Social Media

Open d’Australie (H) : Thiem vient enfin à bout de Nadal

Domonic Thiem a enfin vaincu Rafael Nadal en Grand Chelem ! Au terme d’un match globalement dominé, il prend le dessus sur l’Espagnol en 4 sets, 7/6 7/6 4/6 7/6, avec une fin de match sous haute pression. En demi, stade qu’il découvrira en Australie, il retrouvera Alexander Zverev vendredi, un joueur qui découvre lui aussi ce niveau en Grand Chelem. Du côté de Nadal, c’est évidemment une grosse déception, lui qui visait un second titre à Melbourne. Il laisse par ailleurs à Djokovic la possibilité de lui reprendre son trône en cas de victoire finale.

Un Thiem a réaction et opportuniste

Dès le début du match, Thiem semble très solide au service. Sur ces 3 premiers jeux, il ne perd qu’un seul point derrière sa mise en jeu. Mais, Nadal le break blanc à 4-3. Bizarrement, le Majorquin n’arrive pas à conclure. Malgré une balle de set, il se fait débreaker. Les deux joueurs se départagent alors au tie-break. Encore une fois, c’est Nadal qui prend le premier les devants mais il commet quelques erreurs qui permettent à Thiem d’enchaîner les points et d’empocher la première manche, 7 points à 3 au jeu décisif.

Le set suivant se déroule quasiment de la même manière. Thiem baisse légèrement de régime et se fait breaker blanc à 2-2. Malgré tout, Rafa reste un peu maladroit. Il offre le débreake à 4-3 en commettant une faute directe et une double. Les deux se dirigent vers un tie-break malgré une balle de 2 sets 0 à 6-5 pour Thiem. Cette fois, dans ce jeu décisif, c’est l’Autrichien qui prend les devants. Même si Nadal revient, Thiem réaccélère et enchaîne belles défenses et coups magistraux. 7 points à 4, 2 sets à 0.

Pas tranquille comme Thiem

Dans la 3ème manche, le rythme baisse quelque peu d’intensité. Les joueurs servent un peu moins bien mais conservent tout de même leurs mises en jeu. Nadal profite de quelques approximations de Thiem et breake au meilleur des moments, à 5-4, pour revenir à 2 manches à 1. L’élève de Nicolas Massu se reprend relativement bien. On le pense touché quand il doit écarter 3 balles de break d’entrée, mais c’est lui qui breake dans la foulée. Il tient son break jusque 5-4. A ce moment-là, il n’a plus qu’à conclure. Mais… Il tremble, il commet une double faute et trois grossières fautes de coup droit pour littéralement offrir le débreak. Les deux joueurs se départagent une nouvelle fois au tie-break. A nouveau, Thiem prend les devants et obtient deux premières balles de matchs. Une nouvelle vilaine faute de coup droit et un challenge bien senti de l’Espagnol plus tard, Rafa revient à 6-6. Le public s’enflamme et on sent qu’il n’en faudrait pas beaucoup plus au Majorquin pour prendre définitivement l’avantage. Mais le plus jeune des deux parvient à conclure à 8-6. Il s’offre sa première demi en Australie, et cette fois, il aura un statut de favori.

Nadal agacé et Thiem excellent dans les transitions

Dès le début de match, on sentait que Nadal voulait rapidement prendre de vitesse son adversaire. Très proche de sa ligne, il prend son adversaire à contre pied à de nombreuses reprises. Mais il a l’air très tendu. Il s’agace auprès de l’arbitre après qu’elle lui a infligé un avertissement pour dépassement de temps, suite à un point très éprouvant : il lui reproche même de “ne pas aimer le beau tennis”. Mais au-delà de ça, sa balle de gicle pas si bien qu’à l’accoutumé. Malgré le break d’avance dans les deux premières manches, on ne sent pas de maitrise de sa part.

De l’autre côté du filet, on sentait une envie de conquête relativement inédite. Thiem a parfaitement géré les transitions entre coups de défense et attaques. Il est parvenu à prendre de vitesse un Nadal peut être trop avancé dans le court. Mise à part son jeu de service au moment de conclure, on n’a jamais sentit l’Autrichien douter. C’est cette envie de conquête qui lui a permis de venir à bout du taureau de Manacor et c’est cette envie qui doit le guider jusqu’au bout de cette quinzaine.

Thiem retrouvera les court vendredi, il aura une journée pour bien récupérer et préparer au mieux cette demi-finale inédite. Demain, nous aurons droit aux deux demi-finales féminines ainsi qu’au n-ième affrontement entre Roger Federer et Novak Djokovic.

Source Image en Une : @atptour

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire
luctus nunc mattis commodo mattis id fringilla Lorem