Angleterre

Premier League : Leeds s’impose 2-1 face à Manchester City

Au terme d’un match pourtant mené par Manchester City, le Leeds de Marcelo Bielsa s’impose 2-1 grâce à un doublé de Stuart Dallas. Ferrán Torres avait égalisé, mais les choix tactiques du coach argentin ont payé alors que son équipe a joué à 10 contre 11 pendant plus d’une mi-temps.

 

Manchester City se présente avec un effectif remanié

Ligue des champions oblige, Manchester City est contraint de faire tourner son effectif afin de faire souffler les titulaires. Les Gündogan, De Bruyne, Walker ou Phoden laissent place à des remplaçants qui avaient à cœur de montrer leur talent. Parmi eux, Nathan Aké, le défenseur central qui n’a joué que 6 matchs depuis le début de la saison ou Ferrán Torres dans l’animation offensive. Aligné sur le flanc gauche, le Tricolore Benjamin Mendy s’est montré en difficulté face à un Raphinha très remuant. Pourtant, la première occasion est à mettre au crédit de Raheem Sterling, qui voit son ballon capté par Meslier sans difficulté. Mais la défense des hommes de Bielsa est solide malgré des espaces qui s’ouvrent de temps à autre.

À la demi-heure de jeu, Fernandinho bute sur le portier français. Derrière, les ailiers de Leeds (Raphinha et Hélder Costa) se projettent très vite et profitent de quelques situations de contre. Et pour leur première occasion, Liam Cooper alonge pour Costa qui centre pour Bamford. D’une déviation intelligente, il laisse le cuir à Stuart Dallas qui, avec l’aide du poteau, trompe Ederson. Les Cityzens  pourront regretter leurs trop nombreuses occasions manquées (30e, 33e, 38).  À la mi-temps, les Peacocks mènent 1-0 mais se retrouvent handicapés.

 

 

L’expulsion de Liam Cooper change la donne

Peu avant la pause, Liam Cooper vient essuyer ses crampons sur le genou de Jésus de manière involontaire. D’abord averti, l’arbitre sort finalement le carton rouge pour le capitaine de Leeds. Dès lors, Marcelo Bielsa décide de faire sortir son attaquant Patrick Bamford à la place de Struijk, un défenseur central. Lors de la reprise, les Skyblues se projettent toujours plus nombreux, mais un Meslier des grands jours n’est pas de cet avis. À la 52e, il arrête par deux fois une lourde frappe de Zinchenko.

Et à force de persévérer, les hommes de Guardiola vont trouver le chemin des filets. Bien servi par Bernardo Silva, Ferrán Torres parvient à trouver l’ouverture sur Meslier et permet aux siens d’égaliser. À 10 contre 11, Leeds est contraint de lutter jusqu’à la fin pour tenir un résultat. Manchester donne tout, à l’image de John Stones qui termine la rencontre en numéro 10. Mais à trop s’exposer, Leeds en profite et Raphinha part en contre à 5 minutes du terme et se retrouve en face à face avec Ederson. Le portier brésilien tend bien son pied et récupère le ballon après une belle frayeur.

Stuart Dallas, encore lui

Dans le temps additionnel, Aliosky envoie un ballon en profondeur à Stuart Dallas, déjà buteur en première période. Après s’être défait de Stones, il fait parler sa vitesse et expédie le ballon entre les jambes d’Ederson. Bielsa et son banc exultent, et sur son 2e tir, Leeds vient arracher trois points précieux dans une course à l’Europe. Le coach argentin a fait parler sa magie en ce début d’après-midi.

 

Le score n’évoluera plus. Leeds crée la sensation en faisant tomber Manchester City, solide leader de la Premier League. Les Skyblues ne se rassurent pas avant leur match contre le Borussia Dortmund la semaine prochaine.

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire