NBA : une semaine pleine de belles stats

0
Ligue 1

On a encore vécu une belle semaine en NBA, pour fêter la nouvelle année. Quelques chiffres nous ont d’ailleurs fait bondir du canapé alors que nous étions tranquillement en train de digérer les escargots et le foie gras et en pleine préparation pour 2019. 

6 :

La vie sans LeBron est loin d’être un long fleuve tranquille pour les Lakers. Pour la 6ème fois d’affiliée, les Angelinos devaient faire sans the Chosen One. Et une nouvelle fois, ils sont totalement passés à coté, contre les Wolves. L’absence du King se fait ressentir, et il devrait manquer au moins le prochain match, contre Dallas. Pas simple.

24,23,7,5,5:

On aurait presque pu croire au tirage du loto. Mais non, ce sont bien les chiffres invraissemblables de la performance de Jusuf Nurkic contre les Kings le 2 janvier. 24 pts, 23 rbds, 7asts, 5 blocks et 5 interceptions. Un 5 by 5 historique. Réaliser cela est déjà très rare, mais il est tout simplement le premier joueur de l’histoire à le faire en compilant un 20-20 !

4:

On savait que ce ne serait qu’une question de temps. Mais ça y est, c’est officiel : Steph Curry vient de dépasser Kyle Korver au classement des meilleurs shooters à 3pts de l’histoire. Son 10/20 contre les Kings cette semaine l’a grandement aidé. Surtout, il aura l’occasion de monter sur le podium, et ce rapidement: avec seulement 5 paniers de retard sur Jason Terry, l’affaire pourrait même être pliée dès le prochain match. Avant de voir plus haut ? La légende Ray Allen compte encore 800 shoots d’avance à l’heure actuelle. Mais au rythme de Curry, il est évident que le record tombera, sauf blessure. Reste à savoir quand.

41:

Il a plu des shoots à 3pts au Golden 1 Center de Sacramento cette semaine. 41 pour être précis, nouveau record NBA, bien aidé par les 10 tirs primés pour le seul Steph Curry. Les deux équipes ont arrosé dans tous les sens, au plus grand bonheur des fans Californiens, venus en nombre pour ce derby. Et au final, quoi de plus logique que la victoire des Warriors, experts en la matière?

41.5

Il paraît que The Beard est de retour. James Harden avait commencé la saison timidement, en surpoids, et en difficulté, tout comme ses Rockets. Il marche sur l’eau depuis un mois et demi, et ses stars sont tout simplement hallucinantes : 41pts et une victoire chez les Pels, 43pts et un nouveau succès contre Memphis, 44pts pour climatiser l’Oracle Arena au terme d’un superbe match, puis 38pts lors de la défaite à Portland. Si on remonte plus loin, le constat est encore plus saisissant : 45,41,39,35,35,47… voilà les dernières stats d’Harden au mois de décembre. Il est désormais le grand favori à sa propre succession au titre de MVP.

 

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here