Championnats Etranger

Ligue des Champions : Paris écrase le Barça au Camp Nou

Au terme d’un rencontre animée, les hommes de Mauricio Pochettino ont fait imploser les blaugranas, et prennent une sérieuse option sur la qualification. Auteur d’un triplé, Kylian Mbappé a brillé face à une défense barcelonaise hors du coup. 

Les soirées au Camp Nou se suivent… et ne se ressemblent pas pour le PSG. Quatre ans après le cauchemar de la Remontada, les Parisiens ont fait plier le Barça pour s’offrir une soirée de rêve dans l’antre des blaugranas. Quelques mois après l’humiliation 8-2 face au Bayern, les coéquipiers de Lionel Messi connaissent un nouveau fiasco en Ligue des Champions.

Naufrage collectif

Une mi-temps et puis s’en va. Face à un PSG entreprenant, les hommes de Ronald Koeman n’auront pu faire illusion que 45 minutes. Dominés dès le début de la rencontre, les barcelonais ont pu compter sur un pénalty généreux, transformé par Messi à la 27e minute pour faire la course en tête. Un avantage de courte durée, puisque 5 minutes plus tard, Kylian Mbappé réalise un enchaînement parfait pour conclure à bout portant un superbe mouvement collectif. Pour la première fois de la soirée, le prodige parisien sortait de sa boîte.

Au retour des vestiaires, les Barcelonais sombrent totalement. Plombés par une défense centrale au ralenti, les locaux ont pris l’eau à quasiment chaque attaque parisienne. Symbole de cette déroute, Gérard Piqué a cruellement fait son âge face à la fougue de la paire Mbappé – Kean. Complètement immobile sur le premier but du français, il est également fautif sur le deuxième, en remettant le ballon au point de penalty au lieu de le sortir. L’image du défenseur catalan, accroché au maillot de Mbappé pour tenter de le freiner restera, comme un symbole de l'impuissance catalane.

Devant, les barcelonais ont, une fois de plus, attendu désespérément un miracle de Messi. Mais ce soir, il n’y avait que l’ombre du sextuple ballon d’or sur la pelouse. Un tir cadré, deux dribbles réussis… l’Argentin a semblé résigné. A ses côtés, Dembélé et Griezmann ont tous deux montré leur mauvais visage, l’un étalant ses lacunes techniques, l’autre, son manque de réalisme. Un cocktail détonnant qui coûte très cher aux Barcelonais.

Sans Neymar, Mbappé assure le spectacle

On lui reprochait souvent de ne pas être décisif dans les grands matchs. Cette fois, Kylian Mbappé tient son match référence. Deuxième joueur à inscrire un triplé en Ligue des champions au Camp Nou après Shevchenko – excusez du peu – l’attaquant tricolore était en démonstration. Incisif dès les premières secondes, il a fait des malheurs à Dest sur son couloir à chaque fois qu’il a pris la profondeur. Longtemps critiqué pour son réalisme, il a marqué 3 fois, en seulement 4 tirs. Au-delà de l’efficacité, il a aussi pesé énormément dans la construction et a servi deux caviars à Icardi, malheureusement mal exploités.

Titularisé sur le flanc droit de l’attaque parisienne, Moïse Kean a lui aussi livré une prestation très aboutie. Dès qu’il en a eu l’occasion, le jeune attaquant italien n’a pas hésité à faire parler sa puissance pour casser les lignes barcelonaises. Il est récompensé à la 70e minute en marquant le troisième but parisien.

Crédits illustration : Lluis Gene / AFP

Dernières publications

En haut