Hors-jeu

Prix de France à Vincennes: Nul n’est imbattable

Prix de France

Comme dans tous sports, nul n’est imbattable. Le gagnant du Prix d’Amérique 2021, Face Time Bourbon, bien que grand favori,  a connu la défaite dans le Prix de France disputé ce dimanche sur l’hippodrome de Vincennes.

 

 

Excès de confiance ?

 

Prix de France

On peut toujours penser que le driver de Face Time Bourbon, Bjorn Goop, s’est montré trop confiant dans le Prix de France avec son crack. Il est vrai qu’une fois ” débarrassé” de son principal adversaire, Davidson du Pont au galop dans la descente, le driver Suédois aurait pu temporiser. Mais voilà derrière un sulky on ne fait pas ce que l’on veut. Face Time Bourbon est un cheval volontaire qui tire un peu en course.

Dans la montée, Bahia Quesnot et Junior Guelpa sont venus “titiller” le champion de Sébastien Guarato. Â ce moment-là, Goop aurait peut-être dû laisser passer la gagnante du Prix du Cornulier, mais bon ce n’est que mon avis personnel.

Dans le dernier tournant, Face Time Bourbon s’en va et là on peut courir aux guichets, si on l’a joué. Mais les courses sont gagnées une fois le poteau franchit et le rouge mis à l’arrivée.

A mi-ligne droite, le fils de Ready Cash se raccourcit dans ses allures. Alors surgit Delia du Pommereux, drivée par un Eric Raffin qui s’est vite rendu compte que le miracle avait encore le temps de s’accomplir.

 

Prix de France

 quelques décamètres du poteau, Délia du Pommereux vole littéralement alors que Face Time Bourbon fini en “appelant” le disque final.

 

Une victoire qui ne doit rien à personne

Eric Raffin et Délia du Pommereux enlèvent ce Prix de France 2021. La  pensionnaire de Sylvain Roger et Monsieur Noël Lolic retrouve le succès qui l’avait fui depuis le 8 décembre 2019.  Battant au passage le record de cette course en 1’09” 80. Face Time Bourbon, lui aussi dans le même chrono, garde une deuxième place pas si décevante qu’on veut bien le dire.

 

Prx de France

Bien que chaud au trot d’échauffement, Aétos Kronos s’est montré excellent

Aetos Chronos, fils de Bold Eagle termine très vite troisième après avoir musardé à l’arrière-garde du petit peloton. Voici certainement un futur candidat au Critérium de la Côte d’Azur…

Bahia Quesnot réalise encore une superbe performance. Féliciano un peu décevant cet hiver attend certainement les beaux jours afin de réaliser une performance digne de sa vraie qualité.

 

Dans deux semaines, certains des candidats du jour se retrouveront dans le Prix de Paris sur la distance de 4150 mètres. Et là ça sera une nouvelle aventure hippique.

 

 

 

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire
mi, Donec id ut Phasellus amet, libero. commodo