Ne m’appelez plus Maisons-Laffitte…

   Rien n’est plus triste qu’une cour d’école sans le cri des enfants. Rien n’est plus triste qu’un hippodrome sans le martèlement des sabots. mardi 29 octobre 2019, Maisons-Laffitte ferme son champ de courses après 141 ans…

 

 

Pourquoi cet hippodrome de Maisons-Laffitte?

 

Hippodrome de Maisons-Laffitte et sa célèbre ligne droite

Hippodrome des bords de Seine et sa célèbre ligne droite

 

L’hippodrome de Maisons-Laffitte (78) situé le long de la Seine a tiré sa révérence après avoir survécu à …deux guerres !

Comment en sommes-nous arrivés là?

Pourquoi cet hippodrome et non un autre?

Qui est responsable de cette fermeture?

Avons-nous tout tenté pour sauver ce haut lieu de l’hippisme de la cité du cheval?

Une nouvelle vie pour cet hippodrome?

 

Nous allons éviter toutes polémiques afin d’avoir un peu de respect envers ce lieu chargé de symboles, de souvenirs, de champions.

Divine Proportions, Arazi, Blushing Groom, My Swallow lauréat du “Robert Papin” devant le phénomène Mill Reef , Carnégie, Arcangues ont foulé les pistes de ce champ de courses. Enfin bref, à part un miracle, nous ne remettrons plus les pieds sur l’hippodrome de Maisons-Laffitte…à moins que l’impossible arrive !

 

 

Souvenirs Mansonniens !

 

Cet hippodrome avait su garder le charme discret et sincère de la province. C’était un champ de courses provincial…Parisien.

Il faisait si bon casser une croûte lorsque l’on avait gagné quelques sous au petit restaurant “Au pur-sang”.

Situé en face de l’entrée du champ de courses, après les courtines, jockeys, turfistes, lad, entraîneurs aimaient se retrouver devant un bon pot- au- feu.

Quelques photos épinglées aux murs nous plongeaient dans l’histoire de cet endroit. Qui aurait pu imaginer un seul instant que cela devait se terminer aussi cruellement dans la cité du cheval. Certainement pas Monsieur Jacques Laffitte son fondateur.

Vous me direz: on ne met pas au monde un enfant en pensant un jour qu’il devra quitter ce monde. Tout à un début et une fin. C’est d’une logique implacable !

 

Les pistes de l'hippodrome de Maisons-Laffitte

Les pistes de l’hippodrome de Maisons-Laffitte avec vue sur l’ancienne pelouse

 

Les plus anciens se souviendront à vie du passage souterrain afin de rejoindre la pelouse. Les cross-country étaient spectaculaires, car carrément courus autour des “pelousards”. On y a aussi disputé des épreuves au trot dans les premières années de l’existence de l’hippodrome.

 

 

l’âme particulière de Maisons-Laffitte

 

Je ne sais si c’est à cause de ma connaissance du centre d’entrainement, mais ça a toujours “senti” le “tuyau” à Maisons. Adolescent, je traînais souvent avenue Beranger, afin de voir un copain apprenti -jockey, chez Jacques Beaumé. Jacky mon pote d’enfance était le lad d’un certain, Toulois…Lauréat à Auteuil d’un Prix Bride Abattue historique.

 

Je ne sais si c’est grâce à une pouliche de deux ans dénommée Spicy, qui m’avait rapporté une belle côte.

Je ne sais si c’est grâce à mes dix francs déposés au guichet sur My Swallow, lauréat du “Papin” devant  sa majesté Mill Reef.

Va savoir si c’est grâce à Dankaro  confié à Gérard Rivazes, repéré à ses débuts, puis lauréat l’année suivante du “Lupin”,  que j’ai toujours apprécié cet hippodrome Mais bien qu’ayant pris des ‘savons’, je me suis toujours senti chez moi sur ce champ de courses. Les anciens l’avaient surnommé ” Maisons la faillite”, mais revenaient régulièrement.

 

 

La girafe de Maisons-Laffitte

Et puis, on n’entendra plus le speaker annoncer ” à hauteur de la girafe” ou “du parc à voitures”…

 

Que va devenir l’hippodrome de Maisons-Laffitte?

 

On entend tout et n’importe quoi. Créer une société privée serait certainement l’unique solution. Mais faut trouver les fonds. L’entretien de l’endroit coûte cher. Le terrain de golf et le centre hippique rapportent bien quelques deniers, mais cela ne suffira pas.

Pour l’instant le centre entraînement est encore en vie, mais l’on sent que la maladie l’attaque. De temps à autre, on l’ampute d’un bout de piste, de quelques personnes qui sont là pour le faire vivre. Mais sans hippodrome, le centre d’entraînement risque lui aussi de disparaître dans les prochaines années.

Pourtant sur ce champ de courses, on peut courir corde à gauche, corde à droite, en ligne droite sur 2000 mètres, comme à Newmarket. Mais malgré tous ces avantages, rien n’y fait.  La mise à mort est décidée.

Monsieur Myard  s’est battu et se bat encore ” bec et ongles” enfin plutôt “naseaux et sabots” pour essayer de sauver cet endroit. Il faut savoir que le champ de courses de Maisons est menacé depuis 1992…

 

 

D’autres ont eu plus ou moins de chance

 

Il y a quelques années, celui de Chantilly (60) est passé prêt du couperet, si un certain Aga khan n’était venu à sa rescousse.

 

Evry (91) tout neuf et fonctionnel a été condamné à mort sans aucun procès. C’est tout simplement l’une des plus grandes erreurs commise envers les courses hippiques françaises : le scandale de la fermeture d’Évry.

 

 

Comment a t-on pu laissé mourir un hippodrome flambant neuf ? 

 

 

 

Hippodrome Evry

 

Tchernobyl ? Non juste l’hippodrome d’Evry abandonné. 

 

 

Avec la fin des courses d’obstacles à Enghien les Bains et maintenant la clôture de l’hippodrome des bords de Seine, on ne peut pas dire que tout a toujours été parfaitement entrepris, géré. Mais comme tout a été misé sur le nouveau Longchamp …

Un peu à l’image de la SNCF qui a fermé ses petites lignes de chemin de fer et ses gares afin de parier sur le TGV…

Marseille -Borély transpire aussi à grosses gouttes…

 

Je souhaite qu’un repreneur se fasse connaitre, mais sans vraiment y croire. Évry est l’exemple parfait. Lorsqu’un hippodrome ferme ses portes, les clés sont jetées dans les oubliettes. Et puis avec le temps va tout s’en va !

 

 

  Il est 17 h 28 … la “der des ders” vient de se courir… la nuit est déjà tombée froide et noire comme jamais.

Dobby First le dernier lauréat sur l'hippodrome de Maisons-laffitte...?

C’était la dernière course, le dernier gagnant et sur l’hippodrome de Maisons-Laffitte le rideau NOIR est tombé…

Dobby First regagne son box, Alexis Badel regagne les vestiaires. Antoine Perrota, Xavier Hondier, Jean biju repartent l’âme triste. Ils sont venus saluer celui qu’ils ont connu gamins ! A moins que…

Comme en France tout se termine par une chanson, voici une qui peut être consacrée à cet hippodrome de Maisons-Laffitte.

Il suffit de changer quelques paroles…

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A propos de l'auteur

Ex journaliste hippique et amoureux des chevaux. Je considère les courses avant tout comme un sport, mais l'argent étant le nerf de la guerre, suis pas contre de mettre un billet de temps à autre sur un cheval. Faire connaitre le monde des courses est pour moi un plaisir.

Poster un commentaire

dapibus tristique quis, leo. amet, felis id consequat.