Cyclisme

Paris Roubaix 2024 : quels sont les 3 français à suivre ?

Ce dimanche a lieu la 121ᵉ édition de Paris Roubaix. Si Mathieu Van Der Poel est ultra-favori, aucun Français n'a remporté l'épreuve depuis Frédéric Guesdon en 1997. Voici 3 tricolores à suivre du côté de l'Enfer du Nord.

Sans Wout van Aert, Matteo Jorgenson et Matej Mohoric, il y a une place à se faire sur cette 121ᵉ édition de l‘Enfer du Nord. Alors que tous les yeux sont rivés sur Alpecin Deceuninck et sa doublette Mathieu Van Der Poel, Jasper Philipsen, certains outsiders pourraient tirer leur épingle du jeu.

Côté français, le début des campagnes des classiques n'est pas très prolifique. Excepté quelques places d'honneur comme la 6ᵉ place de Benoit Cosnefroy sur les Strade Bianche, la 9ᵉ place sur Milan San Remo de Julian Alaphilippe et un podium pour l'équipe Arkea B&B Hôtels sur le Tour des Flandres, les résultats sont en dessous des attentes.

En premier lieu, la Groupama FDJ. L'équipe française est passée à côté des courses Belges notamment sur le Ronde. Stefan Küng a chuté et Valentin Madouas n'a jamais lutté avec les favoris. Ce dimanche sur Paris Roubaix, voici les trois coureurs français à suivre sur la course.

Laporte sur le pont dès dimanche

Après raté tout le début de campagne, Christophe Laporte est de retour dans le peloton ce week-end. Le Français, malade sur Milan San Remo avait renoncé à Travers la Flandre et le Ronde notamment. Paris Roubaix ne sera que son 5ᵉ jour de course cette saison et le champion d'Europe va devoir rapidement se mettre dans le rythme.

Les temps sont durs du côté de son équipe, la Visma Lease a Bike. La formation Néerlandaise a vécu une campagne belge difficile avec spécifiquement la perte sur chute Wout van Aert. Ce jeudi, les abeilles ont également souffert de la grosse chute de Jonas Vingegaard sur le Tour du Pays Basque.

Seul éclairci dans cette période la bonne forme de Matteo Jorgenson. L'Américain a cependant complètement explosé dans le final du Tour des Flandres et il ne sera pas présent sur Paris Roubaix ce dimanche. La Visma Lease a Bike est construite autour de Dylan Van Baarle revenu sur le Ronde et des frères Van Dijke.

Total n'a pas le droit à l'erreur

La saison s'annonce très compliquée pour la TotalEnergies. L'équipe française n'a pas obtenu toutes les Wild Card escomptées et la course au point UCI risque de devenir déséquilibrée avec ses adversaires.

La formation française a tout de même été invitée sur l'Enfer du Nord et devra réaliser un bon résultat pour obtenir des points cruciaux pour rester au sommet de la division continental pro. L'équipe de Jean-René Bernaudeau n'était pas sur le Ronde et pourra compter sur Anthony Turgis sur Paris Roubaix.

Ce sont des coureurs d'expériences qui vont tenter de se glisser dans les bons coups, notamment Sandy Dujardin et Dries Van Gestel.

“C’est forcément un rendez-vous coché. J’y ai été moins en réussite qu’à San Remo ou aux Flandres jusque-là, mais on ne sait jamais. Une année, j’étais très bien, à l’avant avec pas moins de cinq coéquipiers dans le premier peloton, mais j’ai chuté dans le troisième secteur. On sait que c’est toujours la loterie à Roubaix et qu’il faut être dans un très grand jour pour espérer faire un truc. Mais j’y crois toujours. Tout est possible. Si je prends l’exemple de Kuurne par exemple, j’y ai fait 2ᵉ derrière Mads Pedersen (en 2021, NDLR). Une autre année, j’étais aussi là pour la gagne, mais je m’étais fait totalement déborder par une grosse vague dans le sprint. Je peux jouer sur chacune de ces courses,” avait déclaré Anthony Turgis à Direct Velo fin février dernier.

Arkea veut poursuivre dans la lignée du Ronde

L'an passé, Florian Sénéchal a connu l'édition la plus frustrante de sa carrière. Victime d'une crevaison à l'amorce des premiers secteurs pavés, l'ancien champion de France n'a jamais pu lutter avec les meilleurs. Cette saison, Sénéchal a changé de maison pour passer de la Soudal Quick Step à l'équipe Arkea B&B Hotels.

La formation bretonne a été l'une des belles surprises du Tour des Flandres avec la deuxième place de Luca Mozzato qui signe par ailleurs le premier podium World Tour de l'équipe d'Emmanuel Hubert. Arkea fera sans Arnaud Démare qui a été placé au repos après une fatigue musculaire importante. Mais la formation française pourrait une nouvelle fois créer la surprise en se plaçant dans les bons coups.

Passionné de sport et des Girondins de Bordeaux. Bercés par les arrêts de Cédric Carrasso, les coups de casque de Wendel et la finesse de Yoann Gourcuff dans un stade Chaban-Delmas en feu ! Fan de la Ligue des talents, sans oublier les coups de volant de Fernando Alonso, les attaques de Thibaut Pinot ou les atémis du général du ring Gunther.

Dernières publications

En haut