France

Porté par Kadewere, l’OL s’offre le derby et enfonce Saint-Etienne

Mené 1-0 à la pause, l’Olympique Lyonnais a su inverser la tendance pour remporter ce 121e derby rhônalpin grâce à Tino Kadewere. Entré en jeu à la 57e minute, le jeune attaquant Lyonnais a fait basculer la partie en inscrivant son premier doublé en Ligue 1. Au classement, l’OL remonte à la 5e place tandis que les Stéphanois, battus pour la septième fois d’affilée, s’enfoncent à la 15e place.

 

Le film du match : les verts pourront s’en morde les doigts

On promettait aux Lyonnais un match facile, presque gagné d’avance. Il n’en fut rien. Loin de s’avancer vaincus, les Stéphanois ont propossé une très belle opposition, et auraient sans doute mérité d’accrocher le match nul.

Une première période maîtrisée

Plus agressifs et plus inspirés, ce sont bien les Verts qui ont le mieux démarré ce derby. Dès la 2e minute, Camara, servi par Aouchiche sur coup-franc, sonne la première alerte sur la cage d’Anthony Lopes d’une tête un peu trop écrasée. Le ton est donné. Présents au duel, entreprenants, les jeunes Stéphanois semblent subitement retrouver leur insouciance du début de saison. Les occasions se multiplient côté Vert, et, à la 40e minute, Denis Bouanga finit par trouver la faille. Trouvé seul dans la surface, il se débarrasse de deux défenseurs et parvient à frapper dans un angle fermé. Lopes, qui avait anticipé le centre, est trop court pour s’interposer et pousse le ballon au fond des filets. En face, les Lyonnais, brouillons, sont à la peine. Pendant qu’Aouar et Caqueret peinent à trouver l’inspiration, Depay réalise un début de partie catastrophique avec 10 ballons perdus et aucun dribble réussi. Malgré un sursaut dans les dernières minutes, l’OL rentre aux vestiaires avec un retard d’un but. Un score on ne peut plus logique au vu de la physionomie de la première période.

Le réveil lyonnais

A la reprise, la rencontre s’équilibre davantage. Plus à l’aise techniquement, les Gones combinent mieux, mais se heurtent toujours à un solide bloc Stéphanois. Il faudra attendre la 57e minute pour voir les hommes de Rudi Garcia prendre le dessus sur leur adversaire. La raison ? Un triple changement du technicien lyonnais qui a véritablement dynamité le jeu de l’OL. Sept minutes plus tard, sur un coup-franc très bien placé, Memphis Depay feinte la frappe et glisse une superbe passe en profondeur à Cornet dans le dos du mur. Libre de tout marquage, le latéral gauche centre vers Kadewere, qui égalise d’une superbe « Madjer » (65e). Revigorés, les Gones multiplient les assauts sur les cages de Jessy Moulin. Après avoir trouvé le poteau par l’intermédiaire de Toko-Ekambi (71e), les Rhodaniens poussent, et finissent par faire plier à nouveau l’ASSE quelques minutes plus tard. A la 75e minute, Kadewere hérite du cuir sur la gauche de la surface, se joue de Camara et Moukoudi, et glisse un ballon au premier poteau du portier Stéphanois qui avait lui aussi anticipé un centre.

Loin de se laisser abattre, les Verts vont tenter de réagir et obtiendront même un penalty pour une main de Jean Lucas en tooute fin de rencontre (88e). Malheureusement, Bouanga croise trop sa frappe et manque le cadre. Malgré une prestation honorable, les hommes de Claude Puel doivent donc à nouveau s’incliner et continuent de s’enliser dans les méandres de la Ligue 1.

LE DERBY EST 🔴🔵

Menée à la pause, la #teamOL a renversé le match grâce à un doublé de Tino Kadewere 🔥🔥 #OLASSE 2-1 pic.twitter.com/zS9kjln6ow

— Olympique Lyonnais (@OL) November 8, 2020

Les joueurs : Camara serein, Kadewere devin

Si vous avez toujours souhaité connaître votre avenir, alors vous devriez sans doute aller faire un tour du côté de Lyon, et demander à parler à un certain Tino Kadewere. Interrogé par Telefoot avant la rencontre, l’ancien Havrais avait confié avoir fait un drôle de rêve cette nuit : il inscrivait un doublé face à l’AS Saint-Etienne. Quelques heures plus tard, c’est bel et bien lui qui fera basculer la rencontre en trompant par deux fois Jessy Moulin. Bluffant.

Il faut dire que la performance est de taille, car il avait face à lui une défense plutôt solide, à l’image de Mahdi Camara. Pour sa première au poste de latéral droit, il a dégagé une sérénité impressionnante. Auteur d’une excellente première période (100% de duels remportés), il réalise presque le match parfait. Malheureusement, il manque une grosse occasion à la 2e minute, et se fait prendre de vitesse par Kadewere sur son second but. Sa performance reste malgré tout très encourageante, et est une des satisfactions de la soirée côté Stéphanois.

La Stat’



Sport en directMercato Football Ligue 1
Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire
elit. ut libero sed venenatis, tristique venenatis et, risus. dictum id