Plus d’une dizaine de superstars libérées par la WWE

0
WWE
(Crédits : PV Mania)
Ligue 1

Grand ménage de printemps à la WWE. Après avoir libéré The Revival (Scott Dawson & Dash Wilder) il y a quelques jours, la fédération de Vince McMahon a libéré de leurs contrats de nombreux autres catcheurs ainsi que des producteurs.

Une vague de coupes incroyables :

Alors que la WWE est obligé d’enregistrer ses shows à huis clos au Performance Center, la compagnie a décidé de casser le contrat de plusieurs catcheurs et autres salariés. Parmi eux, on retrouve notamment Luke Gallows & Karl Anderson, pourtant utilisés aux côtés d’AJ Styles, et Lio Rush, champion Cruiserweight il y a quelques mois. La liste des licenciés est longue et comporte également Heat Slater, Curt Hawkins, Eric Young, EC3 ou encore Drake Maverick et Aiden English. Seulement une superstar féminine a été licenciée, en la personne de Sarah Logan. Mike Chiozza et Scott Armstrong, arbitres de la WWE, ont également été libérés de son contrat.

Ces licenciements pourraient être liés à des décisions économiques, la compagnie s’étant également séparée de personnes en coulisse et de producteurs. Parmi eux on compte Kurt Angle ou encore Finlay. Le CoVid-19 a frappé de plein fouet les caisses de la WWE et ces licenciements pourraient permettre à la compagnie de Stanford de limiter ses pertes. Ces licenciements pourraient ne pas être les derniers dénombrés dans les prochaines heures, d’autres superstars comme les Singh Brothers (Sunil & Samir Singh) ou les Colons (Primo & Epico) étant régulièrement dans les rumeurs de départ.

Opération délicate réalisée par la WWE qui s’est donc séparée de nombreux salariés. Certaines superstars pourraient rebondir dans d’autres fédérations si ces dernières ont les moyens de leur offrir un contrat.

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here