Preview Division NFL : NFC Est

0
Ligue 1

Afin de vous préparer le mieux possible pour la saison NFL qui arrive à grands pas, We Sport FR profite de la pré-saison pour faire le point sur les forces en présence dans chaque division de la ligue. Aujourd’hui, zoom sur la NFC Est.

Dallas Cowboys

Ezekiel Elliott va-t-il faire grève toute la saison pour obtenir son nouveau contrat ? (Crédits : CBS Sports)
La saison 2018

Une saison en deux temps pour Dallas. Tout d’abord un début de saison poussif et difficile. 26e en points inscrits, 28e en yards gagnés et 29e en yards à la passe, les Cowboys n’y arrive pas offensivement et se repose trop sur Ezekiel Elliott. Résultat, un bilan de 3-4 le 22 Octobre : moment choisi par les dirigeants pour agir.

Dallas envoie son 1er tour de draft 2019 à Oakland pour Amari Cooper, et l’attaque / l’équipe renaît. Les Cowboys finissent la saison comme un boulet de canon avec un bilan post-trade de 7-2 leur permettant de remporter la NFC Est et donc d’accrocher une place en playoffs. Au terme d’un match très accroché, ils arrivent à se défaire de Seattle lors du Wild Card Round, mais butent sur des Rams qui iront jusqu’au Super Bowl lors du Divisionnal. Un stade que Jason Garrett, Head Coach depuis 2010, n’a jamais dépassé.

L’intersaison

La priorité de l’intersaison était clairement de faire signer un contrat longue durée au patron de la défense, DeMarcus Lawrence. C’est chose faite avec son contrat de 105 M de $ sur 5 ans. L’autre coup marquant de la free agency pour Dallas, c’est le retour aux affaires de Jason Witten. Alors que la franchise était en difficulté au poste de tight end, l’homme qui a récolté le plus de yards à la réception de l’histoire de la franchise a décidé de sortir de sa ‘’retraite’’ pour donner un coup de main à son équipe de toujours. À noter également l’arrivée de Robert Quinn par transfert et de George Iloka au poste de safety.

Via la draft, Dallas a apporté de la profondeur sur des postes à besoin (safety, guard, defensive tackle), mais aucun joueur ne semble être capable d’apporter un impact important dès le début de saison.

La Star : Ezekiel Elliott

Et si le meilleur joueur des Cowboys ne jouait pas de la saison ? Bien décidé à obtenir un joli contrat, Zeke a indiqué qu’il ne jouerait pas tant qu’un accord n’aura pas été trouvé. Toutefois, on voit mal Dallas ne pas céder rapidement aux exigences de son joueur. Totalement indispensable à son équipe depuis sa draft en 2016, il est la clé de l’attaque. S’il joue, le trio Prescott / Elliott / Cooper pourrait encore faire des ravages.

Le Joueur à suivre : Leighton Vander Esch

Auteur d’une saison rookie de grande qualité, Leighton Vander Esch doit maintenant confirmer. Installé comme titulaire dès son arrivée dans la ligue, il doit maintenant s’affirmer comme un des leaders de la défense des Cowboys. S’il est au moins aussi bon que l’année passée, le groupe de linebackers de Dallas sera redoutable.

Le Calendrier

vs Giants / @Redskins / vs Dolphins / @Saints / vs Packers / @Jets / vs Eagles / BYE / @Giants / vs Vikings / @Lions / @Patriots / vs Bills / @Bears / vs Rams / @Eagles / vs Redskins

Le Prono

Dallas est une équipe dont la saison est déjà rempli de points d’interrogations. Avec la grève d’Ezekiel Elliott et la blessure de DeMarcus Lawrence, ce sont ses deux meilleurs joueurs qui sont absents des terrains. La clé s’appellera peut-être Dak Prescott. Beaucoup critiqué, il pourrait toutefois permettre à Dallas de se positionner encore une fois dans la course aux playoffs. Pour cela, il peut compter sur l’aide de sa ligne offensive et de son receveur star, Amari Cooper, en attendant de voir comment évolue la situation au poste de running back. Dans une division où seul Philadelphie semble pouvoir rivaliser, ils pourraient en profiter pour conserver leur titre de division, ou au moins se positionner pour une Wild Card. Bilan 2019 : 9-7

New York Giants

Daniel Jones remplacera-t-il Eli Manning dès cette saison ? (Crédits : The Ringer)
La saison 2018

Pour la 1ère saison de Pat Shurmur comme Head Coach des Giants, l’humeur n’était pas à la fête à New York. Dernier de la ligue jusqu’à début Novembre avec un Eli Manning de plus en plus critiqué au poste de quarterback, on ne peut pas dire que les choix du GM Dave Gentleman ait porté leurs fruits dès sa 1ère année. Saison de transition donc, qui aura au moins permis l’éclosion d’une nouvelle star du côté des Giants : Saquon Barkley. Drafté en 2nd position en 2018, il est le joueur autour duquel New York doit construire après une saison qui l’aura installé parmi les meilleurs running backs de la ligue.

L’intersaison

Nouveau grand ménage à New York et de nombreux choix forts de Dave Gentleman. Tout d’abord, LA bombe de l’été : le départ d’Odell Beckham Jr du côté de Cleveland. Parmi les meilleurs receveurs de la ligue lorsqu’il est en bonne santé, il laisse un grand vide sur la position malgré l’arrivée de Golden Tate. New York a aussi décidé de se séparer d’Oliver Vernon (en échange de l’excellent guard Kevin Zeitler et du safety Jabril Peppers notament) et de son safety Landon Collins.

Dans le sens des arrivées, New York a misé sur de jeunes rookies. Dexter Lawrence sur la ligne défensive, Deandre Baker et Julian Love au poste de cornerback. Mais le choix fort de cette draft, c’est (enfin) la draft d’un quarterback : Daniel Jones. Peut-être choisi trop haut, peut-être pas un bon choix, les critiques fusent déjà autour de la sélection de l’ancien de Duke. L’avenir nous dira si New York a fait le bon choix.

La Star : Saquon Barkley

Avec le départ d’Odell Beckham Jr, il est désormais la grande star des Giants ; celui qui a peut-être les clés pour sauver la saison de son équipe. Capable de passer la barre des 2000 scrimmage yards (1307 yds à la course + 721 yds à la réception) dès sa 1ère année, il a réalisé une saison exceptionnel couronné d’un trophée de rookie offensif de l’année. A défaut d’avoir une équipe compétitive, les supporters des Giants pourront (un peu) se consoler grâce aux performances de leur running back, qui sera aidé par une ligne offensive plutôt solide.

Le Joueur à suivre : Jabril Peppers

New York a continué sa reconstruction durant l’intersaison, notamment via le transfert d’Odell Beckham Jr à Cleveland. Dans la transaction, ils ont récupéré un joueur qui intrigue depuis sa draft, Jabril Peppers. Considéré comme un excellent joueur au niveau universitaire, il est plus en difficulté depuis son arrivée en NFL. Capable du très bon comme du pire, son arrivée à New York pourrait lui permettre d’enfin s’affirmer comme un bon safety dans une défense en chantier.

Le Calendrier

@Cowboys / vs Bills / @Buccaneers / vs Redskins / vs Vikings / @Patriots / vs Cardinals / @Lions / vs Cowboys / @Jets / BYE / @Bears / vs Packers / @Eagles / vs Dolphins / @Redskins / vs Eagles

Le Prono

La saison risque une nouvelle fois d’être longue à New York. Il sera plus intéressant de regarder l’évolution des jeunes et la prise de pouvoir de Saquon Barkley que le bilan qui, en lui même, risque d’être assez mauvais. Si Eli Manning est autant en difficulté qu’en 2018, il sera intéressant de voir si Pat Shurmur décide de lancer Daniel Jones au risque qu’il ne soit pas près. Les Giants construisent pour l’avenir, et 2019 est trop proche pour être considérée comme le futur. Bilan 2019 : 4-12

Philadelphia Eagles

Un an après avoir offert un Super Bowl aux Eagles et en être le MVP, Nick Foles a enfin quitté la ville de l’amour fraternel. (Crédits : SB Nation)
La saison 2018

In extremis, les Eagles sont allés chercher une qualification en playoffs au dépend des Vikings. Champions en titre, ils ont bataillé toute l’année pour rester dans la course aux playoffs et arracher cette 6e place qualificative lors de l’ultime semaine. Une saison encore marquée par une blessure de Carson Wentz, le privant une nouvelle fois des playoffs. Son remplaçant, Nick Foles, a une nouvelle fois permis à l’équipe de gagner sa Wild Card contre Chicago dans un match tendu jusqu’aux ultimes secondes, mais a dû s’incliner dans le Superdome face aux Saints.

L’intersaison

Ça a encore bougé durant l’intersaison du côté de Philly. En fin de contrat, Nick Foles a plié bagage et est parti du côté de Jacksonville pour en devenir le quarterback titulaire. Dans le sens des arrivées, plusieurs jolies prises à signaler. Tout d’abord les re-signatures de Brandon Graham et Ronald Darby. Ensuite, le retour de Vinny Curry un an après avoir quitté la franchise, mais aussi le retour via transfert de Desean Jackson, presque 6 ans après son départ. Ajoutez à cela la signature de Malik Jackson sur la ligne défensive et d’Andrew Sendejo au poste de safety et vous obtenez une intersaison déjà bien réussie.

Du côté de la draft, Philadelphie a fait des ajouts très intéressants ; Andre Dillard sur la ligne offensive, Miles Sanders dans le comité de coureurs et J.J Arcega Whiteside dans le groupe de receveurs.

Une intersaison de haut vol pour une équipe qui peut et veut viser haut.

La Star : Fletcher Cox

Le symbole de cette défense performante de Philadelphie. Intraitable sur la ligne défensive et classé 28e dans le top 100 NFL, il tient tête aux meilleurs joueurs sur la position et pourrait être favori au titre de défenseur de l’année si les deux monstres que sont Khalil Mack et Aaron Donald n’existaient pas. À lui de montrer une nouvelle fois l’exemple cette année, en espérant que son quarterback permette à l’attaque d’être aussi performante que le sera la défense.

Le Joueur à suivre : Carson Wentz

Star lors de sa saison rookie, Carson Wentz a depuis connu deux saisons écourtées par des blessures. Cette saison, il n’y aura pas Nick Foles pour le remplacer en cas de nouveau pépin physique, et il va devoir tenir toute la saison si les Eagles veulent aller récupérer leur titre de division.

Le Calendrier

vs Redskins / @Falcons / vs Lions / @Packers / vs Jets / @Vikings / @Cowboys / @Bills / vs Bears / BYE / vs Patriots / vs Seahawks / @Dolphins / vs Giants / @Redskins / vs Cowboys / @Giants

Le Prono

Renforcés après une belle intersaison malgré la perte de Nick Foles, Philadelphie peut prétendre à mieux que la saison passée. Si Carson Wentz réussit à être en bonne santé, les Eagles pourront largement tenir tête aux Eagles dans une lutte à deux annoncée pour la division. Même si la défense présente toujours des faiblesses, notamment au poste de cornerback, elle possède aussi une ligne défensive d’exception et un groupe de linebacker de très haut niveau avec en tête de liste Nigel Bradham et le néo-Eagle Zach Brown. Ne soyez pas surpris si les Eagles jouent les premières places dans la conférence NFC. Bilan 2019 : 11-5

Washington Redskins

Après sa terrible blessure l’an passé, Alex Smith devrait rater l’intégralité de la saison 2019. (Crédits : RDS)
La saison 2018

2018 aura rimé avec galères dans la capitale des États-Unis. La saison commençait pourtant très bien pour les Redskins, avec un bilan de 6-3 couplée à une 1ère place dans la NFC Est avant d’attaquer la 11e semaine et un match face aux Texans. Et là, le drame. Sur un sack de JJ Watt et Kareem Jackson, l’ancien des Chiefs se cassa le tibia et le péroné. Fin de saison, et beaucoup de doutes sur sa capacité à rejouer un jour. Washington entama à ce moment là une descente aux enfers. Colt McCoy, Mark Sanchez et Josh Johnson prirent les commandes de l’attaque à tour de rôle, sans réussite. 6 défaites sur les 7 derniers matchs, pour un bilan final de 7-9. Saison gâchée.

L’intersaison

Si Washington avait une priorité, c’était bien de sécuriser le poste de quarterback. Avec les nombreux doutes autour d’Alex Smith, les dirigeants ont choisi de faire venir Case Keenum via transfert mais aussi de drafter Dwayne Haskins avec le 15e choix. Sauver le présent tout en assurant le futur. Mais le gros coup de l’intersaison reste la signature du safety Landon Collins, chipé au rival new-yorkais. À noter aussi la signature du tackle Erek Flowers, mais aussi la draft du prometteur Montez Sweat sur la ligne défensive et le pari Bryce Love au poste de running back.

La Star : Landon Collins

Son arrivée a fait grand bruit dans la capitale. En provenance direct des Giants, Landon Collins a signé un joli contrat à Washington alors que New York ne souhaitait pas le lui offrir. Appelé à devenir un leader dans cette défense qui possède du talent sur chaque ligne, il pourrait permettre aux Redskins d’enfin montrer tout leur potentiel de ce côté du terrain.

Le Joueur à suivre : Derrius Guice

À vrai dire, il faudra suivre tout le comité de coureurs de Washington cette saison. Si l’attaque menée par Case Keenum veut fonctionner, ce secteur de jeu sera primordial pour l’aider. Aux côtés de l’immortel Adrian Peterson et de Samaje Perine, on retrouvera Derrius Guice après une saison rookie blanche. Il devait être La pièce maîtresse du jeu au sol des Redskins en 2018, il aura l’occasion de l’être en 2019.

Le Calendrier

@Eagles / vs Cowboys / vs Bears / @Giants / vs Patriots / @Dolphins / vs 49ers / @Vikings / @Bills / BYE / vs Jets / vs Lions / @Panthers / @Packers / vs Eagles / vs Giants / @Cowboys

Le Prono

Difficile d’évaluer précisément le niveau de Washington cette saison. Du côté de l’attaque, le poste de receveur ne possède pas de vrai n°1, tandis que celui de running back possède du talent mais avec une santé fragile. Et que dire de celui de quarterback ? Dwayne Haskins ne devrait pas jouer et passer la saison à apprendre derrière Case Keenum, un quarterback capable du meilleur (2017) comme du moins bon (2018). Les seules ‘’certitudes’’ se trouvent en défense, avec une ligne défensive présentant du talent (Allen, Payne), de bons linebackers, un top cornerback (Norman) et un top safety (Collins). Le facteur blessure pourrait à nouveau avoir raison de la saison des Redskins. Bilan 2019 : 6-10

Une lutte à deux entre les Cowboys et les Eagles semblent se profiler dans cette division NFC Est souvent indécise. Si ces deux équipes vont se battre pour la division et pour une place en playoffs, les deux autres auront plus de mal à suivre le rythme. Les Redskins ont des joueurs de qualité, mais ils sont trop souvents sujets aux blessures et l’irrégularité de leur quarterback pourrait leur jouer des tours. Quant aux Giants, il risquent de vivre un nouvelle saison délicate, toujours dans l’optique de développer les jeunes pour le futur. Un mal pour un bien ?

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here