game 3 immanquable. Les Hawks reçoivent une série de playoffs pour la première fois depuis 2016 dans une salle remplie à 95% de sa capacité.

Dans cette rencontre, ce sont les Knicks qui prennent le meilleur départ et virent en tête de deux points à la fin du premier quart-temps dans le sillage d’un immense Derrick Rose (30 pts). Mais dans une rencontre hachée typique de la conférence Est, le collectif des Hawks va faire la différence grâce à 7 joueurs à plus de 10 points et un très bon apport de la second unit des Géorgiens. Avec un Trae Young plus distributeur que scoreur (21 pts, 14 pad) et un secteur intérieur dominant, les Géorgiens vont faire la course en tête pendant les 3 derniers quart-temps. Les hommes de Nate McMilllan vont compter jusqu’à 17 points d’avance dans cette rencontre. À la fin du match, l’écart est de +11 en faveur des locaux. Derrick Rose était trop seul ce soir pour contrer le collectif des Hawks. En effet, le quatuor Randle, Barett, Burks et Quickley finit à seulement 8/40 au shoot. Le All Star des Knicks Randle n’a toujours pas dépassé les 20 points dans ce premier tour, ce qui explique les difficultés offensives des new-yorkais.

Le collectif des Hawks a fait la différence dans ce game 3. Les Knicks n’ont pas dit leur dernier mot et devront réagir dans le match 4 sous peine de revenir à la maison en étant menés 3 à 1. 

La suite de la série ce dimanche à 19h00, toujours en Géorgie.

Un Tatum record permet à Boston d’y croire

Après deux défaites cinglantes chez les Nets, les Celtics retournaient à la maison avec l’espoir de décrocher une victoire sous peine d’être menés 3-0, un écart qui serait sans doute rédhibitoire.

Tatum, touché à l’œil au dernier match, était bien présent. Cela n’a pas empêché son équipe de prendre un 19-4 d’entrée en à peine 4 minutes de jeu. Les Celtics auraient pu être abattus dès les premiers instants, mais devant leur public les hommes de Brad Stevens ont montré du caractère pour revenir de suite dans le match. Sous l’impulsion de leur leader dans l’âme Marcus Smart (23 pts), ils ne sont plus menés que d’un petit point à la fin des douze premières minutes.

Boston a ensuite fait le match parfait. La franchise du Massachussetts a pris les commandes au début du deuxième quart-temps sans jamais les lâcher malgré un immense match du Big 3 des Nets. Ces derniers revinrent à un petit point au milieu du troisième quart-temps, mais les Celtics n’ont pas paniqué et ont de suite reprise le contrôle du match, notamment grâce à leur jeune All Star Jayson Tatum. Il termine le match avec 50 pts à 16/30 au shoot, bien aidé aussi par des role players qui ont fait un immense match à l’image de Tristan Thompson qui a apporté tout son expérience et sa rage de vaincre pour finir avec un gros double-double (19 pts, 13 rbd). À noter aussi le match solide de notre Français Evan Fournier qui termine à 17 pts à 6/12 au shoot.

Les Celtics ont réalisé cette nuit le match parfait, notamment grâce à un Jayson Tatum record et à des seconds couteaux décisifs. Ils devront rééditer ces performances pour continuer à exister dans la série.

Le prochain match dans la nuit de dimanche à lundi, toujours au TD Garden.

Le réveil des Clippers

Les Clippers, après avoir perdu leurs deux premiers matchs à domicile, étaient dans l’obligation de remporter ce game 3 face à des Mavs en pleine confiance devant leur public de 17 000 chanceux.

Le début du match est à l’image du début de cette série, 8-0 puis 30-11 pour les Mavs avec un Luka Dončić étincelant (44 pts). Mais la suite du match va prendre un autre tournant. Portés par un duo d’All Stars retrouvé et adroit, les Clippers reviennent dans la rencontre. À la mi-temps, les deux équipes sont au coude à coude.

Contrairement aux deux premiers matchs, Luka Dončić est un petit peu esseulé. Ses lieutenants sont moins adroits à l’image de Porzingis qui termine le match à seulement 9 points. Tout le contraire des Clippers qui retrouvent de l’adresse de l’adresse et une défense en dehors de leurs bases. Paul George termine le match à 29 points à 61% de réussite. Kawhi Leonard en inscrit lui 36 à 76% de réussite. À noter aussi les changements de rotation de Tyronn Lue : Ivica Zubac, en difficulté lors des deux premières rencontres, n’a joué que 11 petites minutes cette nuit, tandis que Nicolas Batum a aussi eu un rôle déterminant dans ce match. Il a joué 26 minutes et finit avec 8 points, 6 rebonds et 2 passes décisives.

Avec deux All Stars qui tiennent leur rang et de role players qui font le travail, les Clippers remportent logiquement ce game 3 face aux Mavs d’un Dončić bien trop seul. Reste à savoir si le momentum a changé oy si ce match n’était qu’un simple mirage.

Le prochain match dans le nuit de dimanche à lundi.

Suite des playoffs NBA  cette nuit avec la fin des matchs 3 et le début des matchs 4. Avec une série qui peut déjà se terminer celle entre les Bucks et le Heat.

Crédit photo une: @NBA

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire