Portland Trail Blazers – Oklahoma City Thunder : envie de se rattraper !

Les Playoffs NBA démarrent ce soir, mais demain démarrera l’une des séries les plus excitantes ! Deux équipes qui sortent de belles saisons régulières et qui ont surtout envie de se racheter après des résultats décevants l’an dernier, ça promet une série épique !

La Saison Régulière :

 

OKC (48-33)

C’était une saison importante qui démarrait pour Oklahoma, avec Paul George resigné à l’été, le Thunder repartait avec beaucoup d’espoir en 2018-2019. Malgré une deuxième partie de saison difficile où l’équipe se trouvait moins bien, l’espoir s’est bien confirmé grâce au Big 3 ! Westbrook, Adams et George se sont notamment imposés. On a pu voir un Westbrook monstrueux, 3e saison en triple double, record historique, plus altruiste et au service du collectif. Un record qui a presque été éclipsé par la saison monumentale de Paul George. L’ancien joueur des Pacers est cité dans les discussions du MVP. Certains lui donnait même le trophée après plusieurs mois époustouflants ou il a porté son équipe. Il s’est même permis de ponctuer sa saison par un game winner sur les Rockets pour valider la 6e place de la conférence Ouest.

Portland (52-29)

Une nouvelle saison a démarré à Portland avec le fantôme du sweep des Playoffs 2018 dans les têtes et la volonté de faire oublier cette désillusion. Mais le Front Office n’a rien changé, on repart avec les mêmes hommes dans l’Oregon et on a bien raison ! Portland a livré une saison sérieuse avec Damian Lillard qui a pris le leadership de l’équipe avec 25 pts et 6 passes de moyenne et quelques actions mémorables comme ce gros game winner face aux Warriors en décembre.

Il a bien été aidé par McCollum à 21 points/match et Jusuf Nurkic en double-double sur la saison avec 15 points et 10 rebonds de moyenne. Malheureusement, un fait de jeu à la fin du mois de mars est venu bousculer tout l’équilibre de cette série. Jusuf Nurkic s’est fracturé la jambe et ne peut plus disputer les Playoffs… Ses coéquipiers ont fini la saison pour assurer une belle 3e place à l’Ouest qui leur donne l’avantage du terrain.

Les clés de la série

 

La défense

On l’a vu lors de la série Blazers – Pelicans, si Lillard est défendu de prés et de façon agressive comme l’a notamment fait Jrue Holiday, c’est tout le jeu des Blazers qui est chamboulé. Or, en face d’eux cette année, c’est l’une des meilleures défenses de la ligue avec des joueurs pouvant tenir plusieurs positions et énormément switcher. 3e au defensive rating et équipe qui intercepte le plus en NBA, c’est cette forte défense qui à été l’atout d’OKC cette année.

L’avantage du terrain

Portland a bien évidemment beaucoup à prouver sur cette série après la désillusion de l’an dernier, et, en démarrant cette série au Moda Center après une saison régulière de haute volée, ils ont l’occasion de prendre très vite un avantage dans cette série ! Les deux premiers matchs seront donc cruciaux pour la bande à Lillard !

L’absence de Nurkic

Avec la blessure de Nurkic, on peut craindre un manque d’alternance dans le jeu de Portland, qui sera porté par le tandem Lillard – McCollum. Leur jeu pourrait alors être stoppé par une défense agressive sur le porteur de balle. Il est donc nécessaire qu’un autre joueur de l’effectif augmente son niveau pour ne pas forcer sur leur ligne arrière, on peut facilement imaginer Enes Kanter vouloir faire des misères à son ancien Stache Bro Steven Adams. Ce sera aussi le rôle de Terry Stotts d’impliquer un maximum de joueurs pour pouvoir pallier l’absence du pivot monténégrin.

Le duel de meneurs

Dans cette série, le duel à retenir est celui au poste de meneur. À ma droite, Russel Westbrook, MVP 2016 et qui viens de valider sa 3e saison consécutive en triple double ; à ma gauche, Damian Lillard, leader d’une équipe 3e de la conférence ouest et le maitre du money time, qui se renomme Dame time lorsque celui-ci est sur le terrain.

Les deux meneurs sont des monstres offensifs et se mèneront la vie dure a coup de drive assassin et de tirs du logo, et ce duel pourrait bien faire basculer la série. Un Lillard en feu mènerait toute son équipe vers le haut et pousserait d’autres joueurs à l’accompagner et à l’aider pour aller chercher la victoire. Mais, il est de notoriété publique que les deux ne s’aiment pas et veulent se rentrer dedans, alors, si Westbrook s’engage dans le duel tête baissée, il pourrait en oublier ses coéquipiers et un Brodie trop individualiste ferait souffrir toute son équipe. À l’inverse, s’il reste juste et domine physiquement son adversaire, alors, les chances de Portland de voir la suite des Playoffs s’éloigneraient toujours plus.

Pour finir, c’est bien OKC qui pars favori car ils peuvent s’appuyer sur deux joueurs de calibre MVP que sont Paul George et Russel Westbrook et une expérience des joutes de Playoffs. Même si Lillard et Portland sortent d’une meilleure saison et représentent donc de sérieux concurrents, le matchup entre les deux équipes paraît favorable au Thunder, de plus avec la blessure de Jusuf Nurkic qui affaiblit beaucoup les Blazers avant les Playoffs ou les rotations se réduisent et chaque équipe doit pouvoir compter sur ses meilleurs joueurs.

 

Tout cela reste bien sur théorique et le parquet nous donnera la vérité à partir de Dimanche, 21h30 !

 

Les dates de match :

Game 1 : 14 avril @ Portland, 21h30

Game 2 : 16 avril @ Portland, 4h30

Game 3 : 19 avril @ Oklahoma City, 3h30

Game 4 : 21 avril @ Oklahoma City, 3h30

Game 5 : 23 avril @ Portland, à déterminer

Game 6 : 25 avril @ Oklahoma City, à déterminer

Game 7 : 27 avril @ Portland, à déterminer

 

Crédit photo : Clutchpoint

Poster un commentaire

id, dolor lectus suscipit sed venenatis commodo nec venenatis, neque. Curabitur