Biathlon

Nove Mesto : déception pour les Bleus, les Allemands s’imposent

Première course masculine de l’étape de Coupe du Monde de Nove Mesto, le relais masculin a vu un affrontement entre grands favoris se dérouler, Allemands, Russes, Norvégiens et Français ont pris les rênes du relais avant de voir les Allemands s’envoler vers la victoire devant Russes et Norvégiens. Longtemps dans la course, Emilien Jacquelin a plombé la course des Bleus avec quatre tours de pénalité lors du dernier relais. Grosse déception pour le clan français. 

Une course tricolore plombée par Emilien Jacquelin

Le relais tricolore a longtemps fait très bonne figure avec d’abord une course convenable du duo Guigonnat, Fillon-Maillet, mais c’est surtout Simon Desthieux qui a repris du temps sur la piste pour ramener les Bleus à 36 secondes des Allemands. L’avant-dernier tir de la journée sera un véritable cauchemar pour Emilien Jacquelin qui n’arrive à mettre qu’une seule balle dedans et ne se doit de faire la bagatelle de quatre tours de pénalité. Huitième à la sortie de l’avant-dernier pas de tir, le Français va relever le tir en ramenant les Bleus à une cinquième place décevante, très loin du trio de tête.

L’Allemagne de retour au sommet

On avait parfois pu critiquer l’équipe Allemande pour ses performances, bien pauvres derrière un Arnd Peiffer esseulé, le relais du jour est le symbole qu’il ne faut absolument pas les enterrer pour le reste de la saison et pour les suivantes.

La déception est peut-être à mettre au crédit des Norvégiens avec une troisième place finalement décevant pour ceux qui sont habitués à l’or, également devancés par des Russes qui démontrent une fois de plus leur régularité.

 

Rendez-vous dès demain pour les premières courses individuelles qui promettent un magnifique week-end de biathlon du côté de Nove Mesto.

 

Crédits Image à la Une: Icon Sport

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire