En équipe

NBA – Les comptes français des franchises disparaissent !

Depuis ce matin, les fans français de NBA vivent une drôle d’expérience. En effet, de nombreux comptes twitter des franchises de NBA, version « FR », ont été suspendus. Si les raisons restent assez obscures, les conséquences sont assez lourdes. 

Suspensions en cascade

Dubnation Fr, Rockets Nation, Clippers FR… les comptes twitter s’intéressant à la NBA en France sont nombreux. Et aujourd’hui, ils sont un peu moins. L’oiseau bleu a tout simplement décidé de suspendre certains des comptes parlant de basket. Lorsqu’on désire accéder au profil des comptes suspendus, la raison est explicite. Twitter suspend les comptes qui enfreignent les règles. Mais quelle règle ? 

Sont-ce des raisons de droit d’image ? Où tout bonnement une demande des franchises ? Les raisons restent très obscures, mais tendent tout de même vers un point. La NBA en voudrait aux comptes pour utilisation d’images, de vidéos, de replays … sans crédit ou sans accord. 

Chacun son astuce

Depuis ce matin donc, Twitter fleurit de comptes renommés, de manière plus ou moins subtile. Ainsi, les fans des Grizzlies suivent l’actualité, non pas de GrizzliesFR, mais de Ours Méchant France. Les Bucks sont des Bonbons Ikea France, et les Spurs représentés par Eperons Nation… Pour les moins chanceux, suivre l’actualité de leur franchise favorite va devenir un peu plus difficile.

Si tout devrait rentrer dans l’ordre très prochainement, force est de constater que l’information a fait réagir toute la communauté basket de France. Très active sur ce réseau social, pratique pour partager des informations rapidement, Twitter aide à la diffusion de la NBA en France. Dommage qu’elle soit entrée en guerre avec les comptes français pour des histoires de droits d’image. 

En attendant la réactivation des comptes de franchise, les propriétaires des comptes ont trouvé des astuces pour tout de même faire passer leur message. Compte secondaire, compte personnel… les franchises vont se battre contre la NBA. Mais qui va l’emporter ? 

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire
venenatis, ut accumsan Aenean risus sed tempus leo. elementum ut