Paul Pogba : Un équilibre enfin trouvé à Manchester United ?

0
Ligue 1

Depuis la Coupe du Monde, Paul Pogba ne semble plus être lui-même. Entre les blessures à répétitions, les problèmes avec Mourinho, les choix sportifs de Ole Gunnar Solskjaer ou encore sa situation contractuelle, le milieu français essuie de nombreuses critiques ces derniers mois. Annoncé avec insistance sur le départ par certains médias, notamment au Real Madrid, Pogba semble toutefois retrouver peu à peu des couleurs sous le maillot de Manchester United. A-t-il enfin trouvé sa place dans le XI des Red Devils ? Éléments de réponse !

Revenu il y a bientôt quatre ans à Manchester, Paul Pogba a traversé de nombreuses périodes compliquées, particulièrement sous l’ère Mourinho, avec qui il ne s’entendait pas. Cependant, la saison dernière fut sa meilleure saison mancunienne, avec 16 buts et 11 passes décisives en 47 matches toutes compétitions confondues. Il était partout, alternait le jeu sobre comme on l’a vu en Coupe du Monde et les dribbles, mais toujours juste. L’arrivée de Ole Gunnar Solskjaer lui a redonné la confiance, cette confiance qui nous éblouit toujours sous le maillot bleu mais qui n’était que présent par parcimonie en rouge. Malheureusement pour lui, de nombreuses blessures cette saison lui ont empêché de continuer sur cette lancée ; avant l’arrêt pour l’épidémie, il n’avait joué que 7 matchs de Premier League, parfois que des bouts de matchs avant de se blesser.

Manchester United a dû construire une équipe sans lui pour la plupart de la saison et ils se sont plutôt bien tirés sans le français, avec une 5ème place à la clé. Cependant, ceci est grandement dû à leur nouveau talisman : Bruno Fernandes. Le portugais, arrivé fin Janvier cette année, enchaîne les performances de haut vol, en étant « Man of the Match » 8 fois sur ses 10 matchs joué en Angleterre et deux fois joueur du mois d’affilée, une première au club depuis Cristiano Ronaldo. United était transformé : des victoires probantes contre Chelsea et City ont vraiment marqué le public outre-Manche. Avant le confinement, le portugais a même, grâce ses buts et illuminations au poste de 10, ouvert le débat de l’utilité de garder Paul Pogba, comme si son achat était une manière de préparer la vente du français durant le mercato estival…

Bruno Fernandes – Paul Pogba : une association gagnante ?

Malgré toutes les acclamations pour le nouveau génie ibérique, le public mancunien, qui a souvent été très critique de leur numéro 6, voulait voir l’association Paul et Bruno, au moins une fois cette saison. Ce fut chose faites : pour le retour du championnat en Juin, Paul Pogba remplace Fred et s’associe pour la première fois avec Fernandes face à Tottenham. La mayonnaise prend tout de suite : les deux joueurs se cherchent constamment et lancent des mouvements assez spectaculaires pour un premier match ensemble. Pogba délivre l’une des passes de la saison avec une demi-volée dans sa moitié de terrain pour lancer Rashford en profondeur, puis provoque un pénalty sur un enchaînement de dribbles dont lui seul connaît le secret. Pénalty transformé par Bruno, comme si c’était écrit dans les étoiles…

Depuis, les deux joueurs ont joué 5 matches ensemble, toujours soldé par des victoires. Ils se cherchent, se trouvent, et ont enfin combiné contre Brighton avec une passé décisive de Pogba pour le portugais, et l’inverse contre Aston Villa, quand Pogba marqua son premier but de la saison. Le bagage technique est inéluctable, ils savent jouer au ballon, ils respirent le football. Ceci fait les affaires du trio d’attaque du club, Rashford Martial et Greenwood, qui marquent buts sur buts, dépassant même le trio d’attaque de Liverpool en nombre de buts, fait les affaires du club qui est plus que jamais dans la course pour la Ligue des Champions, mais également les affaires de Pogba.

Il s’éclate sur le terrain, cela se sent, il aime jouer avec Bruno et avec cette équipe jeune et prometteuse, qui va sûrement recruter gros cet été (Sancho, Grealish…) et ça, Paul Pogba le sait. Il sait qu’il y a un vrai projet d’avenir à Manchester et qu’il en est une pièce maîtresse, ce qui pourrait le pousser à rester au club encore une saison supplémentaire, après de nombreuses rumeurs de départ. Il y a même des nouvelles venant du Nord de l’Angleterre qui sous-entendent une ouverture de discussion pour une prolongation de contrat pour le français…

crédit : Sky Sport

La patte d’Ole Gunnar Solskjaer

Une des raisons de ce grand succès est entre les mains du manageur des Red Devils, grâce à ses choix tactiques et de personnel. Dans un 4-2-3-1, le système le plus utilisé cette saison, les double-pivots au milieu ont beaucoup changé. Scott McTominay, malgré son jeune âge, a fait une très bonne impression, notamment avec un but incroyable dans le derby de Manchester juste avant l’arrêt du championnat, mais il manque cruellement d’expérience et de discipline. Il se projette beaucoup trop et commet souvent des fautes « bêtes », souvent car il utilise trop ses qualités physiques. Fred a été excellent dans le rôle de relayeur, qui défend bien malgré sa petite taille, et a des qualités indéniables avec le ballon aux pieds. Cependant, il approche clairement les limites de son talent ; dans une équipe qui espère rattraper Liverpool et City pour le titre, son plafond est trop bas. D’autres se sont tenté au rôle de 6/8, comme Andreas Pereira ou Jesse Lingard, même Mata, mais sans succès, les deux premiers étant les vraies déceptions de la saison.

Cependant, le vrai boss du milieu, celui qui revient très bien en cette fin de saison, c’est Matic. Non seulement il a l’expérience, mais il a la discipline et ce goût pour les tâches ingrates que rejettent quelque peu Paul Pogba. Il montre parfois des fulgurances avec le ballon, mais il est sûrement et de loin le plus équipé pour épauler Pogba au milieu. Le serbe reste « assis » sur la défense, contrôle quelque peu les quatre joueurs derrière et sait faire la transition avec une bonne première passe à la récupération. Le français peut alors faire un peu moins de tâches défensives et surtout se projeter quand il en a l’envie, plutôt que penser à rester derrière comme ce fut le cas sous Mourinho. Pogba joue alors comme un semi-box to box, semi créateur reculé, capable de distiller des ballons en profondeur pour les fusées devant. Bonne nouvelle pour United, Matic vient d’étendre son contrat jusqu’en 2023.

Solskjaer aurait donc trouvé la bonne formule, celle qu’il utilise depuis 4 matchs en championnat : un 4-2-3-1 offensif, avec une défense qui commence à vraiment se solidifier, Wan-Bissaka, Lindelof, Maguire et Shaw, avec De Gea dans les buts. Malgré quelques erreurs du portier cette saison, United reste la deuxième meilleure défense du championnat, a égalité avec Sheffield et derrière le champion Liverpool. Devant, les double-pivots Matic et Pogba qui apporte une vraie assurance défensive mais également des relais au milieu pour aller vite de l’avant. Ils sont accompagnés de l’inéducable Bruno Fernandes et de l’un des meilleurs trios offensifs du championnat, Greenwood, Rashford et Martial. Ils ont démarré doucement le championnat, expliquant pourquoi ils pointent à la 5ème place en termes d’attaque, mais ils ont marqué 15 buts en 5 matches de championnat depuis le Restart, dont 5 contre Bournemouth.

La fin de saison s’annonce prometteuse, avec des matchs contre Southampton, Crystal Palace, West Ham et le choc de la dernière journée contre Leicester, qui sera probablement décisif pour la course à la Ligue des Champions. L’une des clés pour une fin de saison réussite est, comme souvent, entre les mains de Paul Pogba. Son rendement, sa relation avec Fernandes et son leadership seront clé dans la dernière ligne droite de cette saison 2019-2020.

 

T.A

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here