Overwatch League : le point sur la situation actuelle

0
C'est l'heure d'un petit point sur cette nouvelle saison
Ligue 1

Épidémie oblige, tout le monde reste chez soi. Aucun évènement n’est autorisé, et l’OWL ne déroge pas à la règle. L’heure est venue de faire un petit point sur ce qui se passe chez le compétitif de Blizzard. (crédit photo : overwatchleague.com)

La décision est tombée

On a appris la nouvelle il y a peu de temps : tous les homestands sont annulés. Ce qui signifie que tous les matchs se joueront à domicile. Une bien triste nouvelle, surtout quand on connait l’engagement des fans français pour le jeu, il suffit de voir la clameur lors des qualificatifs de la World Cup 2018. De plus, l’équipe des Paris Eternal avait déjà annoncé trois homestands (11-12 avril; 9-10 mai; 13-14 juin). Les modalités de remboursements n’ont pas encore été communiquées.

Un point sur la compétition

Parlons déjà du classement de la compétition. Comme vous le savez, on a 20 équipes divisées en deux conférences : Pacifique et Atlantique. De ce fait, certaines équipes ont jouées sept matchs contre seulement deux pour certaines, ce qui fausse un peu le classement global. Cependant, cela ne veut pas dire que les équipes qui ont le plus jouées sont les mieux classées : Houston a joué sept matchs et en a gagné deux; Atlanta en a joué quatre et en a gagné trois. Donc donner un classement à l’heure actuelle est très compliqué.

Cependant, plusieurs équipes sortent du lot en ce début de saison. On a tout d’abord Philadelphia Fusion qui se démarque vraiment. L’arrivée d’Ivy a relégué EQO sur le banc mais a aussi permis à Carpe de se trouver un duo coréen au rôle de DPS. Les deux joueurs sont complémentaires et nous régalent. De plus, l’arrivée d’Alarm et de Funnyastro en backlane vont énormément de bien à Phili.
Paris se porte très bien également, malgré deux petites défaites. Les arrivées d’Xzi, Hanbin et FDGoD ont apporté du renouveau à Paris. La mayonnaise semble avoir pris, sur et en-dehors des matchs, reste à voir si ils peuvent garder le rythme.

D’autres franchises comme Boston Uprising ou plus inattendu, San Francisco Shock, champions en titre galèrent. Boston peine à se renouveler, étant un cran en-dessous en plus d’avoir eu des problèmes internes avec Mouffin. Cependant, ces derniers n’ont pas encore été prouvé, donc tout cela reste à prendre avec des pincettes.
C’est pour SF Shock que c’est plus surprenant. Champion incontesté l’an dernier, cette saison, ils accumulent une seule victoire en trois matchs. Rien d’alarmant, mais cela reste plutôt inattendu comme situation, tant leur niveau de jeu l’an dernier nous a ébloui toute la saison.

Une mise à jour qui a été profitable ?

Comme vous le savez, depuis le stage 4 de la saison 2, les joueurs sont maintenant obligés de jouer en 2-2-2 (2 DPS – 2 tanks – 2 supports). Mais cette saison, un nouveau patch a apporté sa nouveauté : il s’agit d’un système de ban de de héros. Cependant, contrairement à des jeux comme League of Legends, où ce sont les joueurs qui ban, ici les héros changent chaque semaine. Par exemple, cette semaine c’est Wrecking Ball (tank), McCree et Mei (DPS) et Brigitte (support).

De ce fait, les compositions sont obligés de varier et on se retrouve avec pas mal de héros joués. Évidemment, certaines compositions sont plus fortes que d’autres et c’est là que les ban interviennent. Les développeurs veulent que leur jeu reste dynamique et que tous les héros puissent servir. Cela explique que certaines équipes brillent plus que d’autres, car leurs joueurs savent jouer plus de héros, ou bien les compositions sont mieux équilibrés pour s’adapter à toutes les situations.

Cela fait seulement deux petits mois que la compétition et on sent déjà que le niveau est plus haut que l’an dernier. Les nouveaux joueurs issus des contenders KR et NA ont un niveau dingue et tous les weekends, on assiste à des matchs de fou ! Si il y a un match qui résume cela, c’est Paris Eternal vs Philadelphia Fusion.

 

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here