NBA

NBA : Les Minnesota Timberwolves de Gobert en crise

Cette saison, les Wolves ont explosé toutes les attentes posées sur eux. Actuellement deuxième de la conférence ouest, ils ont pendant longtemps trusté la première place. Avec un bilan de 55-25 qui pourrait tout à fait se finir à 57-25, Minnesota réalise la deuxième meilleure saison de son histoire. Pourtant, là haut dans les bureaux tout déraille avec notamment le président Tim Connelly qui pourrait partir. 

Qu'est ce qui se passe en ce moment dans les bureaux de Minnesota ? Alors que tout roule sur le parquet, l'administratif gâche le tableau. Après que le rachat des parts de Glen Taylor (40%) par Alex Rodriguez et Marc Lore ait capoté, voici que le président Tim Connelly pourrait partir à l'issue de la saison. Pour rappel, Connelly est l'acteur principal de la rédemption des Wolves notamment du trade de Rudy Gobert pour qui il a hypothéqué l'avenir de la franchise en envoyant des picks de draft à la pelle.

Dans le contrat de Tim Connelly, il est inscrit qu'il pourrait partir à l'issue de la saison. D'autres franchises notamment en reconstruction sauteraient sur l'occasion pour avoir quelqu'un de sa trempe qui a su redresser les Nuggets jusqu'en 2022 et les Wolves en 2024, soit le Top 2 de l'ouest aujourd'hui. Il était l'une des raisons principales de la volonté de Rodriguez et Lore de prendre des parts dans cette franchise. Glen Taylor va devoir renégocier avec lui pour ne pas perdre l'un des artisans premiers du rebond de sa franchise.

Cette nouvelle intervient au pire moment pour l'équipe de Minnesota. Même si les Wolves retourneront en Playoffs avec l'avantage du terrain pendant un sacré moment, ce genre de news peuvent perturber les joueurs dans un souci de continuité. Certes, ça n'impacte pas le parquet directement, mais une franchise bien gérer de la présidence en passant par le GM, les propriétaires, le coach et l'effectif est la clé pour avoir un environnement sain et donc un avenir dans les hautes sphères de la NBA. À voir si cela à de réelles conséquences pendant les Playoffs et cet été, mais ça pourrait devenir un sérieux élément à surveiller.

Auguste Amar

Rédacteur qui jongle entre le spectacle et les émotions des rings de catch, la folie de la NBA, l'imprévisibilité du tennis et la beauté du football.

Dernières publications

En haut