Foot US

Playoffs NFL : l’AFC Nord dans tous ses états, Chicago condamné ?

Playoffs NFL

Après une première salve de rencontres hier soir, les playoffs NFL se poursuivent ce soir avec trois nouvelles affiches au programme. Si les Saints partiront favoris dans leur rencontre face aux Bears, les différents représentants de l’AFC Nord devront en revanche batailler pour se frayer un chemin vers le tour suivant.

Le jeu au sol dans toute sa splendeur

Pour ouvrir le bal de ce second tripleheader 100% playoffs, les Ravens se déplaceront dans le Tennessee pour affronter les Titans dans l’un des plus gros chocs de ce premier tour. Si Lamar Jackson ne sera pas MVP pour la deuxième année consécutive, il ne faut pas pour autant sous-estimer la franchise coachée par John Harbaugh. Fidèle à ses principes, Baltimore impose un jeu au sol important et en fait sa principale force dans le secteur offensif. Avec un quarterback qui banalise ce que Michael Vick rendait extraordinaire et un coureur rookie, J.K Dobbins, qui apporte une nouvelle dimension à un comité de coureurs déjà impressionnant, les Ravens peuvent faire trembler n’importe quelle défense.

Oui, sauf qu’en face le constat est plus ou moins similaire. Véritable bulldozer, Derrick Henry sort de sa meilleure saison en carrière et est devenu le huitième joueur de l’histoire à dépasser les 2000 yards au sol. Successeur désigné de Michael Thomas pour le titre de meilleur joueur offensif de l’année, il est le moteur d’une attaque des Titans qui tourne à plein régime. Également performante dans les airs depuis l’arrivée de Ryan Tannehill, elle est peut-être la plus dangereuse de la ligue. Heureusement d’ailleurs, car la défense n’est pas vraiment au même niveau.

La défense, ce sera justement l’un des points clés de cette rencontre. Avec des attaques bien rodées et des jeux au sol solides de part et d’autre, ce sont les performances de l’autre côté du terrain qui pourraient être déterminantes. À ce petit jeu là, Baltimore pourrait tirer son épingle du jeu. Mieux construite et plus régulière, cette dernière a déjà fait ses preuves et pourrait ralentir la machine de Nashville. À l’inverse, les Titans ont montré leurs limites sans le ballon et cela pourrait leur coûter cher dans un match entre deux franchises armées pour jouer les troubles-fêtes dans la Conférence Américaine. Defense wins championship, un adage que Tennessee voudra inverser en faisant parler la poudre pour ne pas vaciller contre l’outsider de cette rencontre.

Chicago face à un trop grand défi ?

Qualifié de justesse pour les playoffs, Chicago fera face à une très sérieuse adversité pour ses débuts en postseason. Opposés aux Saints, les Bears devront s’appuyer sur leurs points forts pour espérer faire déjouer un collectif bien huilé. Ces points forts, on les retrouvent surtout en défense pour la franchise de l’Illinois. Malgré l’absence de Roquan Smith au milieu de la ligne de linebackers, cette escouade a montré qu’elle peut porter la franchise dans les moments importants. En revanche, il faudra que l’attaque élève son niveau de jeu pour pouvoir faire tomber le seed #2 en NFC. Si David Montgomery s’est affirmé comme la pièce maîtresse du système offensif de Matt Nagy, il faudra que Mitchell Trubisky se mette au diapason. Relégué sur le banc en cours de saison, il a fini par retrouver son poste et se montre sous un meilleur jour depuis ce retour. Une bonne nouvelle pour Chicago qui aura besoin d’un quarterback en forme dans le plus gros défi de leur saison.

Si l’on peut parler de défi de taille, c’est parce que les Saints font office de véritable épouvantail en NFC. Avec une défense qui peut compter sur plusieurs leaders (Cameron Jordan, Demario Davis, Marshon Lattimore) et une attaque qui voit Drew Brees retrouver des sensations, New Orleans a sûrement l’un des effectifs les plus complets de la ligue. De plus, les joueurs de Sean Payton pourront compter sur le retour de blessure de Michael Thomas et la sortie de la liste Covid d’Alvin Kamara. Autant dire que tous les voyants sont au vert pour les Saints avant de retrouver les playoffs.

Même si New Orleans partira assez largement favori, difficile de ne pas intégrer l’aspect mental dans l’équation. En effet, les Saints ont pris la mauvaise habitude ces dernières années de se faire éliminer sur des faits de jeux ou au terme d’un final dramatique. Même si Chicago semble être un ton en-dessous, New Orleans devra combattre ses vieux démons et éviter de se faire éliminer par soi-même. Au final, les Bears pourraient bien être en mesure de créer la surprise.

Pittsburgh/Cleveland, Acte III

Habituées à jouer l’une contre l’autre en saison régulière, les franchises de Pittsburgh et Cleveland se retrouveront cette fois-ci en playoffs. Cette rencontre sera la troisième entre les deux équipes cette année. Pour l’instant, les Steelers ont remporté la première manche (Week 6) avant que les Browns remettent la balle au centre la semaine dernière (Week 17). Ce nouveau match sera l’occasion de départager les deux équipes mais également de retrouver le goût de la victoire en playoffs.

Ce goût de victoire en playoffs, Cleveland l’attend depuis un long moment. Absents de la postseason depuis 2002, les Browns ont brisé leur série noire en renouant avec les playoffs cette année mais voudront poursuivre leur renouveau en allant chercher un succès qu’ils n’ont plus connu depuis 1994. Pour se faire, ils pourront compter sur un jeu au sol performant et un Baker Mayfield retrouvé. En difficulté l’an passé, il a profité de l’arrivée de Kevin Stefanski sur le banc pour se rapprocher du niveau de jeu qu’il avait affiché lors de sa saison rookie. L’attaque sera donc l’une des clés de la réussite pour Cleveland qui voudra conjurer le sort après deux éliminations consécutives en playoffs face… aux Steelers.

Les Steelers, justement, vivent une saison assez particulière. Intouchables en début de saison (onze victoires consécutives pour démarrer l’année) derrière une défense intraitable, ils ont toutefois terminé l’année avec quatre défaites en cinq rencontres. Loin d’être le meilleur moyen d’appréhender les playoffs, cette mauvaise passe devra prendre fin dès ce soir sous peine de voir cette saison se conclure précipitamment alors que Ben Roethlisberger vit peut-être ces dernières saisons à Pittsburgh. Soigner sa sortie ou gâcher une saison qui démarrait parfaitement, les hommes de Mike Tomlin auront leur destin entre leurs mains.

Rendez-vous dès 19h00 pour la suite des playoffs avec les trois dernières rencontres du Wild Card Round.

Crédits Image en Une : Shawn Hubbard/Baltimore Ravens Photos

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire