Basketball

NBA – Philadelphie s’envole, New York et Utah recollent

La dernière salve de Game 2 a eu lieu cette nuit, les Sixers et Altlanta avaient l’occasion de passer la seconde tandis que le Jazz devait remettre les pendules à l’heure. Résumé.

Washington Wizards 95 – 120 Philadelphia 76ers

On attendait les Sixers faciles dans cette série, ce deuxième match ne nous a pas donné tort. Sans donner l’impression de forcer, Philadelphie a empoché sa seconde victoire grâce à un Ben Simmons des grands soirs (22 points, 8 rebonds, 9 passes). Devancés dès le début du match, les hommes de Scott Brooks ont dû se contenter des miettes que leur laissaient Embiid et consorts. Signe, s’il en fallait un de plus, d’une soirée catastrophique pour les Wizards, la sortie de Russell Westbrook, touché à la cheville. Chahuté par le public, il a alors reçu un paquet de pop-corn sur la tête, ce qui a littéralement mis le n°4 de Washington dans une colère noire. Dominateurs dans cette série, les 76ers se rendront donc dans la capitale avec la satisfaction d’avoir pu assurer tranquillement à la maison, et en ayant en plus réussi à préserver l’effectif (pas plus de 29 minutes pour les titulaires).

Les Sixers mènent 2-0

Memphis Grizzlies 129 @ 141 Utah Jazz

Après leur défaite inaugurale dans cette série, Utah voulait remettre les pendules à l’heure. C’est chose faite avec cette victoire. Dans un match où c’est parti dans tous les sens, et pour s’imposer face à un Ja Morant en feu (47 points, il devient le 4e plus jeune joueur à réussir un match à + de 40 points en playoffs derrière LeBron James, Magic Johnson et Luka Dončić), le Jazz a dû s’employer et faire péter des records de franchise. Nombre de points marqués dans un match de playoffs, nombre de 3 points marqués en playoffs, il a fallu dégainer à tout va pour rivaliser avec l’indécence offensive du meneur de Memphis. Au final, Utah recolle donc au score dans cette série mais doit commencer à douter un peu plus chaque jour au vu des performances du Rookie Of The Year 2020. On notera tout de même le bon retour de Donovan Mitchell, absent depuis plusieurs semaines, et le très bon match de Mike Conley qui ont su profiter des largesses défensives de Memphis pour se remettre en confiance.

Série égalité 1-1

Atlanta Hawks 92 – 101 New York Knicks

Malgré un Madison Square Garden survolté, il aura fallu une mi-temps aux Knicks pour se réveiller. Alors qu’ils étaient menés de 13 points à la pause, Thibaudeau a certainement dû trouver les mots au vestiaire pour remotiver ses hommes et les emmener à leur première victoire dans cette série de playoffs. Métamorphosé, NY a réussi son come-back dans le sillage de Julius Randle (15 points dont 13 en seconde période) mais surtout de Derrick Rose (26 points). Du côté des Hawks, si Trae Young a comme toujours brillé (30 points, 7 passes), John Collins et Clint Capela n’ont pas été au mieux de leur forme offensivement parlant, laissant Bogdanović et Hunter (18 points chacun) seconder Young. Grâce à cette victoire (leur première en postseason depuis 2013), les Knicks égalisent dans la série et se rendront à Atlanta avec une confiance on l’espère retrouvée.

Série égalité 1-1

Avec ces matchs, toutes les séries ont joué 2 matchs, alors que Brooklyn et Philadelphie semblent avoir un pied en demi de conférence et que Dallas crée la surprise à l’Ouest, tout reste indécis dans les autres séries.

 

Crédit image de une : USA Today

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire