NBA

NBA : Quel avenir pour Evan Fournier ?

Désormais libre de tout contrat, Evan Fournier est à un tournant de sa carrière. L'international tricolore dispose de plusieurs options pour tenter de rebondir.

Cela était attendu et cela s'est confirmé ce samedi : la courte association entre les Detroit Pistons et Evan Fournier est déjà terminée. Débarqué dans le Michigan à quelques heures de la fin de la Trade Deadline en février, le Français disposait encore d'une année de contrat à hauteur de 19M$. Mais cette année était accompagné d'une team option. Detroit a donc logiquement fait el choix de ne pas l'activer.

La NBA ou l'Euroligue ?

A 31 ans, Evan Fournier se retrouve donc dans une situation délicate. Malgré ses qualités évidentes, le Tricolore a vu sa cote baisser en flèche ces derniers temps, la faute aux longs mois passés sur le banc des Knicks, sans fouler les parquets. Son petit passage à Detroit au sein de la pire équipe de la ligue n'aura pas réussi à renverser la tendance. Aujourd'hui, on peut légitimement se demander s'il existe encore un futur pour lui en NBA. Avec un salaire minimum, il pourrait intéresser des franchises ayant le titre dans le viseur. Dans un rôle en sortie de banc pour apporter son jus en attaque, son profil devrait intéresser.

Il prendrait ainsi exemple sur Nicolas Batum, qui s'est totalement relancé aux Clippers après plusieurs années délicates à Charlotte. Des franchises de bas de tableau en manque de vétérans peuvent également être sur le coup. Toutefois, le Français va devoir se montrer patient puisqu'il ne sera sans doute pas une priorité, et sa situation va mettre du temps à se décanter.

Sinon, l'option d'un retour en Europe est envisageable. Douze ans après son départ de Poitiers, les portes de l'Euroligue lui sont grandes ouvertes. Plusieurs clubs se sont déjà informés, et le joueur aurait même déjà un accord avec l'Olympiakos pour un contrat de trois ans. Si l'opportunité attendue en NBA tarde à se présenter, ou ne se présente tout simplement pas, cette option sera sans doute la meilleure. Quoi qu'il en soit, le choix devra être le bon pour relancer une carrière en stand-by depuis trop longtemps.

Suiveur assidu de sport au sens large, je partage ma passion depuis une dizaine d'années peu importe le terrain ! Basket, hockey sur glace, cyclisme, tir, escrime, je consomme tout ce qui se présente avec gourmandise.

Dernières publications

En haut