NBA

NBA : les Lakers remportent le In-Season Tournament !

Le In-Season-Tournament a donc rendu son verdict. Dans une T-Mobile Arena bouillante, la première finale de l'histoire de ce tournoi NBA aura donc vu les Lakers être sacrés face à des Pacers trop justes dans de nombreux secteurs de jeu.

NBA : Indiana dominé par les Lakers à l'intérieur

Être premier de son groupe aura finalement été une bonne idée pour les 2 franchises finalistes de ce In-Season Tournament. Disputé au milieu d'un calendrier déjà bien chargé, ce nouveau tournoi s'est étiré entre le 3 novembre et le 9 décembre. Les Lakers tout comme les Pacers d'Indiana s'étaient déjà illustrés lors des phases de groupe. 4 victoires en 4 matchs pour les Pacers, idem pour les coéquipiers de LeBron James. Ce dernier était d'ailleurs monté en puissance tout au long du In-Season Tournament, se montrant insatiable de trophée. Le King a désormais rajouté une nouvelle ligne à son palmarès XXL. Au terme d'une belle finale maitrisée de bout en bout, Les Lakers de Los Angeles se sont imposés face à Indiana (123-109).

La stat est impressionnante. Déjà favoris à l'intérieur, les Lakers ne se sont pas fait priés pour dominer les Pacers dans ce secteur de jeu. 86 points ont été inscrit par Los Angeles dans la raquette. A l'inverse, les Pourpres ont su défendre parfaitement, en encaissant seulement 44 points dans leur propre raquette. Sans même forcer, les Lakers ont appuyé là où ça faisait mal pour progressivement prendre le large dans cette finale NBA. En première mi-temps, 65 points inscrits sans rentrer le moindre tir primé. Et le détonateur de cette domination est facile à trouver. Cette nuit, Anthony Davis a sorti une performance XXL.

LeBron James MVP, Anthony Davis inarrêtable

Pour bien comprendre qu'Anthony Davis était exceptionnel, il faut remettre en perspective sa finale. Cette nuit, l'intérieur américain est devenu le 3ème joueur des Lakers à sortir un match à plus de 40 points, 20 rebonds et 5 passes. Davis inscrit son nom aux côtés des légendes NBA que sont Wilt Chamberlain et Elgin Baylor. Avec 41 unités au total et 4 blocs, Davis est devenu le premier joueur depuis 30 saisons NBA a réussi cette ligne de stat. Tout simplement monstrueux. L'intérieur a muselé dès la première minute un Myles Turner décevant. Out après 6 fautes, le pivot des Pacers n'a pas pesé en attaque (10 points) et aura vécu une finale très compliquée, passant complètement à côté.

En lien avec cet article : Résultat et Calendrier NBA 2023-2024 : Le récap de la nuit

Nostalgique des Verts, je m'en remets aux Reds de Klopp pour garder le sourire. À la recherche de sensations fortes grâce aux sports de haute montagne, je vibre devant ma TV à travers le tennis, le basket, le football et les sports d'hiver. Hâte d'être derrière l'Equipe de France lors des Jeux Olympiques de Paris !

Dernières publications

En haut