Basketball

NBA Play-in : les Grizzlies peuvent y croire, LeBron James porte les Lakers

Seconde salve de matchs de play-in cette nuit avec le début de ce nouveau format pour la conférence Ouest et deux affiches décisives à suivre. Alors que le première opposition permettait aux Grizzlies ou aux Spurs d’espérer intégrer les playoffs en cas de deux succès consécutifs, le second match entre Warriors et Lakers ressemblait plus à un choc précoce mais déjà décisif pour deux équipes dans des dynamiques opposées.

Memphis s’offre San Antonio et peut rêver de playoffs

Premier match de la nuit, cette rencontre entre Spurs et Grizzlies avait tout d’un match pour récompenser les efforts d’une franchise tout proche des playoffs dans une conférence Ouest de haut niveau.

Très rapidement devant grâce à un premier quart temps bien maîtrisé, les coéquipiers de Ja Morant voient les Spurs revenir au début du second quart et conservent un matelas de 7 points à la mi-temps. Avec seulement 14 points pour le banc des Grizzlies, les hommes de Taylor Jenkins s’appuient sur leur Big 5 et un Dillon Brooks intenable à mi-distance.

En face, la performance est moyenne pour DeMar DeRozan avec un 5/21 au shoot sans aucun tir primé tenté. Rudy Gay va tenter de sonner la révolte mais en vain. Les Spurs n’y auront presque jamais cru et voient leur saison se terminer avant même le début des playoffs.

 

Des Lakers patients s’offrent les Warriors 

D’abord largement désarçonnés par des joueurs de Golden State bien plus précis et volontaires dans les premières minutes de la rencontre, ce sont des Lakers décevants qui rentrent au vestiaire avec 13 points de retard sur un shoot au buzzer d’un Stephen Curry toujours aussi exceptionnel.

Transfigurés, le 3e quart temps est le marqueur de la renaissance des joueurs de Franck Vogel qui retrouve une assise défensive et l’influence de leur meneur star LeBron James. Un jeu retrouvé, un ballon qui circule mieux et les Lakers prennent jusqu’à sept points d’avance dans le dernier quart avant un réveil des Warriors.

La lumière va venir d’un LeBron James exceptionnel, auteur d’un shoot du parking en toute fin de possession des Lakers alors qu’il ne reste qu’une minute à jouer. Les Lakers ont alors trois points d’avance et les Warriors utilisent leur dernier temps-mort à un peu plus de deux secondes du terme. Le dernier lancement de jeu sera complètement raté de la part des Warriors qui devront batailler pour conserver leur huitième place synonyme de playoffs après cette défaite (100-103).

En conférence de presse d’après-match, LeBron James s’est dit ”content de retrouver Phoenix” et a rassuré les fans des Lakers quant à sa légère blessure lors du contact avec Draymond Green lors du dernier quart.

Sur la relative mauvaise passe des Lakers dans le second quart temps, Anthony Davis a rappelé à quel point les siens ont été patients durant toute la partie, mettant l’accent sur la défense au retour des vestiaires. Interrogé sur sa complémentarité avec André Drummond, Davis est d’avis que les deux joueurs ont leur place dans le cinq de départ des joueurs de Los Angeles, avec des qualités différentes mais nécessaires à l’équipe.

Frank Vogel s’est également présenté en conférence de presse avec le sourire aux lèvres, avouant que le discours qu’il a tenu à la mi-temps était de ”jouer plus physique pour le dire poliment” s’est amusé de le coach des Los Angeles Lakers.

Du côté des Warriors, Steve Kerr a souligné le très bon travail de ses joueurs, s’est dit extrêmement fier d’eux malgré la défaite et a rappelé à quel point ”LeBron James est capable de tout faire”.

Tension, intensité et suspense, ces rencontres ont démontré que les playoffs étaient proches en NBA. Rendez-vous dès vendredi soir pour un match décisif pour des Grizzlies qui voudraient donner un autre virage à leur saison mais qui auront fort à faire face à des

Crédit image en une : USA Today Sports
Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire