Basketball

NBA Playoffs : les Bucks déroulent, les Nuggets recollent

Pour cette troisième soirée des playoffs 2021, Milwaukee a survolé sa rencontre face à Miami, tandis que les Nuggets d’un grand Nikola Jokic en ont profité pour revenir à hauteur des Blazers. Retour sur les deux matchs de la nuit.

Milwaukee creuse l’écart face à Miami

#6 Miami Heat @ #3 Milwaukee Bucks : 98 – 132

Cette fois-ci, Giannis Antetokounmpo et les siens n’ont pas tremblé pour s’imposer face au Heat dans ce premier tour de la Conférence Est. Menés par les 31 points, 13 rebonds et 6 passes décisives de leur star grecque, les Bucks ont fait la course en tête de la première à la dernière minute de la rencontre, sans rien laisser à leur adversaire. Dès le départ, Milwaukee a porté le score à 8-0 grâce à un démarrage fulgurant, le tout devant les encouragements de ses supporters en tribune. À la fin du premier quart-temps, 26 points séparaient déjà les deux équipes, le score de 20 – 46 laissant paraître la correction subit par Miami, qui n’a jamais su se relever et a fini la mi-temps avec 27 points de retard (51 – 78).

Mais si les Bucks se sont imposés cette nuit et inscrit leur record de points en première mi-temps de playoffs (78), c’est avant tout grâce à leur collectif bien huilé. Alors que Jrue Holiday a distribué 15 passes décisives, Bryn Forbes, lui, s’est illustré en sortie de banc avec 22 points et 6 paniers à 3 points.  C’est d’ailleurs dans ce domaine que s’est notamment fait la différence. Face aux 41,5 % de réussite à longue distance des hommes de Mike Budenholzer, la formation dirigée par Erik Spoelstra n’a transformé que 28,6 % de ses tentatives à 3 points.

Au-delà de cela, le Heat n’a tiré qu’a seulement 68,6 % au lancer-franc et s’est fait largement dominée dans la quasi-totalité des statistiques majeures. Symbole de ce phénomène, la maîtrise des Bucks sous le panier a donné lieu à 63 rebonds pour l’équipe à domicile contre seulement 47 pour Miami.

Côté Heat, la soirée fut aussi compliquée pour Jimmy Butler qui n’a pas su permettre aux siens de revenir dans le match après un départ compliqué. C’est ainsi que son équipe s’est finalement lourdement inclinée 132 à 98, donnant lieu à une seconde période sans rebondissements et portant le score de la série à 2 – 0 en faveur de Milwaukee. Le scénario a cependant fait le bonheur de plusieurs remplaçants qui ont pu engranger quelques minutes de jeu supplémentaires. Le Français Axel Toupane a pu fouler les parquets pour un peu moins de 5 minutes , signant 2 points et 2 rebonds pour les Bucks. Dans la nuit de jeudi à vendredi, le Heat tentera de réduire l’écart, à suivre dès 1 h 30.

Les Nuggets reviennent à hauteur des Blazers

#6 Portland Trail Blazers @ #3 Denver Nuggets : 109 – 128

Damian Lillard a tout tenté. Avec 42 points et 9 paniers à 3 points tous plus lointains les uns que les autres, le meneur de jeu des Blazers a fait vivre un cauchemar à la défense des Nuggets mais s’est trouvé trop esseulé. 10 des 15 passes décisives de Portland cette nuit sont aussi signées Lillard, signe de la dépendance évidente de l’équipe envers son leader. Malgré les efforts des Blazers en première mi-temps pour rester à distance raisonnable de leur adversaire (61 – 73), c’est bien en fin de rencontre que les hommes de Terry Stots ont craqués.

Face à eux, le sensationnel Nikola Jokic ne leur a laissé aucune chance, enchaînant les tirs en tête de raquette comme bon lui semble. Au compteur, 38 points, 8 rebonds et 5 passes décisives viennent illustrer la performance du serbe, qui culmine à 75 % de réussite au tir. Dans un match à forte intensité au sein d’une arène électrique, 6 joueurs des Nuggets ont totalisé plus de 10 points, réussissant à faire craquer leur adversaire dans le dernier quart-temps en profitant des espaces bien trop conséquents laissés par la défense de Portland.

À l’inverse, le collectif des Blazers a peiné à se montrer efficace. En sortie de banc, aucun joueur n’est parvenu à atteindre plus de 5 points, à l’image de Carmelo Anthony qui n’a tiré qu’avec 20 % de réussite durant ce match. Alors, dans ce premier tour des playoffs de la Conférence Ouest, tout reste à jouer après deux premières rencontres bien différentes. Avec ce succès 128 à 109, Denver recolle à une victoire partout et rebat les cartes avant de se déplacer à Portland. Pour connaître la suite de cette confrontation, rendez-vous dans la nuit de jeudi à vendredi à partir de 4 h 30.

Dès ce soir, les playoffs continuent avec trois confrontations qui s’annoncent palpitantes. À 1 h 30, les Nets accueilleront les Celtics tandis que les Lakers affronteront les Suns à 4 h. En clôture, les Mavericks seront à Los Angeles pour défier les Clippers de nouveau. 

Crédit photo à la une : Michael McLoone-USA TODAY Sports

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire