Basketball

NBA : les Nets débutent bien face aux Bucks

Premier match du second tour des playoffs NBA cette nuit avec le début de la première demi-finale à l’Est opposant les deux équipes faisant office d’épouvantail de leur conférence : les Nets de Brooklyn accueillaient les Bucks de Milwaukee. 

Laissant la place à l’attaque, la rencontre fut l’occasion pour l’armada offensive de Brooklyn de s’exprimer face à des Bucks intéressants mais en manque de réussite pour pouvoir rivaliser tout au long de la rencontre.

Des Bucks au collectif décevant

Malgré un grand Antetokoúnmpo qui permet aux Bucks d’exister dans la rencontre et notamment en deuxième mi-temps avec des incursions dans la peinture dont il a le secret, les Bucks ne seront jamais arrivés à exister dans une fin de match totalement maîtrisée par les Nets.

Devant à la fin du premier quart-temps grâce à une bonne entame de leur cinq de départ, les pertes de balle et les stops infligés par les Nets conduisent les Bucks à voir les Nets prendre un petit matelas de deux petits points à la mi-temps puis de 14 avant le début des douze dernières minutes.

La marché était trop haute dans un Barclays Center acquis à la cause de leurs champions qui ont assuré le spectacle et muselé l’attaque des Bucks qui marquent moins de 108 points pour la première fois depuis le 26 avril face aux Hawks.

Les Nets assument leur statut sans James Harden

Très souvent critiqués depuis le début de la saison régulière pour le manque de présence des trois stars du collectif de Brooklyn, les trois leaders de l’effectif de Steve Nash répondent présents depuis le début des playoffs. Avec seulement une défaite sur leurs onze derniers matchs (face à Boston au Game 3), le trio semblait devenir une des conditions à la victoire des Nets mais la blessure rapide de James Harden a démontré le contraire. Touché dès les trente premières secondes de jeu et contraint de rentrer au vestiaire sur une percussion anodine, Kevin Durant (29 points, 10 rebonds) et Kyrie Irving (25 points, 8 passes) ont assuré le spectacle et permis à Blake Griffin de réaliser l’un de ses meilleurs matchs de la saison avec 18 points, 14 rebonds et 3 passes avec un beau 4/9 à trois points pour remettre les siens dans la bonne direction en début de dernier quart-temps.

Sans avoir réellement tremblé, les Nets s’imposent 115-107 face à des Bucks trop peu aidés par les sorties de banc et qui n’ont jamais réagi cette nuit. Malgré un bon Giánnis, un Khris Middleton précieux à la passe (13-13-4) et un Brook Lopez toujours aussi solide dans la raquette, Milwaukee devra montrer un tout autre visage dès mardi 01h30 heure française pour tenter de prendre l’avantage du terrain.

Crédit image en une : Getty Images
Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire