Football

OL : Textor au coeur d’une énorme polémique

Avec l'Olympique Lyonnais, actuelle lanterne rouge de Ligue 1, John Textor a du pain sur la planche. Mais l'homme d'affaires américain doit aussi faire face à de sérieux remous avec l'un de ses autres clubs, Botafogo, au Brésil. Cette fois, de sérieuses accusations font polémique. 

À Lyon, John Textor attend le mercato avec impatience

Critiqué pour sa gestion depuis qu'il dirige l'Olympique Lyonnais, John Textor garde le cap. Il y a quelques jours, l'homme d'affaires américain est reparti de la DNCG avec une bonne nouvelle. En effet, le gendarme financier du foot français, qui bridait l'OL depuis l'été dernier, a levé les sanctions à l'encontre des Gones. Concrètement, Lyon pourra recruter comme il l'entend cet hiver. Et c'est tant mieux. En effet, la lanterne rouge de Ligue 1, encore balayée à Marseille cette semaine, n'en finit plus de couler. Des arrivées massives vont-elles changer la donne ? En attendant, Textor n'en finit plus de faire parler de lui. Au Brésil, le récent titre de champion de Palmeiras a été vivement contesté par l'intéressé.

Crédit photo : Iconsport

Crédit photo : Iconsport

“Palmeiras profite de la protection de l'arbitrage”, lâche l'Américain

Que les fans de l'Olympique Lyonnais se rassurent. Au Brésil, John Textor a aussi le don de faire parler de lui. Ces dernières semaines, ses accusations de corruption contre la Fédération brésilienne, et la publication d’un rapport compilant des erreurs d’arbitrage, avaient beaucoup fait parler. En cette fin de semaine, l'Américain est allé encore un peu plus loin. Dans une sorte de lettre ouverte publiée sur son site internet, il a remis le couvert, discréditant ouvertement le dernier titre de champion du Brésil de Palmeiras.

Palmeiras a bénéficié de l'avantage de 11 contre 10 à onze reprises au cours de la saison 2023, année au cours de laquelle les équipes ont obtenu en moyenne cet avantage à 3. (…) Bien entendu, les statistiques ne font aucune mention des trois cartons rouges évidents que Palmeiras aurait dû recevoir, à tout le moins, tout comme il existe une documentation indépendante entre les mains du STJD. On sait que d'autres clubs ressentent la même chose, Palmeiras profite de la protection de l'arbitrage“, a notamment lâché Textor. Tout en ciblant la présidente de Palmeiras, avec une pointe d'humour : “Mme Pereira… Félicitations pour le titre Brasileirão 2023.” C'est dit !

Nordiste pure souche, amoureux du sport avec un grand S. Pas croyant, mais pratiquant (badminton, tennis, course à pied, football...), capable de dévorer n'importe quelle épreuve de n'importe quelle discipline. L'union fait la force, la diversité sportive proposée par WeSport en est une, aussi !

Dernières publications

En haut