Basketball

NBA : Les Clippers tout en contrôle face aux Nuggets de Jokic

Dans le dernier match au programme de ces NBA Christmas Games, les Clippers vainqueurs du derby de Los Angeles en ouverture recevaient des Nuggets défaits pour leurs débuts. Intense physiquement et magique tactiquement, la rencontre a vu des Clippers s’imposer sans trop de problèmes face à des Nuggets en manque d’inspiration offensive. 

Un affrontement dans la raquette et un défi physique imposé par les Clippers

Le premier quart temps est un modèle d’adaptation tactique des Clippers. Tyronn Lue met l’accent sur la domination de Nikola Jokic dans la raquette dans ses consignes, et le résultat sur le parquet de ses joueurs est plutôt convaincant. Sous la houlette d’un Zubac précieux par sa taille, les Nuggets s’en remettent à des shoots ouverts pris par Jamal Murray. Offensivement, les joueurs de Los Angeles ne sont pas forcément brillants mais un Paul George bien adroit, et un Nico Batum avec deux rebonds offensifs et une belle réussite au shoot permet aux Californiens de virer à la fin du premier quart temps avec six points d’avance (32-26).

De retour sur le parquet, les Clippers vont prendre le large grâce au retour de Kawhi Leonard et mener de 16 points à six minutes de la mi-temps, avec un Nicolas Batum des très grands soirs, élément décisif du cinq majeur de Tyronn Lue.

Du côté des Nuggets, on tente de réagir en faisant un peu évoluer son jeu, avec plus de circulation de balle et de vitesse dans les phases offensives, les joueurs de Denver maintiennent difficilement l’écart rejoignent les vestiaires avec un retard de 17 points et beaucoup de chemin à faire en deuxième mi-temps.

Des Clippers tout en gestion, des Nuggets sans solutions

L’écart créé par les visiteurs avant la pause va augmenter dans le troisième quart, pour atteindre les 21 points avant d’observer une vraie réaction des Nuggets. Plus mobiles, avec une adresse retrouvée notamment à mi-distance, l’équation est plus facile à résoudre et Nikola Jokic se charge de ramener les siens à moins de 15 points grâce à un shoot de Paul Millsap. C’est alors le moment que choisit Nico Batum pour répondre de deux magnifiques trois points et offrir un vrai matelas d’avance pour les coéquipiers de Paul George. Le joueur All-Star sort de sa boite et conclut l’avant dernier quart temps pour un score final de 98-79.

Il ne reste que douze minutes aux Nuggets pour refaire leur retard, et l’espoir renaît lorsque les locaux reviennent à onze points de leurs adversaires du soir alors qu’il reste encore six minutes à jouer. Kawhi Leonard reçoit alors un coup au visage, mais c’est le duo Serge Ibaka – Lou Williams qui donne de l’air aux joueurs de Los Angeles. Denver n’y arrive pas et cède sous les assauts finaux de Paul George décidément clinique depuis le début de la saison.

La pilule est dure à avaler pour des Nuggets qui ont beaucoup donné mais qui sans trop de performances en sorties de banc n’ont pas pu rivaliser avec les individualités des Clippers. Score final 121-108 et un succès qui commence à donner beaucoup de crédit à cette équipe menée de main de maître par un Tyronn Lue qui se montre déjà précieux dans la mise en place tactique des siens.

L’information à retenir pour les tricolores est quand même la grosse performance d’un Nicolas Batum métronome à trois points, et auteur d’un double double pour un bilan complet de 13 points, 10 rebonds et 4 passes.

C’est une des rencontres dans lesquelles il ne faut pas donner confiance aux Nuggets au risque de les voir prendre totalement feu et arriver à faire les différences dans la raquette grâce à Jokic. Les Clippers ont parfaitement géré cette rencontre de bout en bout, en muselant le pivot de Denver et en mettant en échec Jamal Murray et Paul Millsap une grande partie du match. Récital tactique, les Clippers se sortent finalement sans trop de problèmes d’un match face à une franchise qui sera forcément compliquée à battre, mais qui pour ça devra trouver des alternatives au seul jeu dans la peinture de Nikola Jokic.

Crédit Image à la Une : NBA / Twitter

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire