Championnats Etranger

Pourquoi Gareth Bale a décidé de rejoindre Los Angeles FC ?

Bale

Après quelques semaines de spéculations, Gareth Bale a décidé de quitter l'Europe pour poser ses valises de l'autre coté de l'Atlantique à Los Angeles.

Le capitaine du Pays de Galles a passé neuf années riches en trophées au Real Madrid, mais la moitié de cette période s'est déroulée sur fond de perpétuelles conjectures sur son avenir. Même en marquant l'un des plus grands buts de l'histoire de la Ligue des champions, il n'a pas réussi à endiguer la vague de rumeurs. Quelques instants après que sa superbe retournée ait permis au Real de battre Liverpool en finale de 2018, il a déclaré dans une interview sur le terrain qu'il allait parler à son agent pour discuter de ses options.

C'était une relation compliquée, Bale et Madrid. Il y a eu cinq médailles de vainqueur de la Ligue des champions, trois titres de la Liga et plus de 100 buts pour le joueur de 32 ans, mais les blessures et la forme irrégulière – et le retour de bâton subséquent des fans et des médias espagnols – ont progressivement poussé Bale à la périphérie.

Son contrat de 700 000 euros par semaine expirant à la fin du mois, il ne faisait aucun doute que Bale allait quitter Madrid. Le seul point d'interrogation concernait sa prochaine destination. Il a été évoqué un retour à Tottenham et, aussi invraisemblable que cela puisse paraître, ses représentants se sont entretenus avec Cardiff, le club de sa ville natale, en Championship.

L'agent de Bale avait alors prévenu qu'il était toujours en négociation avec “beaucoup d'autres clubs” et, alors qu'un transfert aux États-Unis était une option de longue date, il a finalement choisi le Los Angeles FC. Maintenant que le processus de décision épique est terminé, Bale peut se réjouir du prochain – et peut-être dernier – chapitre de sa brillante carrière en club.

Pourquoi Bale a choisi LAFC

Un transfert à Los Angeles présente des attraits évidents, qu'il s'agisse du style de vie californien ou des avantages financiers liés au fait de rejoindre une équipe du LAFC qui évolue en tête de la Conférence Ouest de la Major League Soccer. Bale a déclaré publiquement qu'il aimait passer du temps sur la côte ouest américaine, y ayant joué lors de compétitions de pré-saison et y étant retourné en vacances avec sa famille.

Et si l'attaquant gallois et ses représentants ont reçu des offres de partout dans le monde – il était proche de rejoindre le club de Super League chinoise Jiangsu Suning en 2019 – la MLS a longtemps été désignée comme une destination idéale pour le crépuscule de sa carrière en club.

Bale n'est peut-être plus l'ailier explosif qui a coûté 100 millions d'euro au Real Madrid en 2013, un record mondial, et qui a terrorisé les défenses européennes avec sa vitesse fulgurante, mais il est toujours capable de gagner des matches quand il le faut.

Il l'a prouvé en marquant deux buts spectaculaires lors de la demi-finale de la Coupe du monde remportée par le Pays de Galles contre l'Autriche en mars, avant d'enchaîner avec le coup franc qui a mené à l'unique but de la victoire finale contre l'Ukraine au début du mois. Bale l'a fait en dépit du fait qu'il n'a pratiquement pas joué avec le Real Madrid ; il n'a joué que 20 minutes pour les champions d'Espagne et d'Europe au cours des trois mois qui ont séparé les deux matchs du Pays de Galles.

Ce manque de régularité au niveau du club est une chose que Bale voudra corriger à LAFC, où il peut s'attendre à un rôle plus important que celui qu'il avait à la fin de son séjour en Espagne.

Bale ne cache pas et ne s'excuse pas de la raison la plus importante de son désir de jouer régulièrement : être en forme pour la première Coupe du monde du Pays de Galles depuis 1958. Rien n'est plus important pour lui que de représenter son pays et, après avoir réalisé tout ce qu'il pouvait avec le Real Madrid et mené le Pays de Galles à deux championnats européens consécutifs, Bale avait fait de la Coupe du monde sa plus grande ambition.

L'attente de 64 ans du Pays de Galles prendra fin lorsqu'il affrontera les États-Unis lors de son premier match de la Coupe du monde, le 21 novembre prochain. C'est pourquoi LAFC est un bon choix. La saison régulière de la MLS se déroule de février à octobre, suivie des play-offs et de la finale de la MLS Cup le 5 novembre.

Comme LAFC est en tête de sa conférence, il est bien placé pour atteindre cette finale et offrir à Bale une série de matchs avant la Coupe du monde, avec en prime une brève période de repos avant la rencontre avec les États-Unis. Si Bale arrive au Qatar dans une condition physique optimale, le transfert à LA aura valu la peine.

L'avenir de Bale au-delà de la Coupe du monde

La Coupe du monde revêt une telle importance pour Bale que l'on risque d'oublier son avenir au-delà du Qatar. Il y a eu des spéculations selon lesquelles il aurait pris sa retraite si le Pays de Galles n'avait pas réussi à se qualifier, tandis que Bale lui-même n'a pas exclu la possibilité de prendre sa retraite après l'Euro 2020 retardé de l'année dernière.

C'est un sujet que les supporters gallois ne veulent pas affronter ; la fin de la carrière de Bale marquerait la fin d'une époque pour le football gallois.

Il a été l'icône de la génération dorée du Pays de Galles. D'un niveau historiquement bas de 117e au classement mondial il y a 11 ans à un parcours historique jusqu'aux demi-finales de l'Euro 2016 et maintenant à la qualification pour un troisième tournoi majeur sur quatre, le Pays de Galles est devenu une nation de football transformée avec Bale comme phare.

La Coupe du monde pourrait sembler être un dernier acte naturel pour Bale, compte tenu de toutes les discussions sur la retraite, mais il a signé un contrat d'un an avec LAFC, avec un potentiel pour une extension. Bale pourrait donc rester jusqu'à l'Euro 2024, une perspective alléchante pour le Pays de Galles et pas irréaliste si l'on considère qu'il aura 34 ans au début du tournoi en Allemagne.

Pour l'instant, cela peut attendre. Bale et le Pays de Galles doivent d'abord penser à la Coupe du monde, et LAFC peut se réjouir d'avoir un talent générationnel dans ses rangs pour le reste de la saison. Le premier match auquel Bale pourra participer sera le derby de Los Angeles contre le LA Galaxy le mois prochain, dès l'ouverture de la fenêtre de transfert MLS le 7 juillet. L'homme qui a illuminé le Clasico pourrait être sur le point de faire de même pour le Trafico.

Dernières publications

En haut