Basketball

NBA : Les Nets enchaînent avec la manière face aux Celtics

Après deux matchs bien moins élevés en terme d’intensité pour ce Christmas Day, le troisième match de la soirée s’est avéré être beaucoup plus disputé, entre des Nets de Brooklyn qui continuent à surprendre et des Celtics qu’on savait solides mais qui n’ont pas pu rivaliser avec l’adresse du duo Irving – Durant et le management parfait de Steve Nash. Victoire finale sur un score sévère de 123 – 95 pour les Nets, et de nombreux enseignements à tirer de cette rencontre.

Un match des plus disputés pendant près de trente minutes

Après un début de match tonitruant des Nets à la faveur d’un Jarrett Allen précieux en début de match, les Nets virent à la fin du premier quart temps avec quatre points d’avance dans une entame plutôt défensive et où ce sont uniquement les joueurs de la rotation qui ont scoré pour les visiteurs de Brooklyn.

De leur côté, les Celtics peuvent compter sur un Sami Ojeleye des grands soirs, avant que les leaders ne reprennent la main dans le second quart temps. Ce deuxième quart est d’ailleurs très certainement le plus intéressant de la rencontre avec deux équipes se rendant coup pour coup, de belles velléités offensives et la mise en route du duo des Nets KD – Kyrie Irving qui permet aux joueurs de Steve Nash de rentrer aux vestiaires avec seulement trois petits points de retard.

Dès le retour des vestiaires, les joueurs de Brooklyn prennent le large grâce à l’inévitable Kevin Durant qui offre 16 points aux Nets et face à des Celtics bien moins adroits, avec notamment un Tatum en difficulté, l’écart va donc croitre pour Brooklyn pour atteindre un intéressant +9 avant de négocier le dernier quart temps.

Un dernier quart temps tout en maîtrise des Nets

Avec le petit matelas d’avance à l’aube des douze dernières minutes, ce sont les snipers des Nets qui ouvrent leur viseur avec Landry Shamet et Caris LeVert pour donner seize points d’avance aux Nets à 8 minutes du terme de la rencontre.

C’est le duo Jaylen Brown – Marcus Smart qui mène la révolte, mais en vain face à Kyrie Irving irrésistible (34pts – 7 passes), un Kevin Durant une nouvelle fois au dessus des 20pts.

Bien plus adroits au shoot, les Nets grâce à une magnifique défense ont sorti les barbelets face à une équipe de Boston où seulement Jaylen Brown a semblé surnager. Avec deux victoires en autant de rencontres, les Nets se lancent de la meilleure des façons face à une équipe de Boston symbolisée par un Jayson Tatum qui n’avait visiblement pas encore bien digéré sa bûche de Noël et qui devra relever la tête dès lundi soir face aux Pacers.

Crédits Image à la Une : NBA / Twitter

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire