Auto/Moto

Nyck de Vries à l’assaut de la Formule 1

Titré en 2019 en Formule 2, Nyck de Vries a dû patienter trois saisons avant d'enfin avoir sa chance dans la catégorie reine. Mais peu importe le temps qu'il a fallu, le Néerlandais compte bien tout donner en 2023 avec Alpha Tauri.

 

C'est la belle histoire de cette fin de saison 2022 de Formule 1, celle de Nyck De Vries. Champion de Formule 2 en 2019, puis de Formule E en 2021, le Néerlandais espérait toujours arriver en catégorie reine après avoir aussi roulé en endurance, en LMP2 notamment. Pourtant, en milieu de saison des rumeurs l'avaient même envoyé en WEC (championnat du monde d'endurance) avec Toyota en Hypercar. Parfois cité dans les discussions liées au mercato, le dossier Nyck de Vries a pris de l'ampleur après que l'actuel pilote de test Mercedes ait pris part au Grand Prix de Monza en septembre dernier.

Le vendredi matin lors des EL1, il participait à la séance au volant de l'Aston Martin de Sebastian Vettel. Le pilote de 27 ans pensait alors que son week-end dans la banlieue de Milan était terminé. Victime d'une crise de l'appendicite, Alex Albon devait se faire opérer le soir-même. Williams cherchait donc un remplaçant et Nyck de Vries était déjà sur place. Bingo pour le Néerlandais qui allait enfin avoir l'opportunité de participer à un Grand Prix de Formule 1. Étonnant qualifié en Q2, le compatriote de Max Verstappen permettait à Williams de marquer 2 points précieux au classement constructeur. Avec une magnifique 9e place, Nyck de Vries recevait les éloges du paddock. Rapidement son nom est revenu sur le devant de la scène chez Alpine ou Williams mais c'est finalement chez Alpha Tauri que le Néerlandais évoluera en 2023. 

Monza a été incroyable mais je pense que mon expérience et ma maturité m’ont permis d’être très concentré, racontait-il sur le site officiel de la F1.. C’était une très belle expérience et je suis très reconnaissant pour tout ce qu’il s’est passé ce week-end là. » Un jour important dans sa carrière, sûrement celui dont il a rêvé depuis petit, celui qui lui a ouvert les portes de la Formule 1.

 

Rookie en F1 à… 27 ans 

C’est le paradoxe qui entoure Nyck de Vries. Avec son visage de poupon et ses récentes performances dans l’antichambre de la F1 (champion de F2 en 2019), on en oublierait presque que le Néerlandais a déjà 27 ans et en aura même 28 au moment du lancement de la saison 2023 (il est né le 6 février 1995). Mais cela importe peu le principal concerné. « Chacun va à son rythme, si on regarde mon âge et tout ce que j’ai fait avant, cela n’a finalement pas d’importance. Je pense qu’avoir l’opportunité au bon moment, c’est tout ce qui compte à la fin. » Le natif de la province de Frise aux Pays-Bas rajoute que son « aventure jusqu’à la F1 ressemble à des montagnes russes et ça me rend encore plus heureux d’avoir enfin ma chance. Parfois, je commençais à penser que je ne réaliserai jamais mon rêve mais, en réalité, je n’ai jamais abandonné. » 

 

Futur numéro 1 d’Alpha Tauri ?

Alors qu’il va rejoindre la petite sœur de Red Bull, Nyck de Vries pourrait rapidement être promu leader de l’équipe. C’est en tout cas ce qu’avait déclaré Helmut Marko, patron de Red Bull. Une pression supplémentaire pour le Néerlandais et une petite pique envers son futur coéquipier Yuki Tsunoda. Arrivé en 2021, le Japonais est capable du pire comme du meilleur, avec parfois des crises à la radio, ce qui ne plaît pas du tout au clan Red Bull. 

Loin de se préoccuper de son statut, le 3e pilote Mercedes a hâte de travailler avec le nippon. « Quand il était en Formule 2, j’étais l’un de ses plus grands supporters. C’est un jeune pilote qui n’a pas peur de donner son opinion. J’aime le regarder rouler. Il est très talentueux et vraiment rapide. Je pense que nous aurons de bons moments ensemble et je suis impatient de le rejoindre. » L’ambiance semble déjà bonne entre les deux hommes puisque Nyck de Vries s’est même permis une petite blague envers son futur voisin de garage. « Je crois que pour la première fois de ma carrière, j’aurais un coéquipier plus petit que moi. (De Vries mesure 1.67m contre 1.59m pour Tsunoda) En plus, on a sûrement la même pointure pour les chaussures ! » En attendant de se comparer avec Yuki Tsunoda, Nyck de Vries a devant lui plusieurs mois de préparation pour être à 100% dès le début de la saison 2023. Sa première en Formule 1, celle à laquelle il a tant rêvé de participer.


Dernières publications

En haut