NBA

NBA : Steve Kerr sème le doute sur l’avenir de Klay Thompson et Chris Paul

Eliminés dès le premier match du Play-In Tournament, les Golden State Warriors vont aborder une intersaison cruciale, avec plusieurs questions en suspens. Parmi elles, celles brûlantes autour de l'avenir de Klay Thompson et de Chris Paul, où le doute existe concernant leur futur avec la franchise californienne.

La défaite contre les Sacramento Kings en Play-In Tournament à peine digérée, les Golden State Warriors doivent déjà s'intéresser à certains défis cruciaux de leur intersaison. Parmi les questions les plus brûlantes, celles de l'avenir de Klay Thompson et de Chris Paul au sein de la franchise. Le premier sera agent-libre cet été, tandis que le second a encore une année de contrat – non garantie – à hauteur de trente millions de dollars.

Klay Thompson prolongé ?

Concernant Klay Thompson, la tendance voudrait que le joueur prolonge son contrat avec les Warriors. C'est en tout cas la volonté de certains de ses coéquipiers, Stephen Curry et Draymond Green en tête, qui ont fait part de ce souhait hier en conférence de presse. Egalement interrogé sur le cas Thompson, Steve Kerr a, lui, été plus nuancé.

“Il est beaucoup trop tôt pour penser à ce genre de choses”, a expliqué le coach des Warriors. “Nous nous intéresserons à ce qui se passera cet été plus tard”, a-t-il ajouté, toujours amer de l'élimination de ses joueurs dès le début du Play-In Tournament. Des déclarations qui ne scellent pas le sort de Klay Thompson, qui serait courtisé notamment par le Magic d'Orlando, mais qui ne lui assure pas un futur dans la Baie.

L'avenir de Chris Paul encore flou

Sur le cas Chris Paul, ses coéquipiers ont également souligné leur volonté de le voir poursuivre l'aventure avec les Warriors. “J'espère et je prie pour qu'il revienne”, a déclaré Draymond Green. “Ca a été un honneur d'être son coéquipier”, a-t-il ajouté.

Steve Kerr, lui, s'est encore montré très flou. “Chaque année, vous perdez des joueurs et d'autres arrivent. On sait juste que chaque année il y a des changements, ça fait partie du business”, a-t-il contextualisé. Cet été, Chris Paul aura 39 ans, et son contrat prend une part importante du salary cap des Warriors. Golden State a jusqu'au 28 juin pour faire un choix, date à laquelle la dernière année du contrat du meneur deviendra totalement garantie.

Les mots "Minnesota Miracle" et "No-Call" sont rayés de mon vocabulaire. Mon cœur pleure la retraite de Drew Brees.

Dernières publications

En haut