Basketball

Palmares Betclic Elite : tous les records du championnat de France

Palmares Betclic Elite

C’est le vendredi 23 septembre 2022 que la Betclic Elite reprend ses droits avec 18 équipes sur la ligne de départ qui s’affronteront durant les 34 journées de la saison régulière ainsi que les play-offs. L’Asvel obtiendra-t-elle un 22ème titre dans son histoire ? Qui succèdera à Will Cummings élu MVP de la saison ? Des records individuels seront-ils battus durant la saison ? Voici un récapitulatif des records classés au palmares Betclic Elite.

Palmares Betclic Elite : l’Asvel loin devant

Triple tenante du titre, l’Asvel est l’équipe la plus titrée dans l’histoire du basket Français. Championne de France à 21 reprises, les Villeurbannais dominent le classement loin devant ses adversaires. Pourtant, l’Asvel a connu une longue période de disette entre 1981 et 2002, avec des échecs répétés en finale malgré des équipes de très haut niveau. Sa récente rivalité avec Monaco oblige le club du Rhône à se remettre en question pour avancer, pour le moment avec succès. Derrière Villeurbanne, on retrouve un autre club historique du basket tricolore, le CSP Limoges. Seul club de notre championnat à avoir remporté l’Euroligue (1993), le club Limougeaud a été sacré à 11 occasions, la dernière en 2015. Sur la 3ème place du podium, le rival du CSP, L’Élan Béarnais Pau-Orthez. Passé tout près de la relégation cet été, le club du Béarn a dominé le championnat de France de la fin des années 90 au début des années 2000 (6 titres entre 1996 et 2004 sur les 9 au total), à l’époque où les Boris Diaw et les Frères Pietrus débutaient leurs carrières professionnelles.

21 titres : LDLC Asvel (1949, 1950, 1952, 1955, 1956, 1957, 1964, 1966, 1968, 1969, 1971, 1972, 1975, 1977, 1981, 2002, 2009, 2016, 2019, 2021, 2022)

11 titres : CSP Limoges (1983, 1984, 1985, 1988, 1989, 1990, 1993, 1994, 2000, 2014, 2015)

9 titres : Pau-Lacq-Orthez (1986, 1987, 1992, 1996, 1998, 1999, 2001, 2003, 2004)

7 titres : FA Mulhouse (1924, 1925, 1926, 1928, 1929, 1930, 1931)

5 titres : Le Mans Sarthe Basket (1978, 1979, 1982, 2006, 2018)

Nombre de titres en carrière : André Tondeur et Richard Dacoury, duo de choc

Inconnu du grand public, André Tondeur était le meneur et leader de la grande équipe du FA Mulhouse, dominateur dans le basket Français avant la guerre. Avec 7 titres acquis entre 1924 et 1931, André Tondeur a également gagné 2 titres supplémentaires par la suite avec un autre club de Mulhouse, le CA, avant d’en remporter également 2 en tant qu’entraîneur (en 1937 et 1948). Il partage le lead au classement avec une légende du basket tricolore, Richard Dacoury. Vainqueur de 8 titres avec le CSP Limoges (ainsi que champion d’Europe en 1993), le Dac avait aussi remporté un titre supplémentaire avec le Paris Basket Racing en 1997. 9 titres au total qui le mettent au sommet de ce classement avec André Tondeur. Sur la 3ème marche du podium, une autre légende du basket Français, Alain Gilles. Ayant fait passer le basket dans une autre dimension, l’ancien joueur de l’Asvel a remporté pas moins de 8 titres entre 1966 et 1981.

  • André Tondeur et Richard Dacoury – 9 titres
  • Alain Gilles – 8 titres
  • Frédéric Fauthoux, Didier Gadou, Henri Grange et Jean-Michel Sénégal – 7 titres
  • André Buffière, Laurent Foirest et Raymond Sahy – 6 titres

Antoine Rigaudeau, le Roi sur son trône

Surnommé le Roi, Antoine Rigaudeau était un joueur exceptionnel qui avant de rejoindre le Kinder Bologne et de régner sur l’Europe, a régné sur le championnat de France. Issu de la formation Choletaise, le scoreur du CB a remporté à 5 reprises le titre de MVP du championnat (4 avec Cholet puis 1 avec Pau). Il devance au classement un autre grand joueur Français des années 80-90, Stéphane Ostrowski. Élu 4 fois MVP lors qu’il portait le maillot du CSP Limoges, l’intérieur tricolore, qui a porté à 193 occasions le maillot de l’équipe de France, était dominateur sous les panneaux des salles de province. Derrière ces 2 monstres du basket tricolore, on retrouve 4 joueurs ayant remporté à 3 reprises le titre de MVP : Cyril Julian, Jim Bilba, Don Collins et Ed Murphy.

  • Antoine Rigaudeau – 5 titres de MVP (1991, 1992, 1993, 1994, 1996)
  • Stéphane Ostrowski – 4 titres de MVP (1986, 1988, 1989, 1990)
  • Cyril Julian – 3 titres de MVP (2002, 2006, 2007)
  • Jim Bilba – 3 titres de MVP (1997, 1998, 2001)
  • Don Collins – 3 titres de MVP (1988, 1989, 1990)
  • Ed Murphy – 3 titres de MVP (1983, 1984, 1985)

Palmares Betclic Elite : les records sur un match

Les records sur un match restent souvent gravés longtemps dans les livres d’histoire, et la Betclic Elite n’y échappe pas. Tout d’horizon des records au palmares Betclic Elite qui ont marqué les esprits.

Records de points sur un match

  • Jean-Pierre Staelens (Denain) – 71 pts, le 4 mars 1967
  • Mark Ostarcevic (Racing Paris) – 64 pts, le 21 mars 1971
  • Bob Thate (Nilvange) – 63 pts, le 13 janvier 1973
  • Roger Haudegand (Marly) – 62 pts, le 24 février 1957
  • C. Bowen (Tours) – 62 pts, le 20 mars 1976
  • Jean-Pierre Staelens (Denain) – 61 pts, le 13 février 1966
  • Ron Davis (Mulhouse) – 61 pts, le 29 octobre 1988
  • C. Bowen (Tours) – 60 pts, le 25 mars 1972
  • Paul Thompson (Limoges) – 60 pts, le 13 décembre 1986

Records de rebonds sur un match

  • Phil Lockett (Lorient) – 28 rbds, le 17 février 1990
  • Abdul Shamsid-Deen (Racing Paris) – 27 rbds, le 20 octobre 1990
  • Malcolm Mackey (Dijon) – 27 rbds, le 20 avril 1996
  • Curtis Kitchen (Mulhouse) – 26 rbds, le 2 décembre 1989
  • Ron Curry (Asvel) – 26 rbds, le 3 décembre 1994

Records de passes décisives sur un match

  • Pierre Bressant (Racing Paris) – 28 passes, le 11 mars 1989
  • Pierre Bressant (Racing Paris) – 26 passes, le 18 février 1989
  • Pierre Bressant (Racing Paris) – 23 passes, le 4 octobre 1988
  • Laurent Sciarra (Racing PSG) – 22 passes, le 13 janvier 1996
  • Pierre Bressant (Racing Paris) – 21 passes, le 12 mars 1988

Records d’interceptions sur un match

  • Derrick Lewis (Reims) – 12 ints, le 24 février 1990
  • Joshua Grant (Le Mans) – 9 ints, le 18 janvier 1997
  • Darnell McGee (Gravelines) – 9 ints, le 8 février 1997
  • Reggie Geary (Bourg) – 9 ints, le 9 novembre 2002
  • John Linehan (Nancy) – 9 ints, le 5 février 2011
  • Kevin Hamilton (Rouen) – 9 ints, le 20 décembre 2014

Records de contres sur un match

  • Derrick Lewis (Reims) – 10 ctrs, le 24 février 1990
  • Ismaël Kamagaté (Paris) – 9 ctrs, le 9 octobre 2021

Plus rien ne vous échappe maintenant sur le palmares Betclic Elite, que cela soit au niveau individuel comme collectif. Des records vont-ils tomber durant la saison 2022/2023 ? Réponse dans les mois qui vont suivre !


Jérémy Ernou

Laurent Blanc est l'unique président

Dernières publications

En haut